MESSAGES 2016 1° trimestre

27 mars, Dimanche de Pâques, Message de Notre Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, aujourd'hui, jour de la Résurrection de mon Fils Jésus, je viens à vous pour vous dire : Je suis le Joyeuse Mère de la Résurrection !
Dans ce même jour, j’ai vu mon Fils Jésus, plus brillant que le soleil, entrer dans la pièce où je me trouvais pour me consoler et me redonner la joie pour soulager ma peine et mon cœur souffrant pour sa passion et sa mort, et pour me partager sa gloire, sa divinité, sa victoire sur Satan, le péché et la mort.
Je suis la Mère Joyeuse de la Résurrection qui, aujourd'hui a reçu de son Fils Jésus la puissante influence de sa Gloire, de Sa Divinité, et qui a été élevée au-dessus de toutes les créatures et fusionnée avec Lui dans une flamme ardente d'amour, de gloire, de joie et de victoire.
Je suis la Mère Joyeuse de la Résurrection, qui vient aujourd’hui vous dire : « Préparez vos cœurs, parce que la deuxième Résurrection, qui est le Retour glorieux de Mon Fils sur les nuages du ciel, est très proche. Il viendra pour vaincre Satan et les puissances du mal une fois pour toutes. Il viendra pour achever son œuvre grandiose de salut, renouvelant le ciel et la terre et vous apportant son Royaume d'amour, de justice, de sainteté et de paix.
Il viendra pour établir finalement dans le monde son Royaume d'Amour, de justice, de paix, en essuyant toutes les larmes de vos yeux et en donnant à vos cœurs toute sa paix, son amour, sa grâce et toute sa joie. Il viendra pour mettre fin à ce monde dominé par le péché et par Satan, transformant ce désert froid et sans amour de l'humanité, dans un jardin d'amour et de Sainteté.
Il viendra pour transformer ce marais de ténèbres et de péché, qui est ce monde, dans le jardin lumineux de sa gloire et de sa grâce, en donnant à tous les enfants qui me sont fidèles la grâce de la victoire, de la joie et du salut éternel.
C’est le moment où vous devez persévérer avec moi dans l'attente de son Retour triomphal dans la gloire, ce qui mettra finalement fin à toutes les œuvres de Satan, à toutes les œuvres du péché. Et, enfin, Il rétablira l'harmonie entre l'homme et Dieu, approchant à l'humanité le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre, où l'homme et Dieu vivront ensemble dans l'harmonie, dans l'amour et dans l'amitié éternelle.
C’est le moment où vous devez poursuivre, persévérer, marcher avec moi sur le chemin de la prière, de la grâce de la conversion, de la sainteté et de l'amour parfait, afin que vous tous soyez dignes de rencontrer mon Fils Jésus glorieux, qui reviendra bientôt vous rencontrer dans sa grande gloire.
Hâtez votre conversion, il n'y a plus de temps, le Grand Avertissement, le grand châtiment, les trois jours de l'obscurité sont très proches de vous. Priez, départez-vous de tout péché, vivez dans la grâce et dans l'amour de Dieu, priez le Rosaire tous les jours afin que vous puissiez croître dans l'amour.
Créez dans vos cœurs le véritable amour pour Dieu et pour moi, afin que votre sainteté et votre amour soient vraiment testés par des œuvres d'amour, de prière, et de sacrifices d'amour. Alors, chacun de vous pourra vraiment devenir semblable à mon Cœur Immaculé.
Continuez à dire toutes les prières que je vous ai données ici, pour que je puisse véritablement transformer chacun d'entre vous dans les mystiques roses de la prière, du sacrifice, de la pénitence et de l'amour, qui seront offertes à mon Fils Jésus, qui est déjà en train de revenir à vous dans la gloire.
Prenez au sérieux mes messages : ils sont mes derniers avertissements. Lisez ma vie, pour apprendre de moi la vraie sainteté qui plaît à Dieu. Faites que ma Flamme d'Amour croisse de plus en plus dans vos cœurs ; renoncez à vos opinions, à votre volonté, à votre égoïsme. Cherchez vraiment toujours de faire la volonté de Dieu et la mienne, car c’est cela le vrai amour, la vraie sainteté.
Je vous bénis tous maintenant avec l’amour de la Mère Joyeuse et heureuse de la Résurrection, de Lourdes, de Fatima et de Jacarei. "

26 mars, Samedi Saint. Message de Notre-Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, je suis la Mère de la Solitude et de l'Attente.
Je suis la Mère de la Solitude et de l'Attente qui, aujourd'hui, a été sans son Fils Jésus, dans le silence, la prière et la solitude, pleurant et se souvenant de tous les tourments de son divin Fils, mort pour le salut de tous.
Je suis la Mère de la Solitude et de l'Attente, qui souffre encore parce que l'humanité continue, à cause de ses péchés, à renouveler la Passion de mon divin Fils Jésus et refuse de se convertir à son Dieu d’Amour.
Je suis la Mère de la Solitude et de l’Attente qui souffre encore, parce que je cherche l'amour dans mes enfants et je ne le trouve pas, je cherche l'obéissance et je ne la trouve pas, je cherche l'affection et je ne la trouve pas. Je cherche des âmes qui restent avec moi pour vivre de plus en plus dans la prière et la sainteté, m’aidant à sauver les âmes de ce monde capturé et dominé par le péché, et je n’en trouve pas.
Je suis la Mère de la Solitude et de l'Attente, qui attend maintenant la Résurrection glorieuse de son Fils, dans la solitude, dans le recueillement, dans la prière et qui veille jusqu’au moment où son Fils sortira glorieux de la tombe, vainqueur de la mort et du péché, pour établir vraiment son Royaume de Grâce dans le monde, dans les âmes et dans les cœurs.
Je suis la Mère de l'Attente que même aujourd'hui, dans le grand Samedi Saint de votre époque, continue à veiller et prier en attendant la Deuxième Résurrection qui va venir. Autrement dit, le retour de mon Fils Jésus dans la gloire avec les anges du Ciel, pour renouveler le Ciel et la Terre et transformer le monde en image parfaite et en ressemblance du Paradis.
Je suis la Mère de l'Attente que, dans ces années de mes apparitions ici, année après année, j’ai continué à prier, à veiller et à attendre le retour de mon Fils Jésus, en compagnie de mon petit fils Marc.
Et dans ce lieu, je continue à inciter tous mes enfants de s'unir avec Moi et mon petit fils Marc dans l’attente du retour glorieux de mon Fils Jésus, et de sa résurrection finale, dans la prière, dans la vie de sacrifice, la vie de la grâce, de la sainteté, de l'amour et de la fidélité à Dieu.
Je suis la Mère de l'Attente qui aujourd'hui vous annonce : votre grand Samedi Saint est en train de se terminer. Oui, cette longue attente du retour glorieux de Mon Fils Jésus dans ce Samedi Saint, va bientôt finir. Et cette attente si longue et prolongée pour vous, aboutira finalement par la victoire de mon Cœur Immaculé, et par le retour de Mon Fils dans la gloire qui vous apportera tous les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre.
Ce temps d'attente est pour vous une grande grâce, afin que vous vous prépariez dignement et parfaitement au Retour de mon Fils Jésus. Ne gaspillez pas les Grâces que je vous ai portées dans mes apparitions ici, au contraire, profitez en au maximum en correspondant avec tout votre cœur à mon amour et à l'amour de Dieu. Ainsi vous pourrez grandir dans la vertu, créer en vous un amour vrai, pendant qu'il est encore temps, parce que quand le Seigneur viendra, il ne vous trouve pas sans l’habit nuptial de l’Agneau, à savoir l’habit de la transformation pure, de la sainteté parfaite, de l'amour éternel.
Oui, mes enfants, ce grand moment de grande attente est sur le point de se terminer et c’est pour cela que je suis encore avec vous pour vous aider à persévérer jusqu'à la fin dans cette grande attente. Alors vos yeux, après toute la tribulation et ce temps de domination de Satan et du péché, vos yeux verront vraiment mon Fils Jésus vivant et ressuscité pour venir à renouveler toutes choses.
Éloignez-vous du péché, restez en grâce de Dieu, aidez-moi à sauver mes enfants dans ce monde complètement dominé par le péché, en vivant mes messages, en priant comme je vous ai demandé ici, apportant sans peur mes messages à tous mes enfants. Ainsi ils connaitront mon amour, et, à travers lui, l'amour de Dieu, et donc ma Flamme d'Amour pourra les toucher, les convertir, les embraser, les sauver et les sanctifier.
Continuez à prier ici mon Très Saint Rosaire et toutes les prières que je vous ai demandé et donné, car à travers elles tous les jours Ma Flamme d'Amour croîtra dans vos cœurs.
Je vous aime beaucoup de tout mon cœur, et je ne vous abandonnerai jamais.
Je vous bénis avec amour de Nazareth, de Jérusalem et de Jacarei. "

25 mars, Vendredi Saint. Message de Notre Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, je suis la Dame des Douleurs.
Aujourd'hui, lorsque vous contemplez mon Fils Jésus sur la croix et votre Mère Douloureuse au pied de sa Croix, transpercée par un glaive de douleur, je vous dis encore : aujourd'hui encore, je suis transpercée. Je suis transpercée par l'humanité, rebelle à Dieu, qui s’éloigne chaque jour plus de Lui, qui vit habituellement dans le péché, sans se soucier des offenses qu'elle fait à Dieu, par les maux qu’elle commet et répand, sans se soucier de son avenir éternel.
Je suis transpercée par cette humanité qui est redevenue païenne deux mille ans après la naissance, la vie et la mort de mon Fils. Cette humanité qui, chaque jour davantage, rejette ses Paroles, refuse son Amour, refuse ses Commandements, refuse son Évangile et la vérité, marchant dans la voie du péché, de la violence, de l'obscurité de Satan, ouvrant grand l’abîme de son autodestruction.
Je suis transpercée par des milliards de jeunes du monde entier qui vivent habituellement dans le péché, qui ne croient plus à leur Créateur, qui ne vivent pas selon les commandements de Dieu et jour après jour de plus en plus transpercent le cœur de leur Père et Créateur avec l'épée du péché, du mépris, du rejet de Lui et de Sa loi d'Amour.
Et ils percent même mon cœur maternel me méprisant comme leur mère et préférant vivre sans moi dans les mondanités qui portent le monde et la jeunesse à la perdition.
Je suis transpercée par les familles qui vivent chaque jour sans la prière, sans le Rosaire, sans l’Amour, ayant choisi la discorde, l'adultère, l'infidélité, la haine. Elles laissent que Satan détruise à leur intérieur tous les bons germes qui peuvent avoir été plantés par Dieu, empêchant ainsi non seulement la naissance de nouvelles familles saintes dans l'avenir, mais aussi de nouvelles vocations sacerdotales et religieuses : elles auront pu m’aider à sauver beaucoup de mes enfants qui sont en danger de se perdre éternellement.
Les familles sont devenues vraiment des sépulcres où il n'y a plus la grâce de Dieu, il n'y a pas plus d'amour, de prière, il n'y a plus la foi catholique. Pour ce fait, des familles modernes sortent les jeunes les plus violents, cruels, vicieux, égoïstes, durs et froids de cœur, que l'humanité n’ait jamais connus.
Oui, cela est le résultat des familles sans Dieu et c’est la raison pour laquelle je vous prie, mes enfants, de créer des Cénacles familiales. Priez le Rosaire en famille pour que je puisse vraiment unir vos familles et les préserver de l'adultère, de la séparation, afin d’éviter que vos enfants grandissent avec le péché, le mal, la haine, l'égoïsme et la violence dans le cœur.
Faites de vos familles des véritables groupes de prière, parce que si vous ne le faites pas, vos enfants à l'avenir non seulement se révolteront les uns contre les autres, mais aussi contre vous-mêmes. Ils feront une fin terrible si vous ne commencez pas dès maintenant à créer en eux l'amour de Dieu, de ses commandements, des choses saintes, et de moi, Votre Mère Immaculée.
Moi seule je peux sauver vos familles, mais je ne peux les sauver que si vous faites dans vos familles les groupes de prière que je vous ai demandés. Alors, vraiment vous consolerez ma grande douleur et vous me donnerez la grâce de vivre vraiment avec vous, parmi vous, en préservant vos familles du mal.
Je suis transpercée par l'Église qui connaît aujourd'hui l'heure de sa plus grande apostasie : ses pasteurs, ses évêques et ses prêtres ne croient plus dans les vérités de la foi. Ils sont tombés dans les vices et les plaisirs, ont négligé la prière et la pénitence, sont précipités dans l'obscurité et pour cela conduisent avec eux sur le chemin de perdition tant d'âmes aveugles, qui ne voient pas qu'ils sont eux aussi des bergers aveugles.
Je suis transpercée parce que dans l'église on prêche la diminution de votre Mère Très Sainte Marie, la diminution des Saints et des Anges, la diminution du Saint-Rosaire et des prières que, pendant tant de siècles, l'Église a prié, et que Moi j’ai données pour défendre et sauver tous les maux du monde.
Je suis transpercée parce que l'Église enseigne les erreurs modernes qui apportent la mort spirituelle et la perte de la foi à tant d'âmes.
Je suis transpercée parce que, chaque jour plus, l'humanité sombre dans l'adultère, la fornication, la violence, la haine et les guerres. S’approche très rapidement le grand châtiment qui tombera sur elle pour mettre fin aux péchés et aux crimes commis tous les jours.
Voyez donc s'il y a de douleurs pareilles à la mienne. Aidez-moi, mes enfants, à sauver cette pauvre humanité, cette pauvre fille à moi qui est maintenant tellement tourmentée comme un lépreux. Aidez-moi à soigner ses blessures par vos prières, votre exemple de sainteté, par votre amour. Et surtout, faites les groupes de prière partout pour diffuser mes Messages et apporter ma Flamme d'Amour à tous mes enfants.
Aidez-moi avec votre oui généreux, offrant votre vie chaque jour à moi, afin que je vive vraiment en vous et que vous viviez en moi dans une vie de communion parfaite et d'amour. Je désire un amour fait de bonnes œuvres, un véritable amour et non seulement de l'apparence. Je veux pour moi une dévotion vraie, sincère, profonde et réelle, et non fausse.
Pour cela, recommencez à vous convertir, reprenez votre vie de prière, votre vie de consécration à mon Cœur Immaculé, faisant chaque chose avec Moi, pour Moi et en Moi avec un vrai amour. Alors, mes enfants, dans votre vie, tous mes enfants pourront me voir, m’entendre et m’aimer.
Je vous bénis maintenant et je vous demande de continuer à prier le Rosaire tous les jours.
À tous mes enfants qui prient le Rosaire de mes douleurs, au moins une fois par semaine, le Rosaire de de mes larmes chaque jour, à tous mes enfants que tous les samedis me consacrent l'après-midi pour me consoler et m’aimer par leurs prières, je donne généreusement l’indulgence plénière et ma bénédiction maternelle de Bethléem, de Jérusalem et de Jacarei.
Je vous aime, mes enfants, la Mère du Ciel vous aime tous et vous garde tous sous son manteau ».

15 mars, Message de Notre Dame
La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à ouvrir vos cœurs à ma Flamme d'Amour.
Ma Flamme d'Amour doit grandir dans vos cœurs, mais cela ne se produira que lorsque vos cœurs s’ouvriront à ma Flamme d'Amour avec plus de prière, de méditation, et même par le don total à moi de votre vie, et de votre volonté.
Le temps va finir, mes enfants, et très vite toutes les Prophéties et les messages que je vous ai donnés pendant toutes ces années, seront remplis. Maintenant, vous devez vous préparer et garder allumées les lampes de vos prières, de votre foi et de votre amour.
Vous voyez que sans l'amour vos prières et vos œuvres seront vaines devant Dieu. Par conséquent, mes petits enfants, générez un véritable amour pour Dieu et pour Moi dans vos cœurs et faites chaque chose avec amour, pour que vraiment, quand mon fils reviendra, Il vous reconnaisse comme sa semence, ses vrais disciples, comme ses vrais fils d'amour.
Continuez à prier le Rosaire tous les jours avec amour.
Je vous bénis tous de Fatima, du Caravage et de Jacarei".

13 mars, Message de Notre Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, aujourd'hui, alors que vous contemplez l'anniversaire de mes apparitions à ma petite fille Amalia Aguirre à Campinas, et que se termine ma Treizaine, je viens vous demander, encore une fois : la prière, le sacrifice et la pénitence. Sans ces choses, ni vous ni le monde ne pourront se sauver.
Vous, mes enfants, vous devez prier avec le cœur tous les jours, faire des sacrifices d'amour et de réparation pour les péchés du monde entier et même pour les vôtres. Alors, cette humanité, tellement dominée par Satan et par le péché, retournera à la vie par un miracle de la grâce de Dieu et de mon Cœur Immaculé.
Ouvrez vos cœurs à ma Flamme d'Amour, afin qu'elle comble vos cœurs. Dans vos cœurs vous réaliserez la transformation intérieure que Dieu désire, c’est-à-dire la mort de votre ego corrompu et la naissance d’une créature renouvelée par la grâce de Dieu.
Accélérez votre conversion, parce que les trois jours d'obscurité sont très proches, et il n'y a plus de temps à perdre dans les amusements, dans le plaisir et avec les autres personnes.
Priez, faites les groupes de prière que j'ai demandé partout, parce qu'ils sont le dernier espoir de l'humanité. Méditez davantage sur ma vie et mes privilèges, parce qu'ils sont extraordinaires pour ceux qui réfléchissent sur eux. Priez le saint Rosaire tous les jours, parce que celui qui m’aime et me seconde avec mon Rosaire, ne sera pas condamné éternellement : je lui donnerai toutes les grâces nécessaires pour son salut éternel, et je prierai pour lui auprès de mon Fils.
Priez, priez beaucoup, vivez l'obéissance parfaite, qui consiste dans la mortification de votre volonté pour obéir à la volonté de Dieu telle qu'elle soit, comme qu’elle soit et partout.
La vraie obéissance ne trompe pas, ne polémique pas, ne s’oppose pas à la volonté de Dieu, qui vous est révélée à travers Moi ou par vos supérieurs. Alors, vous serez vraiment saints et agréables au Cœur de Mon Fils et à Mon Cœur.
Continuez à venir dans ce lieu qui représente mon arche de salut, parce qu'ici, je vous donne des grâces que je ne vous donne pas en d'autres endroits, et ici, vraiment, je vous protège toujours plus dans le refuge de mon Cœur Immaculé.
Je vous bénis tous de Campinas, de Montichiari et de Jacarei". 

12 mars, Message de Sainte Lucie
(Sainte Lucie) : «Mes chers frères, moi, Lucie de Syracuse, je reviens aujourd'hui pour vous dire : ouvrez vos cœurs à l'amour de Dieu et à l'amour de la Mère de Dieu, en renonçant à votre volonté parce que vraiment la volonté du Seigneur et de sa mère s’accomplissent en vous.
Il ne sert à rien de mortifier le corps, si vous ne mortifiez pas votre volonté, parce que le vrai sacrifice que Dieu désire est le sacrifice de votre volonté, de votre envie de faire les choses que vous aimez le plus.
Les pénitences corporelles et les sacrifices ont une grande valeur uniquement lorsque votre volonté a été la première chose à être sacrifiée. Alors, sacrifiez votre désir d'être célébrés, admirés, loués et désirés par les autres : renoncez à votre vanité.
Sacrifiez aussi le désir de servir Dieu à votre gout et non pas de la façon qu’Il désire.
Sacrifiez même votre désir d'être ou de posséder quoi que ce soit. De cette façon, quand vos cœurs seront vraiment libres de toute volonté propre, la volonté de Dieu sera vraiment accomplie en vous et vous avancerez résolus sur le chemin de la sainteté.
Priez le Rosaire afin que vous puissiez avoir la force de renoncer à votre volonté, mortifiez-la et accomplissez toujours la volonté du Seigneur.
Priez davantage le Rosaire, parce que les trois jours d'obscurité sont très proches.
Priez le Rosaire parce que beaucoup de pécheurs qui ne veulent pas se convertir périront dans ce châtiment. Seul votre Rosaire peut les sauver, prier avec le cœur.
Je vous bénis avec amour de Syracuse, de Catane et de Jacarei".

06 mars, Message de Notre Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à la prière du cœur. Priez avec votre cœur dans ce saint temps de conversion, de sorte que vous pouviez retrouver le chemin sûr qui vous conduira au salut et à Dieu : le chemin de la sainteté.
Sans la prière du cœur, vous ne pouvez pas reconnaître vos erreurs, ni comprendre quand vous êtes sur la mauvaise voie. Pour cela, mes enfants, priez avec le cœur et méditez mes messages. Réfléchissez sur les écrits et les paroles des saints, qui renferment largement la lumière du Saint-Esprit, afin que vous puissiez reconnaître quand vous êtes sur la mauvaise pente, demander pardon et revenir sur la bonne route.
Renoncez aussi à votre orgueil, qui vous aveugle et vous empêche de reconnaître vos erreurs. Avouez vos fautes, parce que cela est un signe de maturité, de conversion et de repentir. Revenez sur la route de l'amour, de la prière, de la conversion, de la pénitence, et, finalement, de la réalisation des Paroles de mon Fils.
Continuez à prier le Rosaire tous les jours, afin que vous soyez forts dans les épreuves et dans les difficultés. Ne vous découragez jamais quand ils vous arrivent des malheurs.
Le Rosaire vous donnera la force, mes enfants, de vaincre toute difficulté, tous les obstacles et d’aller de l'avant jusqu'au triomphe de mon Cœur Immaculé ; et rappelez-vous que moi aussi j'ai souffert et vaincu. Soyez fidèles à Dieu, priez beaucoup : ainsi, comme moi, vous finirez par gagner.
Je suis avec vous en tout temps et je ne vous laisserai jamais seuls. Priez, priez et priez beaucoup, parce que les punitions vont augmenter jusqu'à aboutir au grand châtiment, qui sera terrible et secouera la terre entière.
Préparez-vous car l'heure vient.
Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Montichiari et de Jacarei".

05 mars,  Message de Notre Dame et de Sainte Lucie
(La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, aujourd'hui je vous invite à la prière du cœur, pour plaire toujours plus à Dieu et faire davantage sa volonté.
Je suis votre Mère qui descend du Ciel pour vous demander de prier encore plus avec le cœur, parce que, sans la prière, personne de vous n’arrivera à être sainte.
Priez beaucoup afin que votre cœur se transforme et acquière les vertus qui vous manquent. Sans les vertus, il est impossible de plaire à Dieu. À ceux qui prient, Dieu a réservé le pouvoir de pratiquer les vertus et de parvenir à une grande sainteté, pour son plus grand honneur et sa plus grande gloire.
Mes chers enfants, priez, priez, afin que vous puissiez grandir chaque jour dans la prière et la conversion.
Je vous aime tous et je suis heureuse de vos prières, mais vous devez prier encore davantage parce que beaucoup de gens blessent encore mon cœur avec leur dureté et leur orgueil, qui ne leur laisse pas accepter le fait qu'ils ont tort et qu'ils ont besoin de se corriger : c’est pour cela que je pleure.
Continuez à prier tous les jours le Rosaire et toutes les prières que je vous ai données ici, parce que c’est à travers eux que je vous ferai devenir toujours plus saints, et acquérir de plus en plus mon ardente Flamme d'Amour, jusqu’à sa plénitude, ce qui fera de chacun vous, dans le monde, un saint embrasé d'amour.
Je vous bénis tous de La Salette, de Lourdes et de Jacarei".
(Sainte Lucie) : «Mes frères bien-aimés, moi, Lucie, je viens encore une fois du Ciel pour vous dire : ouvrez vos cœurs à l'amour de Dieu et à l'amour de notre Très Sainte Reine.
Acceptez dans vos cœurs sa Flamme d'Amour, afin que cette flamme allume vos cœurs, les transformant en fournaises d'amour qui fondent la glace de tous les cœurs qui gisent froids dans le péché et dans les plaisirs du monde, par l'absence de prières. Alors, eux aussi, se transformeront en fournaises et flammes d'amour.
Créez en vous la vertu de l'obéissance. Celui qui n’obéit pas à Dieu, qui ne respecte pas les commandements de Dieu, ne connaît pas Dieu et n’accomplit pas sa Parole.
Celui qui n’obéit pas, d'abord à Dieu, puis à sa Mère, quand ils apparaissent sur la Terre, n’aime pas Dieu, et s'il affirme de l’aimer, il ment, parce que l'amour est fait d’obéissance. Ceux qui n'obéissent pas à leurs supérieurs, légitimement constitués par Dieu et par sa Mère, quand ils commandent le bien, la prière, la méditation, la pénitence et la conversion, ou même quand ils commandent de bien accomplir les choses ordinaires de la vie quotidienne, tels que le travail, l'étude, la tâche bien faite avec amour, tous ceux qui se refusent d’obéir et disent qu’ils aiment Dieu et sa Mère, ils mentent. Ceux qui n’obéissent pas au supérieur qu’ils voient, ne peuvent pas obéir à Dieu qu’ils ne voient pas.
Alor, obéissez de tout cœur, de sorte qu’en vous la sainteté augmente vraiment de plus en plus chaque jour. Avec votre vie vous enseignez à tout le monde combien il est doux d'aimer et d'obéir aux commandements de Dieu, qui sont les règles de la vie religieuse de chacun. Vous enseignerez aussi d’obéir aux messages de la Mère de Dieu, qui sont : le bonheur, la paix, la joie et la plénitude de la vie pour ceux qui les obéissent.
Moi, Lucie, je reste avec chacun de vous et je vous aime beaucoup.
Continuez à prier tous les jours le Rosaire et priez aussi mon chapelet, car à travers lui, je vais vous donner beaucoup de grâces, et, entre elles, la grâce de pratiquer les vertus chrétiennes, ce qui vous ouvrira les portes du ciel, et vous transformera en de grands saints, pour la gloire de Dieu et de notre Sainte Reine.
Je vous bénis maintenant avec amour de Catane, de Syracuse et de Jacarei".

28 février, Message de Notre Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, aujourd'hui aussi je vous invite à la prière faite avec amour : vous êtes loin de la prière faite avec amour et encore plus loin de la sainteté.
En ce temps saint de pénitence et de conversion vous devez ouvrir toujours plus vos cœurs à Dieu par la prière du cœur, en essayant de prier toujours mieux avec l'amour, la concentration, la profondeur et la soif de Dieu.
Si vous prierez de cette façon, votre prière sera vivante et vous fera vraiment changer intiment ; elle vous transformera en des personnes plus bonnes, vous fera vaincre la paresse, surmonter la timidité spirituelle, l'attachement à vos pensées, à votre volonté et à vos jugements. Et vous aurez également la force intérieure pour renoncer à vous-même et à la rébellion, qui est si caractéristique de votre génération. Alors, vraiment, vous serez en mesure de donner à Dieu un oui vrai, un oui définitif, un oui total, votre don total à Lui, pour faire sa volonté et la Mienne, toujours et partout où vous serez.
Comprenez, chers enfants, que sans la prière parfaite du le cœur et de l’amour, vous ne pourrez jamais comprendre ce qui vous manque pour devenir saints. Vous ne serez jamais en mesure de voir vos fautes, votre paresse, votre timidité spirituelle, l'attachement à votre volonté, à vos opinions et à votre façon de juger, et vous ne serez jamais vraiment libres, libres de faire la volonté de Dieu à la perfection comme il désire.
Essayez de faire de la devise de mon Gérard Majella, votre devise : « Ici, nous faisons la volonté de Dieu comme il veut, quand il veut et comment il veut ». Et comment mon cher Gérard Majella réalisait-il cette volonté ? En renonçant toujours à sa volonté, à ses opinions et à ses jugements. Pas même dans ses prières et ses exercices spirituels il faisait ce qu'il voulait, à l'heure qu'il voulait ou comment il voulait : il a toujours fait ce que commandait le Supérieur ou la Règle, accomplissant ainsi toujours la volonté de Dieu et jamais la sienne.
De cette façon, il est devenu saint en un temps si court : il avait appris à bien prier avec le cœur et à méditer en profondeur. Il comprit ainsi que seul celui qui renonce toujours à sa volonté, à son opinion, à ses désirs, même dans les choses spirituelles, pour faire la volonté de Dieu, pouvait devenir un vrai saint. La volonté de Dieu s’exprime dans sa Parole, dans sa loi d'Amour, par les supérieurs qui prennent sa place avec vous, et aussi par les actions de sa grâce.
Cette volonté de Dieu se manifeste en vous, directement par le Très-Haut, à travers moi, qui suis votre Supérieur et votre Maîtresse. Dans ce lieu, je vous dis quand et comment prier, ce que vous devez méditer, comme vous devez procéder et comme vous devez vous porter.
Si vous serez dociles à ma voix, vous grandirez rapidement dans la sainteté, comme il l’a fait mon Gérard. Quand il était malade, il savait ce que Dieu voulait de lui ; Dieu voulait qu'il fût son serviteur non seulement dans les prières publiques, en donnant des conseils ou faisant des aumônes, mais dans son lit de douleur, en offrant sa souffrance à Dieu pour le salut des pécheurs.
Et ainsi, il a souffert dans la paix tous les jours de sa vie, jusqu'au jour où Je suis venue pour le porter avec moi au Ciel. Les Saints se sont toujours sanctifiés facilement, en faisant la volonté de Dieu comme Il voulait et à l'heure qu’il voulait, et quand il leur envoyait également la souffrance, ils voyaient en elle la volonté de Dieu pour ce moment.
Soyez vous aussi comme lui, mes petits enfants, et préparez vous en vous convertissant chaque jour de plus, et en cherchant, chaque jour, plus de sainteté et plus de perfection, parce que les trois jours de l'obscurité sont très proches. Dans ces jours, plusieurs crieront : Seigneur, Seigneur, sauve-nous ! Mais il sera trop tard, parce que le temps accordé par Dieu pour la conversion du monde, et pour que le monde revienne à Lui sur le chemin de la prière, du changement de vie, de la conversion et des vertus, sera déjà fini.
Alors, les démons saisiront leur proie par une chasse féroce et apporteront leurs âmes en enfer, où elles souffriront pour toute l'éternité.
Ne soyez pas du nombre de ces malheureux, mes enfants. Ne négligez pas la prière et le sacrifice, parce que si vous le faites, l’ennemi saisira immédiatement votre âme et il imprimera en elle sa marque : le 666. Alors, mes enfants, il se prendra vos esprits et vous portera avec lui dans les flammes éternelles, où il vous torturera pour toute l'éternité.
Ne négligez pas la prière et la pénitence, parce que ceux qui le feront, mourront éternellement.
Je vous bénis avec amour de Lourdes, de Fatima et de Jacarei".

21 février, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à imiter la sainteté de mes petits bergers de Fatima, Lucie, François et Jacinthe, qui m’aimèrent beaucoup et donnèrent au monde un exemple de véritable amour à Dieu et à Moi.
Imitez Lucie, François et Jacinthe, dans l’amour ardent et enflammé qu'ils avaient pour Dieu et pour Moi ; faites vraiment de votre vie un acte assidu de prière à Dieu pour la conversion des pécheurs et aussi d'expiation pour les péchés qui offensent Dieu. Vivez comme eux, pour consoler Dieu par des prières, des bonnes œuvres, par l'obéissance quotidienne à mes messages, vivant comme des vraies roses mystiques, blanches de prière et rouges de sacrifice. Donnez à Dieu le parfait et sincère amour de vos âmes, pour consoler le Seigneur, qui est tellement affligé par les nombreux péchés du monde.
Imitez les bergers Lucie, François et Jacinthe, en vivant une vie de prière sincère et intense, comme ils l’ont fait. Vivez constamment à la présence de Dieu, en sachant qu’il est tout le temps près de vous, qui vous voit tous, et qui écoute tout ce que vous faites et vous dites.
Alors, vous vivrez une vie de communion parfaite avec Dieu, en lui donnant, pendant la journée, de nombreux actes d'amour, d'espérance et de foi ; en faisant tout à sa présence, avec Lui et pour Lui. Et, de cette manière, vraiment tous vos travaux et actions deviendront une prière vivante et incessante qui monte au ciel sans interruption, chaque jour. Ainsi vous donnerez à Dieu la chaleur de vos cœurs, toujours ardents par la prière vivante et faite avec le cœur.
Imitez les bergers Lucie, François et Jacinthe, les pénitences qu'ils faisaient pour la conversion des pécheurs, acceptant surtout les souffrances, les croix et les difficultés que Dieu permet, et offrant tout à Lui, dans un acte d'expiation pour les péchés de l'humanité.
Si vous le ferez tous les jours, de votre âme montera à Dieu une grande force mystique de réparation et d'expiation. De cette façon, Dieu sera vraiment réconforté pour tous les millions de péchés qui sont commis tous les jours sur la terre ; Il se réjouira de voir que vous êtes vraiment ses enfants amoureux qui le consolent, le réconfortent et  qui compatissent la grande souffrance que Lui donnent ses enfants ingrats.
Imitez le véritable amour de mes petits bergers, Lucie, François et Jacinthe, priant tous les jours, vivant continuellement dans la grâce de Dieu, dans l'amour et dans la prière. Imitez-les aussi dans l'amour vrai et profond qu'ils avaient pour Moi ; consolez mon Cœur Immaculé, qui est tellement offensé et pénétré chaque jour par les épines et les épées de douleur, par lesquelles mes enfants ingrats le transpercent avec leurs malédictions, leurs offenses, leur désobéissance à mes messages, le reniement et la persécution de mes apparitions et de mes Messages.
Alors, véritablement, mon Cœur Immaculé trouvera en vous cet amour pur et vrai, que j’ai trouvé dans le cœur de mes trois petits bergers de Fatima, et vous pourrez aussi réaliser les grandes merveilles de sainteté que j’ai réalisées en eux pour la plus grande gloire de Dieu et le triomphe de mon cœur Immaculé.
Soyez les sources pures de mon Cœur Immaculé, pour purifier ce monde par la prière, le sacrifice et la sainteté de la vie de chacun d'entre vous.
Aujourd'hui, tandis que vous célébrez ici l'anniversaire du jour où j’ai bénit ma Fontaine miraculeuse de Grâces pour tous mes enfants, je veux que vous aussi vous deveniez des sources de vie, qui portent au monde entier et à tous mes enfants, l'eau de la sainteté, de la prière, de l'amour pur de Dieu, de l'obéissance à Dieu et de l'amour vrai pour Moi. Vous transformerez ainsi cette terre aride, ce désert, dans un nouveau jardin, dans un vignoble verdoyant qui donnera au Seigneur beaucoup de roses de sainteté, d'amour et de perfection, de nombreux fruits d'amour vrai et de sainteté, pour sa plus grande gloire.
Commencez vous-mêmes à vous transformer en tout cela par la renonce à votre volonté, aux plaisirs mondains et au péché et cherchant la vraie vie parfaite : elle comporte plus de prières, plus de méditation, plus d'amour pour le Seigneur et pour Moi, et le don de vous-mêmes à mon dessein de salut pour l'humanité. Faites les groupes de prière et les cénacles que j’ai demandés partout, afin que mes enfants se préparent vraiment aux grands châtiments qui s’approchent du monde, qui purifieront la terre de tant de péchés et de crimes. Ils purifieront toute l'humanité de tant de péché et de tant de haine envers Dieu, la vérité, la foi catholique et Moi.
Préparez-vous : les trois jours d'obscurité sont très proches, convertissez-vous sans délai. Préparez-vous au triomphe de mon Cœur Immaculé et au Retour de mon Fils Jésus dans la gloire, qui est proche.
Je vous bénis avec amour de Fatima, de Erechim et de Jacarei".

20 février, Message de Notre-Dame (Elle est apparue comme Notre-Dame de Fatima avec deux anges, un par côté)
(La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, je vous invite à nouveau à imiter mes petits bergers de Fatima, François et Jacinthe Marto, qui avaient tant d'amour pour mon Fils Jésus et pour Moi !
Imitez l'amour des petits bergers de Fatima ; vivez constamment dans la prière, la prière d'amour, de consolation et de réparation au Cœur de Jésus et à mon Cœur, pour tant de péchés qui nous offensent. Priez aussi pour la conversion de beaucoup de pécheurs, qui continuent encore à repousser l'amour de leur Dieu, de leur Père, de leur Créateur et aussi l'amour de leur Mère céleste, qui les aime tant, mais qu'ils ils ne veulent pas aimer.
Alors, vivant dans une continuelle prière d'amour, de réparation et de supplique pour la conversion de ces âmes ingrates, vous imiterez vraiment l'exemple des petits bergers, qui avec tant d'amour ont vécu en permanence dans cet esprit de prière, donnant consolation au Cœur de Jésus, et à mon Cœur. Ils ont obtenu la conversion de beaucoup de pécheurs pour lesquels ils ont plaidé avec des prières, des larmes, des suppliques et des plaintes passionnées.
Imitez l'amour des petits bergers de Fatima, François et Jacinthe, vivant constamment dans le sacrifice et la pénitence, offrant tous les jours de petits sacrifices secrets pour la conversion des pécheurs, afin qu'ils puissent être convertis et touchés par la grâce de Dieu, trouvant ainsi le chemin de la conversion et du salut.
Offrez aussi des petits sacrifices, mes enfants, afin de purifier votre corps et votre âme, dominez votre chair en la soumettant à l'esprit éclairée par la foi. Détruisez et tuez en vous la vanité, le désir de paraître, le désir d'être aimés aux yeux du monde, d’être forts, célèbres, parfaits, pour obtenir l'admiration, la louange et les applaudissements des hommes.
Offrez aussi de petits sacrifices chaque jour, afin de soumettre la volonté de votre chair à l'esprit, éclairé par la raison et la foi, afin de consacrer votre corps et votre âme uniquement à la louange de Dieu, au culte de Dieu, à l'amour de Dieu, au service de Dieu, et aussi pour le salut de vos frères.
Imitez mes bergers de Fatima, François et Jacinthe, et aussi ma petite fille Lucie, dans le grand et parfait amour qu'ils avaient pour moi, dans l'obéissance à tous mes messages d'amour, à la prière quotidienne du Rosaire, vivant pour consoler mon Cœur Immaculé, sécher mes larmes et lui donner la vraie consolation, la joie et l'amour. L'amour et l'affection que j'ai cherchés partout dans le monde, je ne les ai jamais trouvés, sauf dans les rares âmes que mon Cœur Immaculé a formées dans son refuge intime, et aussi dans la fournaise mystique d’amour de mon propre Cœur.
Imitez mes petits bergers de Fatima dans la grande obéissance qu'ils ont démontrée par le grand et insatiable désir de consoler mon Cœur Immaculé, de consoler le Sacré-Cœur de Jésus et de sauver chaque jour plus d'âmes. Nous atténuerons ainsi nos souffrances pour la grande perte de tant d'âmes.
Enfin, imitez Mes bergers de Fatima, François, Jacinthe et Lucie, dans leur grand amour, ardent et intense, pour la Très Sainte Trinité. Ils l’ont vu dans la lumière merveilleuse que je leurs ai montré dans mes premières apparitions, et ils se sont trouvés plongés en Dieu, comme s’ils vivaient en Dieu et Dieu vivait en eux.
Ils ont été embrasés par la Flamme d'Amour du Seigneur, à travers la Flamme d'Amour de mon Cœur à ce moment et, depuis, ils se sentaient brûler en Dieu.
C’est cette flamme que je veux moi aussi instiller dans votre cœur et votre âme. Ouvrez les portes de votre cœur, ouvrez les portes de vos âmes, afin que je puisse leur inspirer ma Flamme d'Amour. En vous donnant cette lumière merveilleuse que je leurs ai communiqué, et qui est Dieu, vous aussi brûlerez en Dieu, vivant en Lui, et Lui vivra en vous.
Dans cette année du jubilé des 25 ans de mes apparitions ici, priez davantage, priez davantage avec le cœur ! Alors finalement ma Flamme d'Amour entrera dans votre poitrine et provoquera une sensation de feu dans votre cœur par ces flammes Mystiques, vous transformant en ces grands saints que mon Seigneur et Moi désirons que vous soyez.
Accélérez votre conversion, hâtez votre sanctification, travaillez davantage à vous débarrasser de votre paresse et de votre oisiveté, pour extirper de l'intérieur de vous la vanité, la sensualité, la gourmandise, la luxure, l'orgueil, la fierté et tous les autres vices.
Je dois vous dire, mes enfants : le jour du grand Châtiment est proche, l'Avertissement est en train de venir, les trois jours d'obscurité vont surprendre la plus grande partie de l’humanité dans le péché. Et celle ci, punie par Dieu, disparaîtra. Les 2/3 du Brésil périront aussi, s'il n'y aura pas de conversion, de prière et de pénitence.
Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Fatima et de Jacarei. "

14 février, Message de Notre-Dame
(Marc): "Oui, oui je le ferai, je promets à Madame que cette semaine je commencerai à parler plus assidûment de La Salette et aussi des prophéties données par Madame dans les Apparitions concernant la fin des temps et l'apostasie. Oui, Oui, Oui."
(La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, vous commémorez aujourd'hui l'anniversaire de l’effusion de mes larmes à Louveira et aussi de mes apparitions à ma fille Estelle Faguette, à Pellevoisin. Ils ont été deux événements majeurs, deux événements décisifs de mon Cœur pour le salut de tous mes enfants et de toute l'humanité.
J’ai pleuré à Louveira pour appeler tous mes enfants à la prière, à la conversion, à la pénitence, au sacrifice et à devenir des roses mystiques, blanches de prière, rouges de sacrifice, jaunes d’esprit de pénitence et de réparation à Dieu. Et cela afin qu’ici au Brésil mon Seigneur et moi, nous pourrions vraiment avoir un jardin de roses mystiques surnaturelles d'amour en transformation pure.
Mais mes larmes n’ont pas été comprises, mon appel douloureux n'a pas été compris ou entièrement expliqué à mes enfants, et pour cela, encore moins partagé. C’est la raison pour laquelle je suis venue à Jacarei avec mes messages pour susciter ces âmes roses mystiques d’un parfait amour, de sorte que finalement je pus obtenir le fruit de mes larmes versées à Louveira, pour faire du Brésil un pays de roses mystiques pures d'amour, de sacrifice et de pénitence.
Ici, mes enfants, vous êtes appelés à être les roses mystiques de l'amour pur, la transformation de l'amour pur que je l'ai cherché à Louveira, mais que je n’ai pas trouvée. Dans mon petit-fils Marc et dans touts ceux qui désirent être comme lui, j’ai finalement trouvé ces roses mystiques d'amour, avec lesquelles je ferai un grand rosier mystique d'amour, afin que son parfum plaise à Dieu, au Cœur de mon Fils, de mon époux divin, l'Esprit Saint, et parfume la face de toute la terre.
Levez-vous partout, âmes roses mystiques, pour répandre le doux parfum de l'amour vrai de Dieu, de la sainteté et de la prière par tout le monde qui est plongé dans le péché. Alors, la puanteur du péché, de la méchanceté et de la violence laissera la place au doux parfum du Ciel de vos vertus que je veux développer de plus en plus en vous.
J’ai pleuré à Louveira pour appeler tous mes enfants à devenir des séraphins d’amour pour consoler le cœur du Seigneur et mon Cœur Immaculé, qui est venu ici au Brésil à déborder sa douleur dans mes larmes.
Oui, mes larmes coulèrent en vain au milieu d'un grand désert glacé, froid et sans amour. Combien d'âmes ont vu mes larmes, mais n'ont pas eu pitié de moi. Combien d'âmes ont vu mes larmes, mais n'ont pas pris la décision ferme de se convertir. Combien d'âmes ont vu mes larmes et sont restées froides, dures et indifférentes à mon amour et à ma douleur.
Ici, à Jacarei, je veux que mes larmes soient vraiment prises au sérieux, et qu’on trouve les âmes qui désirent vraiment les sécher et les arrêter. Je veux des âmes roses mystiques, jaunes de réparation qui, par leurs prières et surtout par leur travail quotidien, avec les souffrances de chaque jour, avec les sacrifices de chaque jour, expient les nombreux péchés par lesquels Dieu est offensé. Ainsi, elles offrent une puissante prière mystique et spirituelle pour la conversion et le salut de beaucoup d'âmes qui sont en danger d'être perdues à jamais.
Je suis apparue à Pellevoisin pour appeler tout le monde à la prière du Rosaire, une vraie dévotion au Scapulaire du Sacré-Cœur de Mon Fils Jésus, que j’ai montré à ma petite fille Estelle Faguette et que beaucoup méprisent et n’utilisent pas.
Je suis venue ici pour appeler le monde entier à la conversion urgente, parce que la punition de la Première Guerre mondiale approchait, et mon cœur était chaque jour plus triste et bouleversé par le sort tragique qui attendait le monde et tous mes enfants.
Je n’ai pas été écoutée, et alors la Première Guerre mondiale a eu lieu et, en suite, la seconde, qui a été bien pire et qui a récolté des millions et des millions de vies. Et aujourd'hui aussi, si mes enfants n’écoutent pas ma voix, n’obéissent pas à mes Messages ici à Jacarei, il viendra une troisième guerre mondiale bien pire que les deux premiers. Elle ne tuera pas seulement des millions de personnes, mais elle va détruire tous les hommes de la terre et mettre fin à votre existence.
Mon cœur frémit de douleur et mes yeux versent des larmes de sang pour ce qui vous attend à l'avenir, si, aujourd'hui, mes enfants ne m’écoutent pas.
Il n'y a plus de temps, vous devez vous repentir immédiatement ; aidez mon petit fils Marc dans son extrême effort pour apporter mes messages aux confins du monde. Cet effort héroïque qu'il fait pour diffuser mes messages, du matin jusqu'à minuit, à tous mes enfants dans le monde entier ; cet effort héroïque devrait être aidé et pris en charge par chacun d'entre vous, mes enfants, sinon toute la terre finira et Satan obtiendra son plus grand triomphe : porter toute l'humanité avec lui dans les flammes éternelles.
Vous êtes mon dernier espoir, ne me décevez pas ! Ne me décevez pas comme il ne l’a jamais fait mon fils Marc. Imitez la loyauté, l'obéissance et l’amour qu’il a eus pour moi, et ainsi mon Cœur Immaculé triomphera en vous, et, à travers vous, triomphera aussi partout dans le monde.
Continuez à prier le Saint Rosaire tous les jours, ouvrez vos cœurs par plus de prières, de sacrifices et de bonnes actions, de générosité et de travail, de sorte que ma Flamme d'Amour entre de plus en plus dans votre cœur et, par sa puissance, vous transforme en ces grands saints que mon Seigneur et Moi nous désirons que vous soyez.
Je vous aime beaucoup et je ne vous abandonnerai jamais ; l'amour divin, l'amour parfait, est Dieu lui-même qui vit dans le cœur de l’homme. Quand l'homme craint Dieu, il a le parfait amour. Quand l'homme a le parfait amour, le parfait amour de Dieu, l'homme vit en Dieu et Dieu demeure en lui.
Je vous bénis tous avec amour de Pellevoisin, de Fatima et de Jacarei".

14 février, Message de Notre-Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, je vous remercie beaucoup de m’avoir attendu jusqu'à présent. Merci de votre patience, malgré la fatigue que vous aviez. Merci d'être venus ici aujourd'hui dans cette chapelle pour prier. Je suis venue ici, je vous ai vu tous et bénis, chacun de vous, avec tout mon amour.
Priez, priez toujours plus. Priez pour le retour de mon Fils qui s’approche toujours plus, tandis que le monde dort dans le péché, dans l'indifférence et la dureté de cœur. Si le retour de mon fils arrivait aujourd'hui, deux tiers de l'humanité ne seraient pas sauvés, et même le tiers restant ne serait en mesure de passer l'examen de sainteté de Mon Fils.
Pour cela, priez, priez, priez beaucoup afin que vous ayez vraiment la force de persévérer jusqu'à la fin. Méditez sur mes messages, pour voir tout ce qui manque en vous pour être saints ; de cette façon chaque jour vous pourrez croître dans l'amour vrai, dans la vertu et la sainteté qui plaisent à Dieu.
Je suis toujours près de vous et je connais toute votre souffrance. Ne vous découragez pas, je ne vous abandonnerai jamais.
Continuez à prier le Rosaire tous les jours, parce que ceux qui prient le Rosaire avec le cœur et la ferveur, ne seront pas affectés par la pauvreté spirituelle, garderont leur foi jusqu'à la fin et recevront de mon Fils et de moi une couronne de gloire et de joie éternelle.
Ici, dans mon sanctuaire, dans mes apparitions, à travers le travail, l'amour, l'adhérence, la force et la détermination avec lesquels mon fils Marc me sert tous les jours depuis 25 ans, j’annonce et je montre tout mon pouvoir, la puissance de ma Flamme d'Amour dans une âme qui l’a vraiment reçue avec générosité et grandeur de cœur.
Dans sa personne et dans son travail je répands de plus en plus ma lumière mystique qui deviendra toujours plus forte jusqu’à aveugler et neutraliser Satan.
Je vous bénis avec amour de Lourdes, de Fatima et de Jacarei".

11 février, Message de Notre-Dame (apparue avec deux anges de chaque côté)
(Marc) : "Oui, oui je le ferai, chère Mère, oui oui, je le ferai."
(La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, aujourd'hui vous commémorez l'anniversaire de ma première apparition à ma petite fille Bernadette Soubirous, dans la pauvre grotte de Massabielle à Lourdes.
Je suis apparue comme l'Immaculée Conception, pour vous inviter tous à la prière, à la conversion, à revenir à Dieu, à la repentance, et, surtout, pour porter tout le monde, tous mes enfants, au refuge sûr de mon Cœur Immaculé, où chacun peut trouver la vraie paix, l'amour vrai, le vrai bonheur et le vrai chemin qui mène à Dieu.
A Lourdes j'ai fait jaillir une source miraculeuse pour guérir l'âme et le corps de mes enfants. Source qui est l'image de mon Cœur Immaculé ; source inépuisable de l'amour et de la miséricorde pour tous ceux qui me cherchent et, à travers moi, cherchent la conversion et le salut en Dieu.
« Allez à la source », j'ai dit à ma petite fille Bernadette. Allez à la source, je dis aussi à vous tous, mes enfants ! Allez à la source de la prière, où vous pourrez trouver la paix, la joie, l'amour, la constance, et où vous pouvez également trouver la grâce de Dieu avec tout l'aide nécessaire pour votre persévérance et votre sanctification.
Cherchez la prière intime avec le cœur. Allez à la source de la prière, où Dieu communique à vos âmes sa grâce, sa lumière, sa paix, son amour et les richesses éternelles de sa bonté.
Seulement dans la source de la prière l'être humain peut trouver la présence de Dieu, l'amour de Dieu, la lumière de Dieu, la Sagesse de Dieu et toutes les grâces nécessaires à son salut.
Celui qui ne prie pas se damne, celui qui prie se sauve. Ceux qui prient beaucoup, certainement se sauveront. Qui prie peu, se met à risque de tomber et de perdre son salut. Qui ne prie pas est déjà condamné.
Pour cela mon Alphonse de Liguori a tant insisté sur le devoir de prier, de prier beaucoup ! Priez avec ferveur, priez en tout temps et partout.
Voilà pourquoi ma petite fille Bernadette, obéissant à mon ordre, a tant prié toute sa vie, et surtout mon Rosaire. Elle avait compris à quel point j'aimais la prière du Rosaire ; elle a compris que j'étais la Vierge Marie, Notre-Dame de la prière, et que seulement par la prière on obtient tous les dons et toutes les forces pour surmonter les difficultés et les épreuves de la vie.
Imitez ma petite fille Bernadette dans sa vie de prière intense : alors vous aussi vous deviendrez des grands saints.
Allez à la source ! Allez à la source du pardon, en pleurant sincèrement sur vos péchés, en vous repentant de chacun d'eux par une contrition profonde et vraie du cœur et en donnant vraiment votre cœur à Dieu. Alors, Dieu vous fera boire aux sources inépuisables de son amour, de sa miséricorde, de son pardon et de sa grâce, et votre vie sera complètement transformée d’un étang de boue, en un jardin verdoyant, où la rose mystique de l'amour, de la prière, de la sainteté et de la grâce, fleurira et répandra son parfum sur toute l'humanité, sur toute la terre.
Allez à la source de la sagesse et de la grâce de Dieu, pour y être vraiment transformés en cela que moi-même je suis, telle que je suis apparue à Lourdes : l'humanité parfaite, changée, élevée, transformée en Dieu, réalisée en Dieu. Alors vous aussi, croissant chaque jour de plus dans la sainteté, vous deviendrez la parfaite humanité réalisée en Dieu, vous deviendrez, c’est-à-dire, l'image parfaite et à ressemblance de Dieu, que l'homme était avant le péché originel.
Alors vraiment, à travers vous, Dieu reflètera sa lumière, sa grâce et son puissant amour sur ce monde qui se trouve dans l'obscurité.
Lourdes est la source inépuisable de ma bonté, de mon amour et de ma grâce, qui jaillit dans le désert d'un monde saturé de péché, de haine, de manque de foi et d'amour. Pour cela, à Lourdes j’ai créé une oasis de paix dans le désert du monde, que ni le diable, ni le monde, ni les méchants pourront jamais détruire.
Vous qui ne pouvez pas aller à Lourdes, buvez à la source de Lourdes, à savoir, à la source spirituelle du Message de Lourdes : la prière, la conversion et la grâce de Dieu.
Vivez la prière, vivez la conversion, vivez à la recherche de la grâce de Dieu que je vous offre dans mes Apparitions ici à Jacarei ; dans les Rosaires médités que mon fils Marc a créés pour vous ; dans les films de mes apparitions qu'il a faits ; dans mes Treizaines, mes Septièmes et les Sainte Heures, qu’il a organisées pour vous.
Et maintenant, suivez ma radio, faite par lui, à travers laquelle chaque jour, d'heure en heure et de minute en minute, je vous offre la source immaculée de la grâce, de l'amour et du salut de Dieu qui jaillit de mon Cœur Immaculé : source d’amour, de paix, de grâce et de sainteté pour tout le monde.
Alors, mes petits enfants, en buvant à cette source inépuisable, vos âmes enfin rassasieront leur soif d'amour, de vérité, de paix et de justice ; les déserts de vos âmes deviendront de verts jardins de fleurs, pleins des fruit les plus abondant et savoureux, pleins de sainteté, de vertus, de bonnes œuvres et d'amour, pour réjouir et faire plaisir à Dieu.
Je vous aime beaucoup et je suis toujours avec vous dans tous les moments difficiles de votre vie, je ne pourrai jamais vous abandonner.
Continuez à prier mon Rosaire tous les jours. À tous ceux qui aideront mon fils Marc à soigner ma Radio, portant chaque jour et pour toute la journée, ma parole et ma grâce dans le cœur de mes enfants, je promets le salut ; leurs âmes seront aimées par mon Cœur comme les plus belles fleurs que je garde jalousement dans mon cœur Immaculé.
Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de La Salette et de Jacarei".

7 Février, Le 25ème anniversaire des Apparitions de la Sainte Vierge à Jacarei
Messages de Dieu le Père, de notre Seigneur Jésus Christ, de l'Esprit Saint et de la Vierge Marie.
(Dieu le Père) : "Mes chers enfants, aujourd'hui, moi, votre Père, je suis heureux de venir ici en l’occasion de l'anniversaire des apparitions de ma fille bien-aimée Marie, avec Mon Fils Jésus et toute ma cour céleste, pour vous dire: Je vous aime ! Je vous ai aimés avec tout l'amour de mon Cœur et je vous ai aimés beaucoup lorsque j’ai envoyé ici, il y a 25 ans, ma fille bien-aimée Marie, pour vous enseigner le chemin qui porte au Ciel, qui porte à Moi. C’est le chemin de la prière, le voyage de conversion, le chemin de l’obéissance à mes lois d'amour qui vous conduiront dans mes bras au Ciel, dans la demeure de lumière et de bonheur que chaque jour je prépare pour vous tous, mes enfants, pour la gloire éternelle.
Oui, le chemin que ma fille bien-aimée Marie vous a enseigné ici, vous conduira à la vie, à la vie éternelle. Sachez que celui qui rencontre Marie, c’est Moi qui trouve, celui qui me trouve a trouvé Marie, et qui aime Marie, aime Moi aussi. C’est Moi qui l’a créé et qui l’a faite aussi belle, si sainte et parfaite pour devenir votre Mère et devenir aussi le chemin qui porte à mon Fils Jésus ; et mon Fils Jésus vous portera à Moi.
Moi je vis près de Marie et Marie vit unie à ceux qui l'aiment, à ceux qui l'aiment plus que soi-même et qui la bénissent avec la parole et la vie. Celui qui veut trouver Marie doit la chercher chez ceux qui l’aiment plus que soi-même, qui la bénissent et qui vivent pour elle, car il la trouvera certainement en proximité de ces âmes, et ceux qui trouvent Marie, Me trouveront aussi.
Qui veut me connaître et me trouver, doit chercher ceux qui aiment Marie, parce que Marie vit près de ces âmes et Moi je suis avec elle. Alors, qui veut me trouver doit d’abord chercher Marie et alors il Me trouvera.
Nous vivons avec ceux qui nous aiment, qui nous aiment plus qu'eux-mêmes, ceux qui nous bénissent avec leur parole et leur vie. Oui, je vous donnerai mon amour, je vous donnerai ma Grâce qui vous purifiera de tout mal, et qui vous donnera la vraie vie, une vie pleine et abondante. Par conséquent, mes enfants, venez à Marie et vous viendrez à Moi.
Je vous ai aimés beaucoup en vous envoyant ici ma fille bien-aimée Marie, afin qu'elle fût le soleil brillant, l'astre radieux pour vous montrer le chemin vers Moi. Regardez vers Marie, tenez les yeux fixés sur Marie et vous trouverez le chemin qui vous porte à Moi.
Je suis vraiment impatient de vous donner mes Grâces d'amour, la Flamme de mon Amour, qui est la flamme de Marie en toute sa plénitude. Mais, pour ce faire, vous devez ouvrir votre cœur et Me permettre d’entrer en vous. Vous devez enlever de votre cœur toutes les choses, toutes les convoitises, tout l'amour désordonné pour vous-mêmes, pour les créatures et pour le monde, afin que je puisse entrer et réaliser mes œuvres d'amour.
Celui qui veut Me rencontrer doit m’ouvrir au moins un peu son cœur, se confier à moi avec foi : alors je viendrai pour réaliser mes Grâces.
Heureux celui qui confie en Moi et en ma Parole, et qui ne trébuche pas en elle. Heureux celui qui ne se révolte pas contre mes lois d’amour, contre ma Volonté et mes commandements. Heureux celui qui accueille ma Parole, ma Loi d'Amour et ma Volonté avec cœur humble, docile, obéissant et aimant. Je lui donnerai vraiment mon amour et il vivra en moi et moi en lui ; je vivrai dans son âme et nous serons une seule chose dans l'amour. Je suis le fleuve de l'amour, je suis la mer de l'amour, je suis le jardin de l'amour, je suis le vin savoureux de l'amour éternel.
Et tous ceux qui ont bu le vin de mon amour auront leur âme comblée pour toujours et n’auront plus jamais soif. Oui, ceux qui sentent mon amour si grand, si fort et à la fois délicat, n’auront plus jamais besoin d’un autre amour. Leurs cœurs seront plein de Mon Amour, un amour que l'univers entier ne peut pas contenir, car il est plus grand que tout ce qui existe : c’est l'Amour du Père, du Père qui aime ses enfants à la folie et qui, pour les sauver, a sacrifié son Fils unique, offrant son bien plus précieux à la mort sur la Croix afin que vous viviez, que vous ayez la vie éternelle.
Je suis le Père qui vous aime le plus, et qui n’est pas aimé. Je vous donne des signes incessants de mon amour, dont le plus grand c’est celui que vous célébrez aujourd'hui : le 25ème anniversaire de la présence ici de ma fille bien-aimée, avec Moi et toute ma cour céleste.
Les apparitions de Jacarei sont le plus grand signe de mon amour pour vous, après mon Fils Jésus. Oui! En fait, après avoir donné mon Fils unique au monde pour mourir pour vous, et vous sauver, jamais Je n'ai aimé tellement le monde et mes enfants comme je vous ai aimés en mandant ici ma fille bien-aimée. Je suis venu Moi-même pour vous aider, pour vous sauver, pour vous délivrer du mal, pour vous guider en ces temps difficiles et confus dominés par mon ennemi, par le péché et l'apostasie, pour vous guider sur le chemin certain qui, sans erreurs, vous portera au Ciel dans mes bras.
Je vous ai aimés comme je ne l'ai jamais fait avec les générations du passé ; je vous ai aimés plus que toute autre génération, je vous ai aimés plus que tous les royaumes, et, mes enfants, je donne ici mon amour illimité à tous ceux qui ont soif et faim de mon amour.
Je vous ai aimés beaucoup en venant ici avec Marie et toute ma cour céleste, pour vous dire que je souffre pour vos péchés, qui me transpercent continuellement. Ne péchez plus ! Ne m’offensez plus ! Ne me faites pas souffrir davantage ! Pourquoi me faites-vous tant souffrir? Laissez le péché qui vous sépare de Moi, qui vous jette dans les mains de mon ennemi qui vous prive de ma grâce, de mon amour, de mon amitié ; revenez à moi sur le chemin de la conversion et du vrai amour.
Beaucoup d'entre vous ont encore pour moi un amour intéressé qui cherche seulement d’obtenir mes grâces ; d'autres me cherchent, me respectent, et me prient, mais seulement par crainte, de peur d'être jetés par Moi dans le feu de l'enfer. D'autres Me recherchent pour obtenir la récompense éternelle du Ciel.
Tous ces amours sont d’abord compréhensibles, mais ils ne peuvent plus exister en vous. Je cherche en vous l'amour filial, l'amour qui fait que l'âme me serve, m'obéisse, m’aime pour me donner la joie, la satisfaction et le bonheur de me voir parfaitement aimé de mes fils. Un amour qui vous évite de pécher pour m’empêcher de souffrir et de pleurer.
Je veux cet amour qui fait que l'âme m’aime plus qu'elle-même. Ce qu’il a dit mon petit-fils bien-aimé Marc, est vrai : j'ai mis Abraham à l’épreuve pour voir s’il m’aimait plus que son fils, et Abraham a montré qu'il m’aimait plus que tout. C’est cet amour que je cherche en vous, un amour qui me fasse aimer plus que tout, qui vous fasse tout sacrifier pour Moi, et, si nécessaire, donner votre vie avant de m’offenser ou de trahir mon amour.
Pour cela, mes enfants, croissez dans l'amour. Pour croître dans les degrés de l'amour vrai, vous devez prier avec le cœur, vous devez dilater vos cœurs avec beaucoup de prières, de méditations et de lectures spirituelles, de sorte que votre personne ne retombe pas dans le péché et ne durcisse plus votre cœur. Alors vous aurez vraiment la force, au moment donné, de choisir si faire ma volonté ou la vôtre : vous serez prêts à renoncer à la votre et à embrasser la mienne.
Pour cela, vous grandirez vraiment dans l'amour-amitié, l’amour filial qui produira en vous la crainte parfaite, qui n’est pas la peur de ma punition ou du châtiment de l'enfer, mais la crainte de m’offenser, de me faire souffrir, de me causer de la peine avec vos péchés et la dureté de votre cœur.
En fait ici, à l'école de sainteté de ma bien-aimée fille Marie, je donnerai à beaucoup de gens ma flamme ardente d'amour. Ouvrez vos cœurs pour la recevoir et continuez à suivre Marie dans les leçons d'amour qu'elle vous donne ici, parce que ces leçons vous ouvriront les portes des cieux, et mes amoureux bras de Père.
Maintenant, je vous bénis tous généreusement avec mon Fils Jésus et avec le Saint-Esprit. Et nous vous donnons aussi le pardon de tous vos péchés, le pardon complet que chaque année nous donnerons en ce jour béni de l'anniversaire de nos apparitions ici, à tous ceux qui sont vraiment contrits et prêt à revenir à moi. Je vous bénis tous, maintenant".
(Notre Seigneur Jésus) : "Mes enfants, aujourd'hui, à la date anniversaire des apparitions ici de ma Mère et Moi, avec mon Père, et avec toute la cour céleste, je suis heureux de venir à vous pour vous dire: Mon cœur vous a aimés, aimés jusqu'à la fin, jusqu’à la Croix, jusqu'à la dernière goutte de mon sang, jusqu’au dernier morceau de ma chair qui a été déchirée pour vous sauver par amour.
Mon Cœur vous a aimés jusqu'à sa fibre plus profonde, mes enfants, et il n’y a aucune fibre dans mon cœur qui ne vous ait aimés. Que pouvais-je faire de plus pour vous, après vous avoir donné tout mon sang par amour, après vous avoir donné la chose la plus précieuse que chacun puisse posséder, sa propre vie?
Je vous ai dit qu'il n'y a preuve plus grande d’amour que de donner sa vie pour son prochain. Maintenant, non seulement je vous ai donné ma vie, mais je vous ai donné tout mon sang, je vous ai donné ma Mère, je vous ai donné la vie éternelle, je vous ai donné tous les trésors de mon cœur, je vous ai donné tout les dons que j’ai reçu de mon Père : je vous ai donné tout ! Personne ne pourra jamais vous aimer plus que Moi.
Mon Cœur vous a aimés jusqu'à la fin, vous a aimés jusqu'à l’apogée de la douleur et de la souffrance : je vous ai aimés à la folie. Mais mon amour n’est pas compris par vous : combien d'entre vous sont encore froids, le cœur dur envers moi, et, entre ma volonté et la votre, choisissent encore la votre. Entre mes projets et les vôtres vous aimez mieux les vôtres. Au lieu de la joie, du bonheur et des Grâces célestes que je veux vous donner, vous continuez à préférer les plaisirs pauvres et misérables de ce monde qui ne peuvent pas satisfaire votre cœur.
Mon Amour n’est pas aimé, il est méprisé par vous, il est piétiné, blessé par l'épée de votre ingratitude.
Oh, mes enfants, pourquoi me faites vous souffrir ainsi, adressez vos cœurs à Moi et acceptez mon amour, afin qu’il vous transforme, vous délivre du péché et vous porte à vous confirmer de plus en plus à Mon Sacré-Cœur jusqu’à faire de vous une image parfaite en ressemblance de l'homme-Dieu, du Rédempteur, du Sauveur, du Saint des Saints.
Mon Cœur vous a aimés, il vous a aimés beaucoup en envoyant ici ma mère depuis 25 ans, et enfin Moi-même je suis venu chez vous pour vous montrer mon amour. Oui, grâce à notre petit-fils bien-aimé Marc, nous avons révélé notre amour pour le monde par des messages d'une beauté surprenante, d’une puissance et richesse extraordinaires pour ceux qui les méditent et les écoutent.
Ici, nous révélons notre lumière la plus puissante : la lumière de sept soleils ensemble, et les âmes de bonne volonté, comme ma petite fille Inès du Tabernacle, peuvent la voir et la contempler. Les yeux sont éblouis par la beauté de cette lumière et les âmes s’enivrent avec le vin de mon amour divin.
Oui, l'âme de bonne volonté verra ici notre Lumière, se réjouira pour cette illumination, la recherchera et l’embrassera dans son cœur de sorte qu’elle brille partout en elle.
L'âme de mauvaise volonté, l'âme méchante, verra notre lumière, mais elle en prouvera horreur, elle l’haïra, et, comme Hérode et les pharisiens, la persécutera. Ainsi, cette lumière qui aurait pu les sauver, révèlera au monde, le jour du jugement dernier, toute leur obscurité intérieure.
Cette même lumière qui aurait pu les porter à Moi et les sauver, sera celle qui les jettera dans l'enfer et scellera leur destin. Ma lumière, en effet, ou illumine l'âme qui la reçoit, ou bien rendra l'obscurité de ceux qui la rejettent encore plus profonde et noire.
Embrassez cette Lumière, mes petits enfants, laissez que cette lumière et cette flamme de mon Cœur viennent dans votre cœur. Je veux vous guider à vivre dans ma Flamme d'Amour aussi intensément que les Saints les plus ardents d’amour pour moi et ma mère. Je vous aime beaucoup, je vous ai beaucoup aimés et je vous ai privilégiés ici beaucoup plus que toutes les générations passées.
Pour cette raison, Mes enfants, considérant toute les richesses que Moi et ma Mère vous avons donné ici avec notre grande Lumière, vous pourrez dire, plein de mon Saint-Esprit et de Ma Flamme d'Amour pour le monde entier: « L’amour m'a aimé ! L’Amour m'a aimé d'un amour infini ! L’Amour m'a aimé et il s’est donné à moi et il vit en moi et moi en lui ». Ainsi, avec votre cœur ardent de ma Flamme d'Amour, vous embraserez le monde entier avec le Feu de Mon Amour Divin.
Alors, le royaume de mon adversaire tombera, le royaume du péché sera détruit, l'empire infernal sera finalement écrasé sous mes pieds et les pieds de ma Mère. Et je vous porterai mon Royaume d'amour qui se diffusera sur toute la terre : il vous donnera les nouveaux Cieux et la nouvelle Terre où les larmes ne couleront jamais plus de vos yeux, car toutes les souffrances seront finalement anéanties.
Je vous bénis tous avec amour de Dozulé, de Paray-le-Monial et de Jacarei.
(Le Saint-Esprit) : "Mes âmes choisies, mes âmes épouses, comme Je vous aime ! Vraiment vous pouvez affirmer : « l’Amour m’aime », parce que moi, qui suis l'Amour, l'Amour qui procède du Père et du Fils, l’époux aimant de vos âmes, je vous aime d'un amour extraordinaire.
Je suis venu ici avec Marie, opérant et me révélant depuis 25 ans, grâce à son Cœur, d'abord à notre bien-aimé tabernacle et vivant sanctuaire, notre aimé Marc Tadeu, ensuite en vous parlant à travers sa parole, son exemple et son travail pour transformer vous aussi en Tabernacles et Sanctuaires d'amour.
Oui, l'Amour vous aime ! L’Amour est venu du ciel avec Marie pendant 25 ans, soufflant puissamment, comme dans la première Pentecôte, pour vraiment mouvoir toutes les choses qui étaient paralysées ou mortes par le péché, pour les ressusciter de la mort et les faire revivre.
Oui, comme j'ai montré à mon prophète, dans la vision de l'Ancien Testament où il a vu les os des morts revivre devant lui, et les morts revenir à la vie, de même j’ai fait ici, mes enfants : avec mon souffle de vie, grâce à Marie, dans ces apparitions je suis venu pour faire revivre ceux qui étaient morts.
Je vous ai fait sortir de la mort du péché où vous étiez, je vous ai apporté à la vie, à la vie éternelle, pour vous donner le bonheur éternel et la paix éternelle. À tous ceux qui n’ont pas endurci leurs cœurs envers Moi, et qui n’ont pas piétiné mon amour et ma parole, je donne vraiment mon amour sans limite et je fais pousser dans leurs cœurs les plus belles fleurs d'amour, de grâce, de vertu, de sagesse, de sainteté et de vérité pour éclairer le monde avec ma Lumière éblouissante.
L’Amour vous a aimé et vous aime vraiment, c’est pourquoi je continue à agir ici avec Marie, malgré la dureté des cœurs de tant de gens. Je continue à offrir ici mon Amour, à offrir le salut, en offrant mon amitié à tous ceux qui veulent vraiment devenir mes amis, mes tabernacles, mes sanctuaires, Mes âmes épouses.
Je suis l’époux de vos âmes, je vous ai épousés par le baptême. À travers lui vos âmes sont devenues mes maisons, mes temples, et vous êtes devenus mes épouses.
Et maintenant, je veux que vous confirmiez spontanément cet amour, cette alliance, cette alliance d'amour avec Moi, en décidant vraiment d'être mes âmes épouses. Ces âmes qui me donnent l'amour pur, sans intérêt, l'amour-amitié, l'amour-filial, l'amour qui ne cherche qu'à me donner la joie, la satisfaction, une récompense à mon amour et à mes œuvres, qui me rende heureux en M’aimant et en réalisant le bien et les vertus pour me faire plaisir.
Vous êtes mes âmes épouses et, à ce titre, vous devez renoncer, abandonner et éviter tout ce qui nuit à votre époux, afin qu’il ne se plaigne pas avec vous et ne vous abandonne jamais.
Oui, Mes âmes choisies, vous êtes mon jardin de détente, vous ne produisez plus les épines du péché, de l'ingratitude et de l'indifférence à mon amour. Au contraire vous engendrez des fleurs d'amour, de vertu, de bonté, pour me rendre heureux et afin que mon âme repose et se réjouisse en vous.
L’Amour vous a aimé et vous aime : voilà pourquoi aujourd'hui il faut se réjouir, car ici je vous ai aimés, je vous ai privilégiés et je vous ai enrichis bien plus que de nombreuses générations du passé. Elles, par les larmes, le jeûne, la pénitence et les gémissements ont beaucoup supplié ma Parole, mais elles ne l’ont pas eue. Ici, au contraire, vous avez des messages en abondance, vous avez un trésor infini dans nos Messages, innombrables et incalculables.
Si vous restez spirituellement pauvres et misérables, ce n’est pas parce que vous n’avez pas ma richesse, mais parce que vous n’ouvrez pas vos cœurs pour recevoir ma richesse en vous. Venez! Ouvrez vos cœurs, réjouissez-vous et soyez heureux parce que l'Amour vous aime! Acceptez l’amour de l’éternel Amour, et, en vérité, je vous le dis: « Je ferai de vous des véritables fleuves d'eau vive qui inondera le monde entier avec les richesses de mon amour et de ma grâce ».
Oui, dans ce lieu aimé par nos cœurs, dans ce lieu qui est mon jardin d'amour et de délices, dans les paroles et dans la personne de mon petit-fils Marc Tadeu, je révèle et je manifester toujours plus toute la puissance de mon amour, de ma grâce, de mon pouvoir, et je montre au monde ce qui est vraiment ma Flamme d'Amour, ce que mon Amour peut faire dans une âme et par moyen d’une âme qui se donne vraiment toute à moi.
Ici, en vérité, dans la personne et dans son œuvre manifeste, je montre mon amour qui deviendra encore plus visible et plus fort, quand les ténèbres du mal et du péché augmenteront pour s’emparer de toutes les choses.
Ouvrez votre cœur à Moi, aimez l'amour et l'amour vous aimera.
Je vous bénis tous avec amour et généreusement".
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, aujourd'hui, alors que vous célébrez l'anniversaire de mes apparitions à mon petit-fils Marc, pour le Jubilé du 25ème anniversaire de ma première apparition, je viens vous dire: je suis la Reine et la Messagère de paix, je suis l'Immaculée Conception, Je suis la Mère de Dieu et votre mère. Dans ces 25 ans de mon grand amour pour vous, je vous ai vraiment aimés, je vous ai protégés, je vous ai formés et je vous ai portés de plus en plus sur le chemin de la sainteté.
Ce sont 25 ans de grâces, ce sont 25 ans de dons de la Mère céleste à tous ses enfants, ce sont 25 ans d'amour où mon Cœur Immaculé n'a pas reposé un jour, une nuit, une minute pour soigner mes enfants.
Je vous ai délivrés de nombreux dangers, préservés et délivrés de nombreuses tentations du diable. De combien de maux du corps et de l'âme, je vous ai guéri, mes enfants ! Combien j’ai fait pour vous, combien de bénédictions et de grâces je vous ai distribuées ici.
Ce sont 25 ans d'amour, 25 ans de lutte constante de votre Mère céleste pour votre conversion, pour vous ouvrir les yeux, pour vous montrer vos péchés et la nécessité de votre conversion, et aussi pour voir le grand danger dans lequel le monde est en train de tomber. Il s’agit de l'abîme sans fin de la destruction totale de tout ce qui est bon, qui est saint, et de tout ce qui peut vous donner la paix, la joie et le bonheur dans ce monde et dans l’autre.
Oui, mes enfants, Satan veut détruire tout ce qui est bon, détruire le monde. Il désire que tous les hommes se détruisent par eux-mêmes, détruisent leur salut, perdant ainsi le bonheur éternel et tombant dans le feu éternel où il les tourmentera avec une tyrannie cruelle.
Alors je suis venue pour vous ouvrir les yeux, vous montrer les intentions de Satan et le combattre avec les moyens puissants que je vous ai donnés ici : le Rosaire médité, mes heures de prière, et toutes les armes puissantes que je vous ai données pour vaincre avec Moi touts les pièges de Satan, et toute la force infernale.
 Ce sont 25 ans d'amour : combien j’ai été vraiment patiente avec vous ; j'ai attendu votre conversion si lente, si faible, si longue ; j’ai été patiente avec vous, en souffrant à cause de vos fautes et de vos péchés, vous pardonnant tant de fois et en vous relevant des milliers de fois lorsque vous  chutiez en quelque  péché.
Ce sont 25 ans d'amour et de miséricorde et aucun pécheur ne peut dire qu'ici je ne lui ai pas offert mon amour, mon pardon, et les moyens puissants et efficaces que je donne pour le salut de tous mes enfants.
Ce sont 25 ans d'amour, 25 ans que je passe plus de temps ici sur Terre à Jacarei, que dans le ciel, pour vous former, vous montrer le chemin de l'amour vrai, la prière du cœur, le sacrifice, la pénitence, l'accomplissement des prescriptions de Dieu, la volonté du Seigneur, les commandements de mon Fils et, finalement, vous enseigner quelle est la vraie sainteté et quel est l'amour vrai qui est agréable à Dieu.
Ce sont 25 ans d’incessante école d'Amour et de sainteté, où je vous ai communiqué les magnifiques trésors de la sagesse divine avec laquelle le Saint-Esprit a rempli mon cœur ; je les ai vraiment communiqués à vous, et je les ai distribués librement à tous ceux qui chercher sérieusement à connaître, méditer, profiter, digérer et absorber mes messages. Ainsi vous pouvez devenir aussi sage que Moi, acquérir la vraie sagesse, la sagesse des saints, ma sagesse ; elle signifie savoir comment aimer Dieu parfaitement et faire sa volonté.
Ce sont 25 ans de Grâces sans fin, quand je vous ai donné ici ma Médaille Miraculeuse de la Paix, la médaille de mon époux Saint Joseph, mon Scapulaire gris, les sources des grâce, les prières, les Treizaines et les Septièmes. Et aussi les films merveilleux que mon fils Marc a fait à ma requête pour vous, qui vous ont fait connaitre mes apparitions et des messages. Par eux, vous avez pu vraiment comprendre ma douleur et ma souffrance et la transformer en véritables consolateurs de mon Cœur. Vous êtes devenus les enfants qui enlèvent les épées de douleur de mon Cœur, avec votre vie sainte de prière, d'amour et d'obéissance, les enfants qui n’augmenteront pas ma douleur me frappant avec l’épée de leur péché, leur égoïsme, leur méchanceté, leur impureté, leur fausseté, leurs mensonge et leur rébellion contre Dieu et moi.
Ici, je vous ai vraiment donné une école pleine, complète et suffisamment capable de produire les saints les plus grands et les plus éminents de toute l'histoire humaine.
Vous voyez mes enfants, comment votre mère vous a aimés et comment ces 25 dernières années ont été des années d’un immense et illimité amour de la Mère de Dieu pour vous : elle vous a aimés comme personne ne vous a jamais aimés, ni pourra jamais le faire.
Pour cela, mes enfants, ouvrez vos cœurs maintenant pour recevoir ma Flamme d'Amour, dilatez vos cœurs en priant davantage, en vous donnant plus à moi, en faisant des sacrifices et en travaillant encore plus pour moi. Dans cette année jubilaire Ma Flamme veut vraiment entrer dans vos cœurs et les transformer dans cette œuvre merveilleuse et accomplie de sainteté que je suis venue à produire d’abord en mon fils Marc et ensuite, à travers lui, en vous. Alors, de cette façon, je pourrai offrir à mon Seigneur un joli cadeau à son Retour : un peuple vraiment saint, un peuple agréable et immaculé à ses yeux.
Priez, priez beaucoup, afin que ma Flamme d'Amour entre vraiment en vous, explosant dans votre cœur et brûlant le monde.
Ici à Jacarei, dans la personne et l'œuvre de mon fils Marc, je suis consolée, glorifiée et exaltée comme jamais depuis que la Parole s’est faite chair, depuis que je suis devenue la Mère de Dieu. Ici vraiment mon Cœur triomphera, rayonnant ma puissante lumière qui délivrera le monde du domaine et du joug de Satan, détruira la puissance de l'enfer et apportera au monde une nouvelle foi et une nouvelle ère de paix.
Ici mon cœur a enfin trouvé l'amour, l'amour en pure transformation que moi et mon Fils nous cherchons dans le monde entier et que nous ne trouvons pas. Je l'ai trouvé chez un garçon, il y a 25 ans, qui a été en mesure de me donner tout, et qui, plus que toute autre chose, a voulu M’aimer pour me donner de la joie, de l’allégresse et de la satisfaction. Il s’est donné à moi dans la douleur, dans la joie, dans la maladie, dans les difficultés, les épreuves, en restant fidèle à mon amour et m'aimant toujours plus que soi-même.
Il s’agit de mon fils Marc Tadeu, en qui j'ai déjà triomphé, et dans lequel j'ai déjà vaincu mon ennemi ; à travers lui je le vaincrai dans la vie de millions de mes enfants, et enfin d'ici, de Jacarei de mon fils Marc, se réaliseront les prophéties de La Salette, de Fatima et de toutes mes Apparitions, et finalement mon Cœur Immaculé triomphera inévitablement.
Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Fatima, de Quito et de Jacarei".

6 février, Messages de Notre-Dame et de Sainte Lucie.
(Marc) : "Oui, ma Mère, je le ferai. Quelle bonne chose que Madame ait aimé ce que nous avons fait ici, dans cette chapelle. Mon désir c’est de plaire au Seigneur, servir Madame, donner de la joie au Seigneur, essuyer les larmes de la Vierge, enlever les épées de douleur du cœur de Madame, pour la récompenser, au moins un peu, du grand amour qu’Elle a eu pour moi et pour tous mes frères, en souffrant tellement avec Jésus pour notre salut.
Madame sait, Elle est ma vie et mon amour et tout ce que je veux c’est de vivre chaque instant de ma vie pour Elle et de L’aimer de tout mon cœur.
Il ne me suffit plus l'amour que j’avais pour Madame jusqu’à ce jour, je veux l’aimer sans arrêt, je désire un amour qui ne cesse de plaire, de louer, de prier, de servir, de travailler, de me donner et de souffrir pour Madame chaque minute de ma journée. C’est la grâce que demain je demanderai à Madame : la grâce d’un amour sans interruption, d’un amour pour Elle qui ne cesse jamais dans ma journée et la disposition de Lui donner la chaleur et l'irradiation de la Flamme d’Amour de mon cœur.
Merci maman".
(La Très Sainte Vierge) : "Chers enfants, aujourd'hui, à la veille du Grand Jubilé de mes Apparitions dans ce lieu, je vous invite de nouveau à aimer.
Le cadeau que je désire de vous dans ce Jubilé de mes Apparitions c’est amour! Un cœur dilaté, un cœur véritablement ouvert, libre de soi-même, de ses opinions, de l'attachement au monde, aux choses et aux hommes, afin que vous puissiez vraiment remplir vos cœurs avec ma Flamme d'Amour.
Dilatez vos cœurs afin que je puisse mettre en eux ma Flamme d'Amour, de sorte qu'elle commence à vous transformer en ces grands saints que je suis venue chercher ici, descendant du Ciel. Je désire que vous tous, mes enfants, vous deveniez saints comme votre Père céleste est saint.
Dilatez vos cœurs afin que ma Flamme d'Amour puisse trouver en eux de l'espace pour entrer, pour brûler en eux tout ce qui est encore terre, tout ce qui est encore chair, tout ce qui vous attire vers le monde et même l'obscurité Satan et du péché. Alors vraiment je peux réaliser en vous les merveilles de mon amour et de mon Cœur et vous transformer véritablement en reflets vivants de la Très Sainte Trinité et en images parfaites de mon Cœur Immaculé.
Dilatez vos cœurs afin que ma Flamme d'Amour entre vraiment en eux et commence à vous entraîner vers le haut, aux plus hauts rangs du véritable amour pour Dieu et pour moi. Ces rangs sont l'amour filial, l'amour de la dévotion, l'amour de la crainte de Dieu et, finalement, l'amour-amour, l'amour de l'amitié, cet amour qui vous fait aimer vraiment Dieu et mon fils Jésus de tout votre cœur et vous fait fuir tout péché pour ne pas causer de la douleur au Cœur de mon Fils.
Je veux vous conduire à cet amour, cet amour sublime. Pour cette raison, je demande à mes enfants : dilatez votre cœur à mon Cœur, afin qu’il mette dans vos cœurs chaque jour ma Flamme d'Amour jusqu'à ce qu'elle atteigne sa plénitude.
Prier le Rosaire! Priez, priez, priez. Ne passez la fête de mon Jubilé en riant, en vous promenant ou en parlant. Priez, priez, priez. Plus vous priez, plus vous recevrez ma Flamme d'Amour.
Plus vous priez, plus votre cœur se dilatera, s’agrandira pour recevoir ma Flamme d'Amour; plus vous parlez e moins vous priez, moins vous recevrez ma Flamme d’Amour.
Priez, mes enfants, priez seulement avec la prière profonde du cœur, alors vous pourrez recevoir ma Flamme d'Amour dans toute sa plénitude.
Ici, dans ce lieu saint, je suis venue pour former la plus grande école de sainteté de tous les temps, pour former les plus grands saints que le monde ait jamais vu, et que j’ai prophétisée à travers la parole de mon serviteur Louis-Marie de Montfort. Mais vous pourrez devenir ces grands saints seulement en dilatant vos cœurs par la prière, beaucoup de prière et de méditation, sans laquelle il n'y a pas de prière.
Celui qui ne médite pas, ne peut pas prier, et qui ne prie pas ne recevra jamais ma Flamme d'Amour. Pour cela, mes enfants, méditez sur le grand amour de Dieu pour vous tous. Méditez sur le grand amour de mon Cœur pour vous tous. Méditez sur la grande sainteté à laquelle Dieu et moi sommes venus vous appeler tous ici. Alors votre cœur brûlera par le désir de prier davantage pour recevoir ma Flamme d'Amour en plus grande mesure, pour aimer encore plus Dieu et moi.
Sans la prière avec le cœur, sans la méditation, sans ouvrir vos cœurs à moi, ma Flamme d'Amour ne saura pas comment réaliser en vous des actions de Grâce, ou des œuvres saintes.
Pour cela, mes enfants, priez, priez et priez pour obtenir davantage ma Flamme d'Amour.
Je suis venue à Jacarei pour former les plus grands saints ; mais les plus grands saints ne peuvent vraiment exister ici si vous ne mourrez pas à vos opinions, à votre volonté et aux désirs de votre chair, pour vivre finalement la vraie vie en Dieu.
Je veux vous conduire à cette grande sainteté, je veux vous guider à ce grand amour. Alors, mes enfants, venez, donnez-moi votre oui et vos cœurs en cette nuit sainte qui précède le jour le plus saint de l'année, après mon Immaculée Conception. Et préparez-vous à prier beaucoup, ce soir et demain, pour recevoir le pardon que mon divin Fils Jésus vous donnera.
Plus grande sera votre prière, la méditation sur vos péchés et, par conséquent, votre repentir, plus grand sera le pardon que mon Fils Jésus vous accordera. Voilà pourquoi vous devez prier, prier et méditer.
En cette soirée sainte, je commence déjà à verser sur vous mes grandes Grâces.
Ouvrez vos cœurs pour les recevoir et convertissez-vous rapidement, parce que la grande punition est déjà sur vous : ne vous découragez pas mes enfants, parce que si vous vous découragez dans cet endroit, où dans mes apparitions je place tout mon espoir dans mon petit fils Marc et en vous, si vous vous découragez et vous m’abandonnez, renonçant à la voie de la prière et de la conversion, je laisserai que les trois jours de ténèbres viennent sur vous.
Par conséquent, mes enfants, ne vous découragez pas, car votre persévérance, votre amour pour Dieu éloignent de nombreux châtiments.  Votre obéissance à mes messages et la sainteté de votre vie éloignent les trois jours d'obscurité et attirent sur vous la deuxième Pentecôte mondiale.
Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Lourdes et de Jacarei.
Paix Mes chers enfants, paix Marc, le plus diligent et dévoué de mes enfants".
(Sainte Lucie) : "Mes chers frères, moi, Lucie de Syracuse, je viens maintenant pleine d'amour pour vous dire: grand est l'amour de Marie pour vous.
Apparaissant dans ce lieu, Elle a ouvert les cieux, a ouvert une nouvelle voie pour vous, a ouvert pour vous la route lumineuse qui vous mène au Père du ciel, au bonheur éternel. Et ces 25 ans de sa présence ici sont la plus grande preuve de l'amour de la Mère de Dieu pour vous tous.
Ouvrez vos cœurs à Elle, ouvrez votre cœur à la Mère de Dieu et laissez-vous aimer vraiment par Elle ; laissez-vous guérir, sortez, débarrassez-vous de vos péchés, laissez-vous embellir de vertus par Elle, et laissez-vous embraser par sa Flamme d'Amour.
Grand est l'amour de Marie pour vous, et c’est cet amour qui l'a entretenue ici pendant 25 ans, tous les jours, en vous parlant, vous appelant à la prière, à la conversion, à la sainteté et au retour à Dieu.
Chacun de vous a été aimé singulièrement par Elle. Chacun de vous a été regardé avec amour et miséricorde par Elle. Elle n’a pas tenu compte des grands et graves péchés par lesquels vous avez offensé Dieu ; au contraire ! Mais même si elle a été transpercée par l'épée de la douleur pour vos péchés tant de fois dans le passé, elle a oublié la douleur et la souffrance que vous lui avez causées et a trouvé encore des raisons pour vous aimer, vous sauver, vous appeler à la voie de la sainteté et du salut.
Remerciez-la de ce grand amour donnant votre cœur à Elle, Lui donnant votre «oui» parce qu’Elle vous a aimés et encouragés beaucoup plus que les générations du passé. Oui! Combien de générations du passé ont désiré un mot, un clin d'œil, un sourire, un regard de la part de Marie. Cette grâce ne leur a pas été concédée, mais elle vous a été donnée ici, à ce moment où vous jouissez de la chance et de la merveille des dernières apparitions de la Mère de Dieu. C’est le temps de Marie, le moment où Elle reste plus de temps ici à Jacarei que dans le ciel, plus proche de vous que votre propre souffle. Elle est plus proche de vous ici que votre mère terrestre ne pourrait l’être : elle est vraiment ici chaque jour, pleine d'amour pour vous.
Dilatez votre cœur en cette nuit sainte qui précède le jour sacré des 25 années de ses apparitions ici, afin qu'elle puisse vraiment inonder et remplir vos cœurs avec l'eau vive de ses grâces et avec les flammes mystiques de l'Amour de son Cœur Immaculé.
Chacun d'entre vous est plus précieux pour Elle et pour moi que tous les royaumes de la terre, que tous les trésors et tout l'argent que le monde peut offrir. Vous avez été aimés par nous avec toutes les forces par lesquelles nous pouvons vous aimer. L'ennemi a offert tout le monde à Dieu, en échange de ce lieu, en échange de vos âmes, pèlerines en ce lieu, et Dieu lui a refusé cela parce qu'il vous aime de tout son cœur et de tout son amour.
Votre mère vous aime de tout son cœur et de tout son amour : alors vous valez plus que le monde entier! Vous devez vous sentir heureux pour cela et vous devez ouvrir votre cœur à un amour plus grand pour cette Mère, et donner à cette Mère la récompense de son amour et de ses grâces et un parfait remerciement pour les Grâces d'amour et de miséricorde que Dieu vous a données ici.
Moi, Lucie, je vous aime beaucoup, Je vous aime de tout mon cœur et je ne pourrai jamais vous abandonner.
Continuez à prier tous les jours le Saint Rosaire, mon chapelet, et chaque prière que la Mère de Dieu vous a donnée ici. Vous vivez dans la joie d'être profondément aimés par nous : ouvrez donc vos cœurs sans délai et de plus en plus à la Flamme d'Amour de la Mère de Dieu, parce que dans ce Jubilé elle veut vraiment vivre dans votre cœur et agir en lui, en faisant de lui une copie vive d'elle-même pour la plus grande gloire et le triomphe de la Sainte Trinité.
Je vous bénis tous avec amour de Catane, de Syracuse et de Jacarei.
Paix, chers frères bien-aimés, paix Marc, le plus aimé et le plus ardent de mes fidèles et de mes amis".

31 janvier, Message de Notre-Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, aujourd'hui je vous invite à nouveau à dilater vos cœurs, afin que ma Flamme d'Amour vous pénètre et produise de grandes choses en vous, comme elle l’a fait dans le cœur des saints et en particulier du saint d’aujourd'hui : mon cher Saint Jean Bosco.
Oui, il a dilaté son cœur beaucoup, avec beaucoup de prières, de sacrifices, de travail et se donnant toujours plus à moi.
Il a désiré ma Flamme d'Amour, plus que tout, il m’a aimé sur toutes choses et Moi aussi je lui ai donné ma Flamme d'Amour abondamment, réalisant à travers lui de grandes choses. Ma gloire, grâce à lui, s’est propagée de Turin dans le monde entier, à travers les ordres religieux fondés par lui. Les écoles qu’il a créées, ont conduit tant de millions de mes enfants non seulement à une formation humaine vouée à la paix, à la stabilité, à un bon travail et à l'épanouissement humain sur la terre, mais aussi à une formation religieuse sans laquelle l'homme ne serait qu’un animal qui sait lire et écrire.
Oui, en effet, grâce à mon fils Jean Bosco, j'ai fait des merveilles dans le monde et j'ai sauvé des millions et des millions de jeunes, qui, sans son oui, sans son travail infatigable, se seraient mortellement perdus et maintenant seraient en train de souffrir éternellement en enfer.
Même à travers vous, je ferai des merveilles pour le salut de mes enfants et pour porter des millions d'âmes au ciel. Si mon fils Jean Bosco ne m’avait pas donné son oui, en se sacrifiant et en se donnant complètement à Moi, comme il a fait, ces millions de jeunes qu’il a sauvés seraient déjà depuis plus de cent ans en enfer, cet enfer éternel qui ne finira jamais, et d’où ceux qui y tombent ne seront plus libérés.
Ce que mon fils Jean Bosco a fait pour ces âmes est d'une valeur infinie, parce qu'il a représenté le plus grand organisme de charité qu’un frère aurait pu créer pour son prochain : donner sa vie pour sauver les âmes de ses frères.
Je veux obtenir les mêmes choses à travers vous, mes enfants, mais si vous n’ouvrez pas vos cœurs, si vous ne les dilatez pas par ma Flamme d'Amour, je ne pourrai jamais faire rien en vous et à travers vous. Votre vie continuera d'être ce qu'elle a été jusqu’à ce jour : un arbre rachitique et faible, sans aucun fruit de la sainteté.
Que mon Fils ne se dégoûte pas en vous approchant et voyant que vous êtes aussi stériles que le figuier dans l'Évangile ; qu’Il ne trouve jamais de mauvais fruits dans vos âmes, surtout pas le péché.
Alors, je demande à mes enfants qu’ils renoncent vraiment à tout, à leurs opinions, à leur volonté, à leur chair et qui finalement dilatent leurs cœurs à Moi, les ouvrent complètement par de nombreuses prières et, surtout, qu’ils s’exercent chaque jour à mourir à soi-même. Ainsi ils se donneront de plus en plus à moi en laissant que ma Flamme d'Amour pousse dans leurs cœurs.
Le plus beau cadeau que je veux de vous comme remerciement pour le Jubilé de mes apparitions ici, le dimanche prochain, c’est vraiment un cœur dilaté et ouvert à moi, afin que ma Flamme d'Amour réalise dans vos cœurs de grandes choses, des grandes merveilles d'amour.
Continuez à prier chaque jour le Rosaire et toutes les prières que je vous ai demandées. Méditez mes messages : ils sont extraordinaires pour ceux qui pensent et méditent sur eux, et deviennent une pierre d'obstacle pour ceux qui les méprisent et les considèrent comme quelque chose de peu de valeur.
Ceux qui ne méditent pas mes messages, ne tiendront pas compte de leurs erreurs et de leurs vices, ne considéreront pas les vertus qui leurs font défaut et qui leurs serviraient pour être saints : ils ne comprendront jamais la froideur de leurs cœurs. Et, ainsi, ils mourront d'inaction spirituelle, de paralysie spirituelle à cause de leurs péchés. Malheureusement, ils finiront leur vie sans la grâce de Dieu et sans cette sainteté qui serait la seule clé qui ouvre la porte du Ciel à l'homme.
Je veux réaliser en vous la grande œuvre de sanctification, comme j'ai fait avec mon Jean Bosco : donnez-moi votre oui, dilatez-moi votre cœur et je viendrai en vous avec ma Flamme d'Amour pour faire des merveilles.
Je vous bénis tous avec amour et je bénis surtout toi, Marc, l'élève le plus fidèle de mon fils Jean Bosco après Dominique Savio, toi, mon fils bien-aimé, le plus diligent et laborieux de mes enfants.
Je vous bénis tous, mes enfants, avec amour, de Turin, de Fatima et de Jacarei".

24 janvier, Message de Notre-Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, aujourd'hui je vous invite à croître encore plus dans le vrai amour pour Dieu et pour moi.
Vous trouvez mes Messages concernant ce sujet et la prière répétitifs, mais le temps passe vite, et tout le monde est toujours immobilisé au même point, sans croître dans le véritable amour pour Dieu et pour moi. Vous comprenez que sans cela, vous ne serez jamais saints, et si vous ne serez pas Saints, vous n’entrerez jamais au Ciel.
Voilà le motif de mon grand souci pour l’accroissement de l'amour vrai en vous : jusqu'à présent vous avez eu un amour petit, faible, pour Dieu et pour moi ; votre vie est complètement aride, sans amour, tiède, stérile, elle ne produit même pas un fruit d'amour et de sainteté.
Voici l'époque dans laquelle vous devez surmonter cet amour si petit que jusqu'à présent vous avez eu pour Dieu et pour moi, si vous voulez entrer dans le triomphe de mon Cœur Immaculé et dans le Royaume du Cœur de Mon Fils.
Seuls les plus forts, seuls les grands dans l’amour pourront entrer dans le Royaume de mon Cœur, dans le Royaume du Cœur de Jésus. Voilà pourquoi tous les jours vous devez essayer de grandir encore plus dans l'amour pour Dieu et pour moi. Je vous l’ai déjà appris : priez chaque jour de plus avec le cœur, renoncez à votre volonté et à vos opinions, pour faire ce que je vous demande dans mes messages. Et, surtout, cherchez toujours et à tout moment de vous donner de plus en plus à Dieu et Moi, dépassant ainsi la mesure de l'amour que vous avez eu jusqu'ici.
Vous devez prier, aimer, vous sacrifier et travailler davantage pour la cause de mon Fils et pour moi. Aimez-vous mon Fils ? M’aimez-vous ? Sacrifiez-vous de plus pour moi, priez davantage, travaillez de plus et dilatez vos cœurs afin que ma Flamme d'Amour entre avec plus d'intensité dans vos cœurs.
Je vais donc vous transformer dans ces grands saints que je suis venue chercher ici. Et rappelez-vous ce que ma fille Lucie vous a dit : c’est vous qui devez dilater votre cœur pour que ma Flamme d'Amour puisse entrer en vous avec plus de puissance. Et vous dilaterez votre cœur, renonçant de plus en plus à votre volonté et à votre chair, en priant toujours plus avec le cœur, augmentant aussi votre travail, votre offrande et votre sacrifice pour moi. De cette façon vous dilaterez votre cœur et je pourrai le remplir copieusement avec ma puissante Flamme d'Amour.
En fait, je ne permettrai pas qu'ici il y ait des âmes médiocres dans l'amour, médiocres dans la sainteté. Ici, je vais faire en sorte que les âmes grandissent et deviennent vraiment des âmes grandes dans l'amour, capables de grands sacrifices pour Dieu et pour Moi, capables même de verser leur sang pour nous. Capable de s’offrir jusqu'à la dernière goutte de vie et de force pour Dieu et pour moi.
Alors, vraiment, le monde saura que je suis apparue vraiment ici, et que dans ce lieu je forme avec mes messages et ma Flamme d'Amour, les gens les plus saints pour attendre mon Fils Jésus, qui est déjà en train de revenir dans la gloire.
Continuez à prier tous les jours le Rosaire et toutes les prières que je vous ai données ici, parce qu'elles dilateront vos cœurs pour recevoir de plus en plus ma Flamme d'Amour.
Ne laissez pas que vos cœurs diminuent, se réduisent avec votre égoïste, ne pensant qu'à vous mêmes et à l’accomplissement de vos désirs. Parce que si cela se produira ma Flamme d'Amour abandonnera votre cœur et je ne pourrai la remettre, parce que ma grande Flamme d'amour ne se prête pas aux cœurs petits et serrés par l'égoïsme, par l'amour de leur propre volonté et de leur propre chair.
Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Lourdes, de La Salette et de Jacarei".

23 janvier, Messages de Notre Dame et de Sainte-Lucie
(La Très Sante Vierge) : «Chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à prier davantage et de prier avec le cœur.
Vous savez que je suis une Mère infatigable qui répète toujours la même chanson : priez, priez, priez ! Jusqu'à ce que vous ne soyez convaincus que sans la prière vous ne pouvez pas devenir des saints, vous ne pourrez pas entrer au Ciel, elle ne cessera jamais de vous dire : priez !
Seulement par la prière du cœur vous pouvez obtenir la croissance de la Flamme d'Amour dans vos cœurs, de façon que ni le monde, ni Satan, ni vous-mêmes avec vos péchés, l'assouplissement, la négligence et les défauts, ne puissent l'éteindre.
Seulement par la prière avec le cœur ma Flamme d'Amour croîtra en vous et vous portera à l'amour parfait : et l'amour parfait de Dieu vous conduira à la sainteté.
Alors se réalisera finalement ce que je suis venue faire ici : vous transformer en grands saints et préparer le peuple saint pour mon Fils Jésus qui bientôt va revenir à vous dans la gloire.
Continuez à prier le Rosaire et toutes les prières que je vous ai demandées chaque jour.
Je vous bénis avec amour de Fatima, de Banneux et de Jacarei".
(Sainte Lucie) : «Chers frères, Moi, Lucie, je vous demande encore : ouvrez vos cœurs à la vraie Flamme d'Amour de la Mère de Dieu qui désire enflammer vos cœurs pour les conduire à la charité parfaite, à l'amour parfait de Dieu qui vous transformera vraiment en saints.
Obéissez chaque jour plus parfaitement à tout ce que Dieu et sa mère vous demandent ici, dans leurs messages ou par le supérieur qui les représente auprès de vous. L’âme qui aime vraiment Dieu obéit au Seigneur de tout son cœur, elle voit, à travers les ordres de ses supérieurs, Dieu lui-même qui parle à son cœur, et qui lui dit ce qu'il faut faire à chaque instant et à chaque minute de la journée.
La vraie obéissance n’est pas fausse, n’est pas fautive. Elle ne prétend pas d’obéir devant, mais elle désobéit par l’arrière. La vraie obéissance est sincère, honnête, fidèle en tout temps, tandis que l'âme fautive sera bientôt démasquée et abandonnée par le Seigneur.
L'âme vraiment sincère et qui obéit avec amour sera élevée par Dieu, elle sera récompensé par Dieu lui-même, parce que la véritable obéissance ne restera pas sans récompense et sans prix, ainsi que la fausse obéissance ne restera jamais impunie.
La véritable obéissance vient de l'amour vrai. L'âme qui a un véritable amour pour Dieu et pour sa Mère éprouve de la joie dans l'obéissance. Et jamais, jamais dans les choses qu'elle fait, elle désobéira, sachant que grande serait la douleur qu'elle provoque au Cœur de Jésus et de sa Mère.
Alors enlevez les épées de douleur du Cœur de la Mère de Dieu pour les nombreuses âmes qui devant les autres semblent obéir, mais en cachette désobéissent à la Mère de Dieu dans ses Messages et dans ses exigences.
Consolez le cœur de la Mère de Dieu, enlevez les épées de douleur que ces âmes infligent dans son Cœur, obéissant vraiment avec amour à tous ses Messages.
Pour grandir dans l'amour vrai, de sorte que la flamme de la Mère de Dieu pousse vraiment dans vos cœurs, continuez à prier le Rosaire tous les jours. Continuez à renoncer à votre volonté, à vos opinions et essayez de faire tout comme les saints, qui disaient : ‘Je veux ce que Dieu veut, et je renonce à tout ce que Dieu ne veux pas’.
Je vous bénis avec amour de Catane, de Syracuse et de Jacarei".

17 janvier, Message de Notre-Dame.
(La Très Sainte Vierge) : «Chers enfants, aujourd'hui, alors que vous fêtez ici l'anniversaire de mes apparitions à Pontmain, je reviens du ciel pour vous dire : Je suis la Dame de l'Espérance et de la prière.
À Pontmain j’ai donné mon message qui demandait à vous tous de prier, de persévérer dans la prière, car Mon Fils Jésus se laisserait émouvoir et vous sauverait de tous les dangers et de tous les maux, en particulier de ceux de ces temps.
Alors, mes petits enfants, vous devez prier, prier avec persévérance, sans jamais vous décourager, parce que la prière est la seule chose qui peut vous sauver, en ces temps difficiles où dominent le péché, Satan et l'apostasie.
Qui prie sera sauvé. Qui prie peu est à risque de se condamner. Et qui ne prie pas sera condamné. Par conséquent, priez beaucoup ! Ceci est mon message de Pontmain.
Priez avec le cœur, priez avec persévérance, priez sans vous décourager jusqu'à ce que mon Fils Jésus se laisse toucher par vos prières et transforme toutes les guerre, tous les conflits, tout le mal, chaque péché, et l’ensemble de l'œuvre de Satan, en grâces, en paix, en salut, en joie et en espérance.
Je suis la Dame de l'Espérance et de la prière, et à Pontmain Je suis venue pour vous donner le signe certain de ma grande victoire. En fait, la Mère du Ciel qui à Pontmain, seule, avec quatre enfants et un petit groupe de paysans, en priant le Rosaire, vainquit la grande armée de Prusse, montre à vous tous, mes enfants, comme Je suis plus puissante que toutes les armées du monde.
Je suis plus puissante que toute l'armée de l'enfer, plus que tous les démons. Voilà pourquoi, à la fin, Moi seulement et mon Cœur Immaculé triompheront.
Si vous persévérez dans la prière et dans l'amour pour Moi, vous triompherez avec Moi. Je vais vous donner la grâce de participer à mon triomphe et je vous porterai à une nouvelle période de paix, que je prépare pour vous avec mon Fils, chaque jour avec amour.
Je suis la Dame de l'Espérance et de la prière. Et la grande victoire que j’ai obtenue à Pontmain, par la prière de mes enfants, seuls avec Moi au milieu du froid et de la neige, a montré à vous tous et à tout le monde ma grande puissance de Reine du Ciel et de la Terre, de Mère de Dieu, de Reine de l'Univers et de Général des armées célestes.
Par conséquent, mes enfants, ayez confiance en Moi : à la fin Moi seule triomphera. Maintenant, vous devez porter la lourde croix de la souffrance, dans cette période de grande tribulation, mais ne vous découragez pas, faites comme mon petit fils Marc et comme les Saints : même en portant la croix restez fermes, priez, ayez confiance, espérez.
Allez de l’avant en travaillant pour Moi, et Moi je travaillerai pour vous. Combattez pour Moi, et Moi je me battrai pour vous. Faites mes groupes de prière, proclamez mes Messages, travaillez pour Moi et Moi et les Anges nous travaillerons pour vous et nous vous conduirons à la grande victoire finale.
Je suis la Dame de l'Espérance et de la prière, qui, tant d'années après Pontmain, est apparue ici à Jacarei pour vous dire encore une fois : mes enfants, priez, priez, priez !
Priez avec persévérance, priez sans cesse, priez avec le cœur, priez avec amour, jusqu'à ce que Mon Fils Jésus se laisse toucher par vos prières, et vienne enfin purifier et transformer ce monde plein de violence, de péché, de mal, de discorde, de malhonnêteté, d'injustice, d'impureté et de mensonge. Il le transformera en un monde de paix, un monde d'amour : le Royaume de Nos Cœurs Unis. Ceux qui se battront jusqu’à la fin, seront couronnés de la couronne de la vie éternelle.
Priez, priez, priez ! Suivez l'exemple des gens de Pontmain, priez trois heures par jour, priez dans la joie et dans la douleur, dans l'abondance et dans la pauvreté, en guerre et en temps de paix. Priez trois heures par jour comme ils ont fait, et vous aurez ma protection et mes Bénédictions spéciales.
Cette année, dilatez votre cœur encore plus, pour recevoir ma Flamme d'Amour, en vous sacrifiant pour Moi, en vous donnant à Moi et, même au milieu de la souffrance, restant fermes, portant la croix pour Moi et allant de plus en plus de l'avant pour Moi.
Je suis la Mère de Dieu, j’ai été élevée à la plus haute dignité à laquelle une simple créature aurait pu être soulevée par Dieu : la dignité de Mère de Dieu ! Ma dignité touche les confins de la divinité, comme ils l’ont dit si bien mon Thomas de Villanova et mon Alphonse de’ Liguori.
Oui, celui qui aura confiance en mon pouvoir de Mère de Dieu et dans le fait que je peux tout avec mon Fils, expérimentera les grâces extraordinaires de ma Flamme d'Amour. Heureux ceux qui croient en ma grandeur de Mère de Dieu, en ma digité, au dogme de ma Maternité Divine. Heureux ceux qui M’aiment et confient en Moi : tout ceux qui Me cherchent Me trouveront.
Je vis tout près de ceux qui me bénissent, comme je faisais avec Ma petite fille Mariana de Jésus Torres, mon Alphonse de Liguori, mon Thomas de Villanova. Je vis aussi tout près de Mon petit fils Marc et de ceux qui Me cherchent ici avec lui, qui écoutent ce qu'il dit de Moi : qui Me trouvera, trouvera la vie éternelle, trouvera la paix.
Je vous bénis tous avec amour, de Pontmain, de Medjugorje, de Quito et de Jacarei".

16 janvier, Messages de La Sainte-Vierge et de Sainte Lucie.
(La Très Sainte Vierge) : ”Mes chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à chercher le véritable amour de Dieu, le vrai amour pour Moi, la vraie Flamme d'Amour pour Nous.
Ouvrez vos cœurs et laissez vraiment entrer ma Flamme d'Amour par un «oui» réel, profond et sincère de vous tous à Dieu et à Moi, que je suis votre Maitresse sur le chemin de la sainteté, de la perfection et de l’amour.
Prenez vraiment au sérieux mes Messages et ne vous limitez pas à les écouter, mais méditez sur eux et approfondissez-les dans vos cœurs. Donnez des vrais fruits de sainteté et d'obéissance à Ma Voix, en accomplissant mes messages afin que Dieu ne se fâche pas et finisse pour se fatiguer de vous et vous abandonne à votre sort, en voyant que vous ne le prenez pas au sérieux et que vous ne valorisez pas mes Paroles.
Il y a si longtemps que je vous guide sur le chemin de la conversion et de la sainteté, mais vous refusez de monter dans les degrés les plus hauts de l'amour vrai. Pour cela, vous êtes toujours si froids, si faibles dans la prière et si incapables de faire ce que je vous dis : vous devez être des outils puissants, puissants serviteurs, de bons serviteurs à mon service, en travaillant pour le triomphe de mon Cœur Immaculé.
Aujourd'hui, je vous appelle tous à devenir vraiment mes serviteurs par amour, mes soldats par amour et non par obligation. Ainsi, je pourrai, à travers votre amour, verser Ma Flamme d'Amour dans le monde entier, convertir tous les cœurs endurcis et porter à Moi tous mes enfants qui sont loin de mon Cœur.
Lorsque vous commencerez à faire la volonté de Dieu et la mienne dans vos vies, vous recevrez abondance de grâces. Je veux de vrais enfants qui luttent avec Moi, qui se battent pour Moi, pour mon projet de réalisation de mon triomphe sur la Terre.
Mes enfants sont ceux qui m’aiment vraiment uniquement parce que je suis digne de l'amour ; qui m’obéissent parce que je suis digne d'être obéie par tous mes enfants. Ce sont ces enfants que je suis venue à chercher ici, les enfants qui forment autour de  mon Cœur la plus belle et parfumée couronne de Roses mystiques, Roses de prière d’amour, de sacrifice d'amour, de travail d’amour, de don total à Moi par amour.
Maintenant, nous nous approchons de l'anniversaire de mes apparitions ici : priez, priez et priez plus profondément et intensément afin que vous deveniez vraiment les soldats d'amour de mon Cœur Immaculé, à travers lesquels je vaincrai Satan : d’abord dans vôtres vies, après dans la vie de ceux qui vous entourent et, enfin, dans tout le Brésil et dans tout le monde.
Faites les groupes de prière que je vous ai demandés partout, proclamant mes Apparitions et mes Messages, car ils sont la seule chose qui pourra sauver le Brésil et le monde.
Continuez à prier tous les jours Mon Très Saint Rosaire et toutes les prières que je vous ai données ici, dans ce lieu saint où je demeure jour et nuit, et où mes enfants qui me cherchent avec un véritable amour et leur foi, sont récompensés par de grandes bénédictions et de grandes grâces de mon Cœur.
Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Medjugorje et de Jacarei ".
(Sainte Lucie) : «Mes frères bien-aimés, moi, Lucie de Syracuse, Je me réjouis de revenir pour vous donner ma bénédiction et ma Paix.
Priez, priez, priez ! Non comme vous voulez, mais comme la Mère de Dieu vous a demandé ici : dans les jours, les heures et les moments qu’elle a demandés.
La véritable obéissance se voit surtout en cela : obéir et prier les prières qu'elle a demandé de dire dans les jours et les heures qu’elle désire.
Deuxièmement, prouvez votre amour à la Mère de Dieu en renonçant à votre volonté, à votres avis et désirs et en acceptant les siens.
Enfin, prouvez votre amour pour Elle, vraiment, en donnant votre vie complètement à elle, Lui donnant votre «oui» total. Et essayez tout le temps de la servir, l'aimer et lui obéir, non pas pour obtenir ses grâces, ni le salut et le bonheur éternel qu'elle peut vous donner, mais simplement et uniquement par amour, par affection et pour sa joie.
Prouvez votre amour pour elle en la servant, en choisissant les travaux les plus durs, les plus difficiles, les tâches les plus difficiles qui nécessitent les plus grands sacrifices. Alors votre amour sera vraiment vrai et sincère, et la Mère de Dieu croira en votre amour et vous donnera les grâces du salut, de la paix et de son amour.
Vous avez été appelés ici à l'amour vrai, l'amour dans sa transformation pure qui a formé les plus grands saints de l'humanité. En vous, Dieu ne permettra pas un amour codifié, mesquin, chétif, et affaibli.
Alors ouvrez vos cœurs à une capacité infinie d’aimer. Dilatez votre cœur à cette capacité illimitée d’aimer la Vierge Marie, de se sacrifier pour Elle, de se donner totalement à Elle. Exercez vous chaque jour votre amour pour Elle, en la servant toujours un peu plus et en travaillant toujours un peu plus pour Elle.
Même lorsque votre chair désirerait s’amuser, se reposer, se détendre, cherchez d’être toujours actifs, attentifs, en travaillant pour cette Mère. Ceux qui travaillent pour Elle, comme il est dit dans l'Écriture Sainte, auront la vie éternelle. « Ceux qui vivent pour Moi auront la vie éternelle ». 
Heureux, mille fois heureux, ceux qui possèdent cet amour, qui vivent cet amour et se donnent totalement à cet amour pour Elle : déjà dans ce monde recevront d’Elle les plus grandes grâces d’amour, les plus grandes consolations de son amour, les plus grandes lumières de son Cœur e de son amour. Ils feront l’expérience des joies que nous, les Saints et les Bienheureux, jouissons au Ciel en la voyant, la contemplant, en l’aimant dans une éternelle béatitude d’amour.
De cette façon, la vision béatifique de Dieu et la vision éternelle de la Vierge Marie seront la réalisation et le couronnement de la vie unitive parfaite avec Elle, que vous expérimentez déjà sur la terre dans vote chair mortelle.
Continuez à prier le Rosaire tous les jours, mon Rosaire, et toutes les prières qui vous ont été données ici. Grâce à ces prières, faites avec le cœur, vous croîtrez de plus en plus dans l'union avec la Mère de Dieu. Et souvenez-vous : sans sacrifier sa volonté, sans renoncer à ses propres opinions et sans se livrer de plus en plus au travail pour la Mère de Dieu, sans chercher à grandir dans l'amour, personne ne peut dilater son cœur pour recevoir la Flamme d'Amour du Seigneur et de la Mère de Dieu, en tout son pouvoir et en toute sa plénitude.

Je vous bénis tous avec amour, de Syracuse, de Catane et de Jacarei".

10 janvier, Message de la Vierge Marie.
(La très Sainte Vierge) : ”Mes chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à renouveler l'amour dans vos cœurs. En cette nouvelle année vous devez croître dans l'amour vrai en montant aux plus hauts degrés de cet amour pour Dieu et pour moi. Alors vraiment, mon Plan d'Amour se réalisera en vous en vous transformant en saints tellement embrasés d’amour pour Dieu, pour moi et aussi pour le salut des âmes, comme jamais on l’a vu auparavant.
Voilà pourquoi je me suis présentée ici pour former une armée de Saints, d’âmes brûlantes d’amour parfait pour Dieu, afin que le royaume du Cœur de Mon Fils Jésus, et aussi le royaume de mon Cœur, arrivent vraiment dans ce monde. Pour cela, faites croître ma Flamme d'Amour dans vos cœurs chaque jour davantage, de sorte que vous puissiez arriver à cette sainteté parfaite que Dieu s’attend de vous.
Faites croître ma Flamme d'Amour en vous chaque jour, en priant toujours plus dans vos cœurs, à la recherche d’une prière vivante qui transforme vraiment votre cœur, qui le remplisse toujours plus de lumière, d'amour et de la grâce de l'Esprit Saint. La prière rendra de plus en plus forts vos cœurs pour repousser et renoncer à toutes les tentations de péché qui pourront vous éloigner de Dieu et assombrir dans vos âmes la lumière de la présence de Dieu.
Faites croître en vous ma Flamme d'Amour tous les jours, en renonçant à votre volonté, à vos convoitises, aux désirs de votre chair et à vos opinions. Alors vraiment la volonté de Dieu s’accomplira dans chacun de vous et dans votre vie, et ainsi, chaque jour, vous pourrez augmenter en vous ce pur amour qui ne cherche plus rien d’autre que de donner, à Dieu et à Moi, la joie, l'affection, l'amour et le bonheur qui Nous porteront à être parfaitement aimés en vous, dans vos cœurs et dans votre vie.
Ainsi, cette année, ma Flamme d'Amour grandira chaque jour plus en vous, jusqu’à vous faire rejoindre la plénitude ; quand ma Flamme d'Amour atteindra la plénitude de sa force en vous, elle explosera en une éruption puissante qui embrasera les cœurs et les âmes de tout le monde, transformant l'humanité tout entière en une seule Flamme d'Amour pour le Seigneur et pour Moi.
Cette année devra être décisive pour votre sainteté : ne vous arrêtez pas sur le chemin de l’amour. Avancez en priant toujours plus avec le cœur, renonçant à toutes les choses qui jusqu'à présent ont été le lien qui vous a empêché de voler en haut dans le ciel du vrai amour : ainsi, finalement, mon désir sera accompli. Et ici, dans Mon Sanctuaire Sacré et dans le lieu de mes Apparitions, je trouverai enfin cet amour vrai, au plus haut degré, que j’ai cherché dans le monde entier et que je n’ai jamais trouvé.
Et enfin ici, en vous transformant en roses mystiques de l'amour parfait, je pourrai vous offrir à Dieu comme un bouquet, comme le plus beau jardin de roses mystiques de l'amour parfait pour Lui, et aussi pour cette Mère, qui combat chaque jour pour vous et qui fait tout ce qu’Elle peut pour votre salut.
Je vous aime beaucoup, mes enfants, et je ne veux pas que vous souffriez à l'avenir, alors je vous dis : repentez-vous sans tarder, parce que les trois jours d'obscurité sont très proches de vous. Repentez-vous et n’attendez pas la dernière minute pour vous convertir, de peur que, quand Mon Fils Jésus arrivera avec le feu et les colonnes de fumée pour purifier ce monde de ses crimes et de ses péchés, Il ne trouve votre lampe sans huile et éteinte. Et votre âme, sans l'huile du pur amour, sera éteinte et morte spirituellement, spirituellement froide.
Remplissez vos lampes et vos âmes avec l'huile de l'amour vrai, de sorte qu'elles brûlent en permanence pour le Seigneur, parce que vous ne connaissez pas ni le jour ni l'heure de son arrivée, qui surprendra la plupart des hommes froids et paralysés dans leurs péchés.
Mes enfants, continuez à prier le Rosaire tous les jours, en préparation du Jubilé du 25ème anniversaire de mes apparitions ici : priez, priez, priez avec encore plus de ferveur, afin que dans l’anniversaire de ma présence ici, je puisse vous embraser avec ma Flamme d’Amour plus que jamais. Et, finalement, vous partirez d’ici à un niveau plus haut de l'amour parfait pour Dieu, peut-être même avec le degré maximum de ma Flamme d'Amour.
Tout dépendra de votre prière, de vos efforts et de votre désir de posséder Ma Flamme d'Amour au plus haut degré. Plus vous la demanderez et plus vous la voudrez, plus vous la recevrez le jour de l’anniversaire de mes Apparitions dans ce lieu.
Je vous aime tous, je me prends soin de vous et je vous protège avec amour.
Je bénis tous de Lourdes, de La Codosera et de Jacarei.
Paix Mes enfants, paix Marc, le plus obéissant et actif de mes enfants, qui a enlevé de mon Cœur beaucoup d’épées de douleur, proclamant à tous mes enfants mes Apparitions, négligées et enterrées dans l'oubli et le mépris des hommes.
La paix à toi, le fils le plus ardent de ma Flamme d’Amour". 

9 janvier, Message de Sainte Lucie.
(Sainte Lucie) : «Mes frères bien-aimés, moi Lucie de Syracuse, je vous demande de nouveau aujourd'hui d'avoir dans le cœur le vrai amour pour Dieu.
Seulement quand vous avez la charité parfaite, l'amour parfait de Dieu, Dieu habitera dans vos cœurs et pourra réaliser ses merveilles. Priez, priez, priez maintenant, plus que jamais, à la recherche d'un accroissement de la flamme de l'amour de Dieu dans vos cœurs.
Combien sont ceux qui cherchent, dans tous les messages, des nouvelles sur le châtiment, sur les événements futurs, ou bien prétendent seulement d’obtenir des grâces, des faveurs et des miracles, sans chercher la vraie Flamme d'Amour. C’est là la chose la plus importante : apprendre à aimer Dieu parfaitement, faire sa volonté, aimer la Mère de Dieu et faire sa volonté à la perfection.
Heureux l'homme qui se concentre sur cette recherche avec tout son cœur, parce qu’il plaira vraiment à Dieu, plaira à sa Mère, attirera leurs yeux amoureux et miséricordieux, et Dieu et sa sainte Mère feront leur demeure dans les cœurs de ceux qui les aiment ainsi.
Ici habiter vraiment le nid d'amour de la Mère de Dieu, son école d'Amour, où elle veut former des âmes ardentes d'amour de Dieu. Mais l'âme qui aime soi-même plus que Dieu et la Sainte Vierge et qui n’est pas capable de se sacrifier pour eux, cette âme n'a pas encore rencontré le vrai amour pour Dieu et pour Elle.
Alors vous devez comprendre qu’aimer signifie se sacrifier pour Dieu et sa Mère, les plaçant au premier lieu dans votre vie. Seulement quand vous ferez cela, l'amour de Dieu viendra en vous.
Moi, Lucie, je prie pour que chacun de vous atteigne ces degrés d'amour. Pendant cette année vous devez progresser, vous approcher aux rangs les plus hauts de l’Amour vrai ; priez, désirez et cherchez cela avec toutes vos forces et vous l’obtiendrez.
Je demande a vous tous, avec tout mon amour : continuez à prier le Rosaire de la Mère de Dieu tous les jours ; priez aussi mon Rosaire et toutes les prières que la Reine du Ciel vous a demandées ici. C’est grâce à ces prières que vous croîtrez de plus en plus dans la connaissance et dans le désir de l'Amour vrai.
Je vous bénis tous, avec amour, de Catane, de Syracuse et de Jacarei ".

7 janvier,  Message de Notre-Dame, Reine et Messagère de paix.
(La Très Sainte Vierge) : "Marc, mon fils, aujourd'hui le 7 Janvier, anniversaire mensuel de mes apparitions dans ce lieu, je viens encore une fois pour te bénir et appeler tous mes enfants à l’Amour. Alors qu’il manque seulement un mois au Jubilé de mes apparitions ici, vous devez tous prier, prier, prier afin que ma Flamme d'Amour croisse dans vos cœurs, de sorte que vous soyez de plus en plus dans le vrai amour pour Dieu, pour moi et aussi dans le zèle pour le salut de vos frères.
Rallumez dans vos cœurs ma Flamme d'Amour, en priant davantage, en priant avec le cœur, ce qui rend la prière vivante, et qui fait que les cœurs brûlent toujours de feu vif pour Dieu, jusqu'à ce que vos âmes se fusionnent en une seule Flamme d'Amour avec Dieu et que vous viviez en Lui et Lui en vous. 
Rallumez dans vos cœurs ma Flamme d'Amour, en méditant mes messages d'amour, de sorte que vos âmes puissent connaître de plus en plus la volonté de Dieu, son dessein d'amour pour vous et suivent la voie de l'accomplissement de la volonté de Dieu en atteignant la charité parfaite, qui est la perfection de l'amour de Dieu. 
Rallumez dans vos cœurs ma Flamme d'Amour, en sacrifiant ce que vous aimez le plus pour l'amour de Dieu, afin que vos âmes soient de plus en plus libres de tout attachement et esclavage aux créatures et qu’elles soient toujours plus de Dieu. Ainsi, à travers vous, Il pourra encore refléter sa lumière sur ce monde, plongé dans l’obscurité du péché, et délivrer par votre moyen tous ceux qui sont encore esclaves de Satan par le péché, les vices et l'apostasie. 
Maintenant que l'humanité a fini d’endurcir son cœur contre Dieu et contre moi, je vous demande de prier de plus en plus le Rosaire, car lui seul peut encore produire le miracle de la conversion de tant de Mes enfants, qui, sans la prière du Rosaire, seraient perdus à jamais. Par conséquent, mes enfants, priez, priez, priez pour que ce Jubilé de mes apparitions ici, le 7 Février, soit une nouvelle Pentecôte non seulement pour vous, mais aussi pour les nombreuses âmes qui ne peuvent être sauvées que grâce à vous. Ma Flamme d’Amour embrasera tout le monde avec l'amour pour le Seigneur et pour moi, et, enfin, mon Cœur Immaculé triomphera ! Je vous aime et je ne vous abandonnerai jamais. Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Medjugorje et de Jacarei".

3 janvier,  Message de Notre-Dame
(La Très Sainte Vierge) : "Mes chers enfants, je vous invite à nouveau, au début de cette nouvelle année, à croître dans le véritable amour pour Dieu, pour Moi, et aussi dans le zèle, qui est le fruit de l'amour pour le salut de vos frères.
Vous ne pouvez pas continuer à rester dans le même degré d'amour que vous aviez pour Dieu et pour Moi, jusqu'à présent. Vous êtes appelés à une grande sainteté, et cette grande sainteté exige un grand amour.
Seuls ceux qui ont aimé Dieu et Moi sans mesure, ont étés de grands saints. Pour cela, vous devez vraiment croître de plus en plus dans les degrés du vrai amour pour Dieu et pour moi, afin de rejoindre cette extrême sainteté que je suis venue à chercher ici, que je vous ai demandée dès mon premier message et à laquelle je vous ai appelés.
Cette grande sainteté peut être réalisable par vous, seulement si vous aimez beaucoup, beaucoup Dieu et beaucoup Moi. Comment pouvez-vous savoir si vous aimez beaucoup Dieu et Moi ? Si vous êtes en mesure de faire des sacrifices pour Dieu et pour Moi, alors vous nous aimez vraiment.
Si vous êtes en mesure de renoncer à votre volonté et à vos opinions pour faire la volonté du Seigneur et la Mienne, alors vous nous aimez vraiment.
Si vous êtes en mesure de préférer Dieu et Moi à la place des autres créatures, alors vous nous aimez vraiment.
Si vous êtes en mesure de vraiment tout quitter et de renoncer aux convoitises de ce monde, pour Amour de Dieu et pour Moi, alors vous nous aimez vraiment.
Si vous aimez vraiment ce qui est le mieux pour le Seigneur et ce qui est le mieux pour Moi, plutôt que ce qui est le mieux et le plus confortable pour vous, alors vous aimez vraiment le Seigneur et Moi plus que vous mêmes. 
Vous devez grandir dans cet Amour et, si vous ne l'avez pas encore, vous devez le chercher, me le demander, vous devez le désirer avec toute la force de votre volonté. Cet Amour est ma Flamme d'Amour, qui sera donnée seulement à ceux qui l’exigent avec toute la force de leur volonté et de leur cœur.
Le véritable amour se manifestera dans les œuvres d'amour que chacun réalisera. Quand vous serez capable de vous sacrifier entièrement pour Dieu et pour Moi, alors vraiment mon amour sera en vous, notre amour sera en vous et vivra en vous.
Le véritable amour vous fera pleurer en pensant à Mon Amour et à l'Amour de Dieu. Le véritable amour vous fera pleurer en pensant à la douleur du Seigneur et à ma douleur pour la perte d’un si grand nombre de mes enfants, sans que personne ne m’aide à les sauver.
Le véritable amour vous portera à mettre de côté votre volonté, vos dessins, les désirs de votre chair et tout ce que vous pensez être plus charmant pour vous. Alors vous embrasserez ce qui est le mieux pour Dieu, ce qui M’apporte plus de joie et ce qui fera plus de bien pour le salut des âmes, même si cela vous coûtera du travail, du sacrifice, de la fatigue, de la douleur et de la souffrance.
Alors, mes enfants, vous serez comme Moi, vous posséderez l'Amour que j'avais en embrasant mon cœur pour le Seigneur et pour le salut des âmes ; vous aurez la charité parfaite. Et alors cet amour, vous transformera en des vivants modèles de ma personne : vous ressemblez à moi. Et vous Me ressemblerez tellement que ceux qui vous regarderont, qui parleront avec vous vous, sentiront ma présence en vous, mon amour en vous, mon affection pour vous et ma paix en vous.
Ainsi, mes enfants respireront la douceur de mon Amour, comprendront la beauté de mon Amour, M’aimeront, et Moi je les porterai à la complète conversion et au salut que Dieu et Moi nous désirons pour tous nos enfants. Croissez toujours plus dans le vrai amour, en cherchant chaque jour de vous exercer à renoncer à votre volonté, à la volonté de votre chair : ainsi vous croîtrez toujours plus dans l’amour parfait pour Dieu e pour Moi. Cet amour vous portera vraiment à devenir ces âmes qui, parmi toute l’humanité, aimeront toujours plus Dieu et Moi.
Continuez à prier chaque jour le Rosaire et toutes les prières que je vous ai données, de sorte qu’elles fassent croître toujours plus Ma Flamme d'Amour dans vos cœurs et que jamais le monde, le diable et vous-mêmes, puissiez l’éteindre dans vos cœurs.
Je vous bénis tous, avec amour, de Lourdes, de Fatima, d’Akita et de Jacarei ".

2 janvier, Message de Sainte Lucie.
(Sainte Lucie) : «Mes frères bien-aimés, moi, Lucie, je viens dans le premier samedi de cette nouvelle année qui vient de naître, pour vous dire: renouvelez votre conversion !
Revenez à nouveau à l'esprit de votre conversion initiale, tournez vos cœurs complètement et vraiment au Seigneur et à notre Sainte Reine, leur donnant votre «oui», leur donnant toute votre vie et désirant vraiment de les aimer, les suivre, les servir et leur obéir avec toute la force de votre cœur.
Renouvelez votre conversion revenant à nouveau à votre premier amour, à cet amour que vous aviez au début de votre conversion et qui vous donnait tant de soif de prière, tant de soif d'être seuls avec Dieu, seuls avec Marie dans une prière profonde. Cet amour qui vous donnait une grande soif de leur Parole et soif de Dieu.
Recommencez votre conversion renouvelant vraiment vos vœux sincères d’aimer, obéir, servir Dieu et la Très Sainte Vierge Marie de tout votre cœur, de toute votre détermination et avec toute la force de votre volonté. Alors, vraiment, cette année sera le début d'une nouvelle vie dans la grâce de Dieu pour vous tous.
Vous devez désirer la Flamme d'Amour de la Mère de Dieu avec toute la force de votre cœur, afin qu’elle vienne vraiment en vous et vous transforme complètement en une fournaise ardente d’amour : vous deviendrez alors le plus beau cadeau pour la Mère de Dieu dans l’anniversaire des Apparitions qui s’approche.
Moi, Lucie, je vous aime beaucoup et je prie sans cesse pour vous tous devant Dieu et devant Marie. Continuez à prier mon Rosaire au moins une fois par semaine, et à prier chaque jour le Rosaire et les prières que la Mère de Dieu vous a données ici.
Je vous aime beaucoup et je vous tiens toujours sous mon manteau.
Je vous bénis tous de Syracuse, de Catane et de Jacarei ".

1 janvier, Message de la Sainte Vierge.
(La très Sainte Vierge Marie) : "Mes chers enfants, aujourd'hui, le premier jour de cette nouvelle année qui vient de naître, quand vous me contemplez dans le mystère de ma maternité divine, je viens à vous de nouveau pour vous dire: Je suis la Mère de Dieu, je suis la Theotokos, la Mère du Créateur. Dans mon sein Mon Fils Jésus a reçu de moi la chair, le sang ; il s’est fait homme pour vivre dans ce monde avec vous et vous racheter par sa Vie, sa Passion et sa Mort sur ​​la Croix.
Je suis vraiment la Mère de Dieu, ayant donné à la deuxième personne de la très Sainte Trinité ma substance humaine, afin qu'il puisse se faire homme et réaliser véritablement le plan divin de salut pour vous tous. Je suis donc votre Corrédemptrice ; j’ai travaillé et agi avec le Christ, en collaborant avec lui en tout pour votre rédemption et votre salut.
Je suis la Mère de Dieu et donc j’ai été élevée par Dieu à la plus haute dignité à laquelle une créature pouvait et peut être soulevée : la dignité de Mère de Dieu. Cette dignité Dieu l’a donné à Moi seulement et à personne d'autre. C’est pour cela que j’occupe une place unique, privilégiée et unique dans toute la création, étant à peine en dessous de Dieu et au-dessus de toutes les autres créatures.
Je suis la Mère de Dieu et donc Jésus est vraiment mon Fils et Moi je suis sa vraie mère. Jesus m’aime ! Comme je l'ai dit à mon serviteur Maximilien Kolbe : Jésus est et sera toujours mon dévot.
Jésus, au cours de sa vie, et surtout au pays de Canaan, au mariage, a écouté ma requête et a changé l'eau en vin, comme j'avais demandé. Il ne me nie jamais rien, je suis la Reine de son Cœur, je reigne sur Mon Fils, et mes requêtes, mes implorations à Lui, il les reçoit comme un vrai Fils, il les prend comme des ordres et réalise toujours tout ce que je désire, car il m’aime beaucoup et il veut me faire plaisir et me rendre heureuse.
Alors, aujourd'hui, dans la fête de ma divine Maternité, je vous invite à avoir une grande confiance en moi, en mon pouvoir sur Mon Fils Jésus, parce qu’il a reçu de moi la chair et le sang, il a grandi en moi pendant neuf mois et a également reçu de moi le lait et la nourriture, les soins, l'amour et l'affection. Mon fils ne me niera jamais rien.
Pour cela, mes enfants, ayez complètement confiance en moi, priez le Rosaire et mettez toutes vos peines, vos douleurs et vos souffrances dans mes mains, et moi je les présenterai à mon Fils qui changera l'eau de votre souffrance en un vin de joie.
Demandez-lui surtout, à travers moi, la grâce de la sainteté, la grâce de faire accroitre ma Flamme d'Amour, de vous faire monter plusieurs degrés dans l'amour vrai. Et mon Fils Jésus écoutera sans doute cette demande, car cette est la requête, et la prière, qu’il aime le plus, et il ne refusera jamais cette grâce à ceux qui me la demandent avec foi.
Ceux qui veulent vraiment l'accroissement de ma Flamme d'Amour, qui veulent vraiment augmenter l'amour authentique pour Dieu et pour moi, soient assurés que ces désirs et ces prières seront toujours écoutés par mon Fils.
Donc, mes petits enfants, sachez que moi, Marie, la Mère de Dieu, j’ai tous les pouvoirs au Ciel et sur la terre, parce que le Père m’aime comme sa Fille privilégiée, le Fils comme sa Mère Divine et le Saint-Esprit comme son Épouse Mystique et Immaculée. La Trinité me me refuse rien, de sorte que tous ceux qui s’adressent à moi avec confiance, seront toujours écoutés avec amour par la Sainte Trinité et recevront toujours les torrents de Sa Miséricorde.
En cette nouvelle année qui commence, je veux vous élever encore dans la sainteté et dans le vrai amour de Dieu ; pour cela, vous devez commencer cette année vraiment déterminés à croître dans l'amour véritable pour Dieu et pour moi. Renoncez à toutes les choses qui dans votre cœur vous empêchent de croître dans l'amour vrai pour moi et pour le Seigneur ; coupez les liens avec tout ce qui affaiblit en vous ma Flamme d'Amour.
Ainsi vraiment, cette année, je vous porterai de plus en plus en haut vers l'amour vrai, jusqu’à rejoindre la plénitude et  le sommet de l'amour dans sa transformation pure.
Priez davantage, priez plus ardemment avec le cœur, parce que seulement avec la prière intense du cœur ma Flamme d'Amour va croître en vous et votre cœur va également croître de plus en plus dans l'amour véritable pour le Seigneur et pour moi.
Je vous aime de tout mon coeur, je vous accompagne et je vous protège dans chaque moment difficile de votre vie ; je vous donnerai toujours plus mon amour, ma grâce, ma protection et ma paix.
Continuez à faire toutes les prières que je vous ai demandées de faire ici, parce que grâce à elles, je vous évèverai toujours plus haut dans le vrai amour pour Dieu et pour moi. Exercez vous chaque jour à abandonner et jeter loin de votre cœur l'amour désordonné pour vous-mêmes et les créatures ; de cette façon, finalement, Mon Amour entrera dans votre coeur, grandira en vous et vous conduira à la sainteté que Mon Seigneur s’attend de vous, et moi aussi. C’est le motifs par lequel je suis venue ici, déterminée à vous conduire à ce sommet de sainteté que j’espère de vous. Alors, vraiment, mon Cœur Immaculé triomphera en vous.
Maintenant je vous bénis tous avec amour, je vous donne ma bénédiction spéciale qui restera avec vous tout au long de votre vie. Je donne aussi une indulgence plénière à tous ceux qui font mes Cénacles de prière dans les familles et à ceux qui prient avec amour mon Rosaire médité, mon Heure de la paix et toutes les prières que je vous ai données ici fidèlement chaque jour.
À Mes enfants qui portent Mes messages et mon amour, maintenant je donne une indulgence plénière. De plus, pour mon amour démesuré, je vous promet que tous ceux qui portent sur leur poitrine ma médaille de la Paix, tous les jours 7 de chaque mois, enlèveront du purgatoire 7 parents à leur choix.
Dans l’anniversaire de la révélation de la Médaille de la paix, ils pourront enlever du Purgatoire 70 personnes, qui peuvent choisir parmi leurs parents ou parmi des inconnus.
À ceux qui porteront sur leur poitrine la médaille que je vous ai révélée à Montichiari, par ma fille Pierina Gilli, la médaille de La Rose Mystique, je promet que chaque jour 13 du mois pourront enlever du purgatoire 13 âmes à leur choix.
Et le 13 Juillet de chaque année ils pourront enlever 13 mille âmes du Purgatoire à leur choix, et je donnerai aussi le don du salut à 13 parents vivants à leur choix.
Et le 7 Février de chaque année, je leur donnerai la grâce du salut à 70 parents ou amis, à leur choix aussi.
Je vous bénis tous maintenant avec amour et surtout mon petit fils Marc, qui tout au long de l'année dernière m’a servi avec grande obéissance, dévouement et amour, même dans la douleur et dans sa maladie.
Je vous bénis tous, car c’est par lui et par ses mérites que mon Cœur Immaculé vous a concédé ces nouvelles grâces et promesses.
À lui, mon serviteur fidèle et obéissant, et à vous tous qui me servez vraiment et qui m’aimez, je donne ma bénédiction de Lourdes, de Montichiari et de Jacarei".

Home Page | Histoire Jacarei | Jacarei et Medjugorje | Messages Jacarei | Avertissement et signes s'approchent | Prions comme a Jacareì | Prions en directe | Films Photos et link | Messagges Enoc-Colombia | Contact

© site copyright enregistré