Est possible télécharger le trimestre, cliquez ici ----->pdf

MESSAGES 2018 1° trimestre

31 mars, Samedi saint, Message de Notre-Dame des Douleurs.
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui vous me contemplez dans ma grande solitude, dans ma grande Douleur de mère car j'étais sans mon Fils JÉSUS.
J’ai souffert d'autres douleurs, mais j'étais avec Mon Fils. Aujourd'hui, j'étais sans Mon Fils dans une triste solitude.
Ce jour-là, jour de grandes souffrances, des larmes de sang coulaient sans cesse de mes yeux. J'ai uni ma douleur maternelle au grand sacrifice accompli par mon divin Fils sur la Croix, en l'offrant pour le salut de vous tous, de toute l'humanité.
... Cette humanité blessée, déformée par le péché, doit être guérie par un miracle de l'Amour Miséricordieux du Seigneur et de Mon Cœur Immaculé. Pour l'obtenir, je vous demande de Me rejoindre ; comme des nouveaux Jean, et à côté de Moi dans la prière, dans la veille, dans l'intercession, dans le sacrifice, aidez-moi à obtenir ce miracle de grâce pour tant de mes enfants qui risquent de se perdre éternellement.
... Convertissez-vous ! Convertissez-vous sans tarder ! Car le temps s'écoule et très vite mon Fils se présentera devant vous tous sur les nuages ​​du ciel : il demandera compte à chacun de vous de ses œuvres, du bien qu'il a fait, du mal qu'il a fait, et du bien qu'il n'a pas fait.
Oui, il demandera des fruits, et malheur aux arbres stériles : ils seront coupés et brûlés dans le feu qui ne s'éteindra jamais.
... Priez beaucoup, demandez à Jésus la force intérieure afin que vous puissiez vous améliorer et changer.
... Mon très cher fils, Carlos Tadeu, continue à faire les Cénacles que tu as faits, parce que tu as sauvé beaucoup d'âmes. Oui, mon fils ! Chaque Cénacle que tu fais émane tellement de Lumière qu’elle pénètre dans le Purgatoire et porte avec elle beaucoup d'âmes au Ciel.
Cette Lumière se propage sur la Terre en paralysant les démons qui tentent les âmes. Cette lumière éblouit et aveugle Satan. Continue à faire les Cénacles, mon fils.
La clé de la conversion, la clé du bonheur est la prière. Ainsi, les enfants, vous serez heureux, vous serez sauvés !
Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Montichiari, de La Codosera et de Jacarei. 

30 mars, Vendredi de la Passion, Message de Notre-Dame des Douleurs.
La très Sainte Vierge Marie : « Chers enfants, je suis la Dame Douloureuse ! Celle qui aujourd'hui a accompagné son Fils au sommet du Calvaire où, cloué à la Croix, il vous a tous sauvés !
Je suis la Mère Douloureuse de Jésus, Je suis la Mère Douloureuse de toute l'humanité !
Combien de sang ont-ils vu mes yeux ce jour-là : les clous, la couronne d'épines, les blessures, la croix ... et tant de sang ...
... J'ai vécu au pied de la croix, mourant de douleur sans toutefois pouvoir mourir ...
Là, moi, en tant que Mère Douloureuse, j'ai offert ma Souffrance Maternelle avec la Souffrance de Jésus pour vous obtenir, mes chers enfants, la Grâce du Salut et de la Rédemption.
... La Mère du Ciel, unie à la Souffrance du Fils, véritable Co-rédemptrice de l'humanité, a offert aujourd'hui au Père l'Acte Suprême d'Amour, dans le Fils et avec le Fils, Celui qui a ouvert les portes du Ciel et comblé l'abîme qui séparait l'humanité de son Dieu.
Je suis la vraie Co-rédemptrice de l'humanité, je suis la Mère de tous les hommes ! Au pied de la Croix, j'ai reçu de mon Fils Jésus la mission d'être la Mère spirituelle de toute l'humanité. Mission douloureuse qui me fera souffrir jusqu'à la fin du monde. Tant qu'il y aura un de mes fils qui s’éloigne de Dieu et tombe dans le péché, mon Cœur Immaculé ne cessera jamais de souffrir.
Je souffre parce que, à chaque heure qui passe, je perds un autre enfant, qui s'éloigne de Dieu et de Moi, qui tombe dans le péché et meurt spirituellement, devenant ainsi un prisonnier de Satan.
Je souffre parce qu'au fil des jours, le nombre de péchés et de pécheurs augmente. Et, de plus, le nombre de ceux qui prient, ceux qui m'aiment, ceux qui aiment Dieu, ceux qui cherchent vraiment la sainteté, diminue toujours plus.
Le nombre d'âmes choisies qui prient et compensent la Justice Divine avec leurs prières et leurs sacrifices se réduit chaque jour. D’ici peu je ne serai plus capable de retenir le bras de Mon Fils qui veut punir le monde à cause des nombreux crimes et péchés qu'il commet.
... Et ainsi un grand feu tombera du ciel et purifiera entièrement le monde de ses blessures, de ses iniquités et de ses folies.
Je ne veux pas seulement vous sortir du monde, je veux vous enlever de ce monde. Je veux vous rendre saints, je veux que vous désiriez et n'aimiez que Dieu et rien d’autre en dehors du Seigneur.
Quand vous aurez un tel amour, alors vous serez vraiment saints et préparés pour le Ciel.
... Je souffre de voir Mon Jésus, Mon Tout, Mon Trésor et Mon Dieu, méprisé par les mêmes créatures qu'Il a créées. Et ainsi, mon Cœur saigne et je pleure...
... Nous devons essayer de sauver un petit nombre d'âmes pour compléter au moins le tiers de l'humanité, mes enfants !
Travaillez ! Ouvriers de dernière heure. Allez ! Apportez ma parole à tous mes enfants ! Consolez mon cœur et le Cœur de mon fils JÉSUS apportant mes messages à tout le monde avant qu'il ne soit trop tard ... Une Épée de profonde Douleur blesse chaque jour Mon Cœur en voyant les châtiments s’approcher tandis que vous dormez et vous vous amusez, et pour cela je pleure.
Je pleure par ce que je parle et je ne suis pas écoutée.
Je pleure parce que je vous donne des signes et je ne suis pas crue.
Je pleure parce que je manifeste Ma Grande Douleur dans Mes Apparitions et je ne suis pas crue.
Aidez-moi à vous sauver ! Au Ciel, Mon Fils vous donnera une grande récompense, si vous m'aiderez à sauver tant d'âmes. Sans votre "OUI", sans votre travail continu, constant et persévérant, faisant Mes Cénacles partout et répandant Mes messages ces âmes ne seront pas sauvées.
Maintenant, je bénis solennellement tout le monde de Jérusalem, de Fatima et de Jacarei.
Dépêchez-vous, dépêchez-vous ! Parce que mon temps se termine ! Mon temps sur Terre, dans mes apparitions, s’est épuisé !
Dépêchez-vous, aidez-moi ! Sanctifiez-vous ! Afin que, finalement, je puisse vous guider et vous porter tous à Dieu.
Je vous bénis tous, maintenant, avec Amour, et je vous laisse Ma Paix.

25 mars 2018
Messages de Notre Dame et de Sainte Lucie.
Marc : « Oui, cela n'est rien... La Vierge mérite bien plus... Combien de nuits elle a passées sans dormir, souffrant pour le salut de l'humanité, priant pour le monde. Combien de jours est-elle restée sans manger dans sa Fuite en Égypte, ou le Vendredi saint, le Samedi saint et tout cela pour l’humanité ? Une journée sans manger pour la Sainte Vierge ce n'est rien. Rien en comparaison de ce qu’elle a fait pour moi, qu’elle a fait pour le monde ».
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants,... Moi, je suis déjà sauvée, je pourrais rester au Ciel, dans la Gloire, sans souffrir et sans ne me soucier de rien. Mais je suis la Mère, la Mère de vous tous, et c'est pourquoi je suis venue du Ciel, pendant vingt-sept ans ici à Jacarei, pour vous appeler à revenir au Seigneur du salut et de la paix.
Il y a beaucoup d'âmes à sauver, mes enfants ! Et pour cela vous devez être les soldats courageux et rapides qui porteront ma Parole partout.
Je voudrais que vous alliez tous les samedis dans un endroit différent, pour porter ces messages que mon fils Marc a fait dans les maisons de Mes enfants.
Faites-le et le restant le fera ma grâce. .
Vous devez maintenant, mes enfants, vous dépêcher, car nous sommes dans la dernière demi-heure du Seigneur qui s’approche déjà vers la fin, et mon fils Jésus reviendra bientôt, et tout arbre qui n'a pas produit de bons fruits, soit en lui-même et soit chez les autres, sera coupé et jeté dans le feu.
Je ne veux pas la damnation d’aucun de vous, alors je vous dis : travaillez ! Parce que vous avez déjà perdu beaucoup de temps dans votre vie. Vous avez déjà trop parlé, vous avez déjà trop dispersé votre vie dans les choses du monde.
Et maintenant il est temps de produire au moins quelques fruits de conversion et de sainteté pour les donner à Mon Fils Jésus.
Priez le Rosaire de mes Larmes, avant d'aller au Cénacle, et vous verrez que les fruits seront meilleurs, parce que le mes larmes neutraliseront le diable et alors il ne pourra plus empêcher aux âmes de recevoir le salut et ma grâce à travers vous.
Je veux aussi que vous vous organisiez dans vos maisons pour envoyer mes messages plus rapidement.
Cherchez de rencontrer beaucoup de nouvelles personnes et, à travers ces contacts, envoyez-leur tous mes messages. Alors, mes enfants pourront vraiment conduire plus d'enfants à Mon Cœur Immaculé.
Vivez la vertu de l'obéissance ; aujourd'hui c’est le jour de mon "OUI", le jour où la Mère du Ciel a donné son « oui » à Dieu, qui a permis au Verbe fait chair d’habiter dans mon sein virginal, devenir homme et vous sauver.
Avec votre "OUI", mon Cœur Immaculé triomphera finalement et mes Secrets de La Salette, de Fatima, et d’ici, seront accomplis. Et enfin, un nouveau temps de paix viendra pour l'humanité.
Ne voyez-vous pas combien de millions de pèlerins, de mes enfants, ont obtenu la grâce du salut à Lourdes, à Fatima et en d'autres endroits où je suis apparue, grâce au « oui » de mes voyants ? De mes petits bergers ? Ne voyez-vous pas combien de pécheurs ont été sauvés par moi à La Salette grâce au "OUI" et à l'obéissance de Mes petits enfants Maximin et Mélanie ?
Je compte sur tous Mes enfants afin que maintenant, à la dernière heure, nous puissions faire briller la Lumière et l'Amour de Mon Cœur Immaculé partout dans le monde. Et ma Flamme d'Amour finira pour créer le grand miracle de la transformation du monde entier.
Je vous bénis tous avec amour maintenant, de Fatima, de Lourdes, et de Jacarei.
Sainte-Lucie
« Mes frères bien-aimés, je me réjouis de revenir chez vous aujourd'hui.
Soyez des sentinelles d'Amour, veillez continuellement avec la Mère de Dieu, par une vie de prière, de sacrifice, d'obéissance, de service.
Cherchez de mettre tout en œuvre pour la réconforter, lui plaire, pour lui faire connaître et aimer mieux et pour porter des enfants, des âmes à son Cœur Immaculé !
Soyez sentinelles de l'Amour, en lui donnant tous les jours de petits sacrifices, qui forment ensemble une adorable couronne mystique de roses rouges. Remplacez les épines du mépris, du péché, de la désobéissance et de l'indifférence par lesquels le monde offense le Seigneur et le Cœur de Notre Reine Immaculée.
Cultivez la vertu de l'obéissance, que la Mère de Dieu a pratiqué à un tel degré qu’elle a sauvé le monde, réparant la désobéissance de nos ancêtres.
Imitez aussi mon obéissance. Moi, quand j'ai connu ce que le Seigneur voulait de moi, j'ai immédiatement abandonné toutes les choses du monde et j'ai complètement renoncé à ma volonté pour faire seulement la Volonté du Seigneur.
La vertu d'obéissance sauve le monde, sauve vos âmes et sauve aussi les âmes qui vous entourent.
Mon cher frère Carlos Tadeu: ... Comme ma mère Eutichia a été guérie par mes mérites, ma prière, ma foi, et mes suppliques, et a été remplie de bénédictions et de grâces tout au long de sa vie, toi aussi, par le fils que la Mère de Dieu t’a donné, tu recevras toujours plus de grâces, pour toi et pour ta lignée.
Et moi, Lucie je vous bénis tous avec amour maintenant de Syracuse, de Catane et de Jacarei.
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Carlos Tadeu : merci pour les Cénacles que tu as faits récemment pour moi. Tu as enlevé 296.000 épines de mon Cœur et tu as fait sortir 499.000 âmes du feu du Purgatoire. Oh, comme tes Cénacles soulagent la souffrance des âmes du Purgatoire et réduisent leur temps de purification et de souffrance dans ce terrible feu. Continue, continue à faire ces Cénacles, mon fils, en les offrant pour elles, afin qu'elles puissent voler plus vite à la rencontre du Seigneur dans les Cieux, et être heureuses pour toujours. Ces âmes seront vos intercesseurs dans la gloire céleste.
... Réjouis-toi ! Parce qu'hier, tu as ajouté un grand trésor au Ciel, là où le voleur ne peut pas le voler, où la rouille ne peut pas le rouiller et où la mite ne peut pas le ronger. Réjouis-toi ! Parce que ce trésor est conservé avec Moi, et un jour deviendra une grande Couronne de Gloire que Je te donnerai au Ciel. Merci beaucoup ! Je bénis de nouveau tout le monde avec un grand amour et je vous laisse ma paix ».

18 mars, Messages de Notre-Dame et de Sainte Bernadette.
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à la conversion !
Le monde est sur le point d'être puni pour ses crimes et ses péchés. Il doit y avoir des âmes pleines d'amour qui, avec leur vie pleine de sacrifice, de pénitence et de prière, apaisent la colère du Tout-Puissant et obtiennent, par les mérites de leurs souffrances, prières et sacrifices, la grâce du salut pour tant d'âmes dominées par Satan et le péché. Les âmes qui ont déjà commis tant de crimes et de péchés impardonnables et qui, sans l'aide d’âmes bonnes, ne pourraient pas obtenir la grâce du salut, se trouvent dans l’impossibilité de revenir sur le chemin de la grâce et du salut.
Priez, priez pour que vous soyez une de ces âmes !
Abandonnez votre égoïsme qui vous conduit à ne penser qu'à vous-mêmes. Et ouvrez votre cœur à une grande capacité d'aimer les âmes et toute l'humanité, de prier, de vous sacrifier et de lutter, en vous donnant pour le salut de votre prochain.
Mon plan doit maintenant avancer, et donc je désire que mes vrais enfants, mes petits soldats d'amour, fassent partout mes Cénacles.
... Mon plan, bien qu'il avance car est réalisé par Dieu, a échoué en ce qui touche la correspondance et le "OUI" de Mes enfants.
Il est nécessaire que vous, mes enfants, réalisez Mon Plan d'Amour, afin qu'il puisse se compléter le plus tôt possible sur Terre. Et ainsi mon Cœur Immaculé pourra finalement triompher.
En raison du fait que beaucoup de gens ont abandonné leur tâche, leur amour et leur service envers moi, mon Plan d'Amour est de plus en plus endommagé et entravé : il risque d’échouer.
S'il n'y avait pas tant d'âmes égoïstes, qui ne pensent qu'à eux-mêmes et à leurs plaisirs, mon Plan serait déjà accompli dans une grande partie de la Terre, et le Triomphe de Mon Cœur Immaculé serait déjà en train de se produire dans de nombreuses régions.
Mais il n'y a plus d'âmes généreuses, de bonnes âmes, d'âmes capables de se donner pour le salut de l'humanité. Il n'y en a pas !
J'ai besoin d'âmes qui se donnent ! J'ai besoin d'âmes qui se sacrifient ! J'ai besoin d’âmes qui me donnent leur "Oui" et aillent partout faire des Cénacles en annonçant Mes Messages.
... Travaillez rapidement, secouez votre paresse, faites les Cénacles que j'ai demandés pour sauver les âmes de vos frères, car en sauvant leurs âmes, vous sauverez les vôtres. En perdant leurs âmes, vous péchez par omission et vous devenez coupables de la damnation éternelle.
Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Montichiari et de Jacarei ».
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Carlos Tadeu, je suis ta mère ! Oui, mon fils, tu n'imagines pas combien j'ai d'amour pour toi !
Sache que si c'était nécessaire je retournerais sur Terre et je souffrirais de nouveau tout ce que j’ai souffert seulement pour ton amour et pour te sauver. Pour toi, je serais prête à me jeter dans le feu, si c’était nécessaire pour sauver ton âme.
Oui, mon fils, je t'aime plus que beaucoup de nations et c'est pourquoi je t'ai donné de grandes grâces.
... Combien t’aime ta Mère : elle t’attend anxieusement au Ciel, où elle t’embrassera et te gardera pour toujours dans son Cœur. Et là tu te reposeras pour toujours, pour l'éternité.
Maman a souffert toute sa vie pour toi et, si cela était nécessaire, elle souffrirait de nouveau toutes ces douleurs pour te donner la grâce, pour t’obtenir les bénédictions du Très-Haut, sa faveur et sa miséricorde.
Vas, mon fils, fais mes Cénacles et enlève les épées de douleur de mon Cœur.
Oui, comme la mère de ma fille Sainte-Lucie a été guérie et a reçu beaucoup de grâces par les mérites de sa fille, toi aussi, tu recevras des grâces à cause des mérites du fils que je t’ai donné et auquel j'ai uni ta vie. Je l’ai fait afin que vous puissiez être un seul cœur dans l'amour, dans la douleur, dans la gloire et dans les grâces aussi.
... Je te bénis maintenant de Fatima, de La Salette et de Jacarei ».
Sainte Bernadette : « Mon cher frère Carlos Tadeu... sois une Flamme d'Amour ardent pour la Mère de Dieu, allumant tous les cœurs d'amour pour Elle et faisant entrer sa Flamme d'Amour de plus en plus dans le cœur de Ses enfants, les transformant en d'autres Flammes Ardentes d’Amour.
Sois une Flamme brûlante d'Amour de la Mère de Dieu, prêchant de plus en plus l'Amour et la Vérité de Ses Messages. Annonce tous les messages qu’elle t’a donnés ici à travers ton fils Marc.
Travaille afin que les âmes sortent des ténèbres, de l'ignorance, de l'obscurité du péché, de l'hédonisme, des ténèbres des plaisirs de ce monde et puissent enfin entrer dans la vie nouvelle de la grâce, de l'amour, de la sainteté, de la beauté céleste que Dieu veut donner à chaque homme, à tous ses enfants !
Alors, mon bien-aimé frère et fils spirituel, finalement le triomphe de la Mère de Dieu arrivera, car toutes les âmes, transformées en d'autres Flammes d'Amour, vivront en sainteté.
Ce sera donc le plus grand triomphe du Cœur de l’Immaculée !
Comme mes parents ont reçu de grandes grâces de la Mère de Dieu à cause de mon «oui», y compris la grâce de sa visite au moment de leur mort et de les avoir emmenés au ciel, toi aussi tu recevras de grandes grâces sur Terre à cause du "Oui" de ton fils. Et tu auras au Paradis, des grandes joies, des visions, des illuminations et des révélations sans fin de l'amour de Dieu, de la grâce de Dieu, d’une profonde jouissance de Dieu.
L'obéissance est la vertu qui a sauvé le monde par le « OUI » de l’Immaculée, par son obéissance à Dieu jusqu'à la fin ; ce qui nous a apporté le Sauveur.
L'obéissance, la vertu que le Seigneur Jésus a pratiquée jusqu'à sa mort sur la croix, a racheté le monde, a réparé le péché de la désobéissance de nos premiers parents.
Cette vertu, qui m'a fait donner mon « oui » à l'Immaculée, a ouvert les portes à plusieurs miracles et grâces aux âmes de Lourdes : parle davantage de cette vertu, mon bien-aimé frère et fils, afin que les âmes comprennent la valeur de l'obéissance à la Mère de Dieu.
En donnant leur « OUI » à tout ce qu’elle demande dans ses messages, elle leur ouvre les portes du salut et de la Grâce.
Si les hommes refusent leur « oui » aux messages de la Sainte Vierge, ils deviennent dignes du châtiment de la géhenne, pour leur désobéissance à Dieu.
Cette vertu transforme l'homme en ange, car les anges sont maîtres dans l'obéissance au Seigneur et accomplissent immédiatement tous ses ordres sans délai, avec précision, rapidité et amour : priez donc d’obtenir la vertu de l'obéissance qui transforme l'homme en un ange.
Parle contre la désobéissance, qui transforme l'âme en diable, comme Lucifer, qui avait toutes les lumières et les grâces de Dieu, mais qui a refusé d’accomplir la volonté de Dieu.
L'âme qui connaît la volonté de Dieu et ne l’obéit pas devient comme Satan.
Je vous bénis avec beaucoup d'amour maintenant de Lourdes, de Nevers et de Jacarei ».
La Très Sainte Vierge :
« Si mes enfants savaient combien de joie et de satisfaction donnent à mon cœur Immaculé quand ils travaillent pour moi, s’ils savaient combien me rassurent, combien d'épines enlèvent de mon cœur, ils deviendraient comme toi. Ils travailleraient jour et nuit pour me consoler, me donner de la joie et en même temps m'enlever les épines de Mon cœur.
Je bénis tout le monde avec amour et je lui laisse ma paix ».

11 mars,   Messages de Notre-Dame des Larmes et d’Amalia Aguirre
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants ... Je suis la femme revêtue du soleil, terrible comme une armée en ordre de bataille et je viens du Ciel pour vous donner le grand trésor du Rosaire de Mes Larmes !
Je suis la Dame du Rosaire des Larmes, la Dame qui a donné à ses enfants la grande puissance des mérites de ses Larmes bénies afin qu'avec elles mes enfants puissent obtenir de Dieu tout le bien et toute la grâce dont ils ont besoin.
Je suis la Dame du Rosaire des Larmes est venu du ciel pour donner à ses enfants cette arme puissante en ces temps de grande lutte entre la femme revêtue du soleil et le grand dragon infernal. Ce dragon veut dévorer tous les enfants de la femme vêtus du soleil, sans laisser personne s'enfuir.
... Je suis la Dame du Rosaire des larmes, venue dans le monde à travers ma fille Amalia Aguirre pour donner à tous mes enfants une arme puissante avec laquelle ils puissent bannir tout mal de leur vie, obtenir toutes les grâces que le Seigneur veut leur donner et, surtout, garder intacte la Flamme de la Foi Catholique.
... Je veux que vous méditiez davantage sur la vertu de l'Obéissance à mon Cœur, vertu qui plaît tant à Dieu, qui me fait tant de plaisir, qui a sauvé l'humanité.
Le péché de la désobéissance a porté les premiers parents Adam et Ève au péché contre le Seigneur, car à cause du péché originel ils ont porté dans le monde toutes sortes de douleurs, de peines, de péchés et de maux. Avec le péché de désobéissance, l'enfer a été ouvert à tous les hommes par Adam et Ève.
Par la vertu de l'obéissance, le monde a été sauvé. Par l'obéissance de mon Fils jusqu'à sa mort sur la Croix, par son obéissance au Père, par Mon obéissance, qui m’a fait dire «OUI» à la Volonté du Père dans l'Annonciation, le monde a été sauvé.
La vertu d'obéissance sauve le monde, mes enfants ! Et le péché de désobéissance conduit chacun de vous à la perdition.
... Avec la vertu de l'obéissance, vous sauverez vos âmes et les âmes des autres.
Ne soyez pas, mes enfants, désobéissants, parce que quand vous désobéissez à la Volonté de Dieu, vous ressemblez à Lucifer, Satan, qui, après avoir connu la vérité, connu Dieu, vu Dieu face à face, même en étant rempli de lumières, n’a pas accompli la volonté de Dieu, n'a pas obéi à Dieu, devenant alors un démon et un condamné pour l’éternité.
Soyez obéissant, mes enfants, parce que l'obéissance vous rend comme la Mère du Ciel, vous fait semblables à mon Fils Jésus. Vous satisferez ainsi le Père du Ciel, lui donnant l'honneur, la louange et la joie.
Apprenez à obéir parfaitement et non de la façon que vous voulez, ni où vous voulez et avec qui vous voulez, mais comme Dieu le veut, comme Dieu le commande et comme Dieu s'attend.
... Je bénis toi, abondamment maintenant, mon ange aimé.
Et je bénis toi aussi, mon fils bien-aimé Carlos Tadeu.
... Je suis très heureuse pour les Cénacles que tu as faits partout pour Moi, diffusant toujours Mes Messages et faisant prier mes enfants avec Amour et avec le cœur.
... Mon fils, je veux que tu parles de la grande puissance de Mes Larmes et de la façon dont ces Larmes Bénies peuvent changer le cœur de beaucoup de mes enfants, à condition que leur pouvoir soit dûment invoqué et appliqué chaque jour par le Rosaire de mes Larmes.
Je souhaite, mon fils, que tu parles de La Salette, de Mes Larmes Bénie à tous mes enfants. Que chacun comprenne comme, même aujourd'hui, ils m’ont fait pleurer, ils m'ont fait souffrir, ils ont blessé mon Cœur Immaculé, parce qu'ils refusent de me donner le "OUI" de leur cœur.
Certains me donnent la moitié de leur cœur, mais ils gardent dans une partie secrète de leur cœur les convoitises auxquelles ils ne veulent pas renoncer pour mon amour. Et, pour cela, je ne peux pas accomplir rien, ou presque rien, dans leur vie.
Il faut que ces enfants laissent au monde les choses qui sont du monde, car Mon Fils est en train de revenir et les Anges, par leurs trompettes, annoncent déjà Son retour. Ils annoncent que le temps de la moisson est venu, et que tout épi pourrie et putréfiée sera coupée et jetée au feu.
... Par conséquent, mon petit, porte dans tes Cénacles, au moins une fois par mois, mon image de Dame des Larmes et l'image de ma petite fille Amalia Aguirre.
... Ta confiance en Moi me ravis, mon enfant, Maman t'aime beaucoup ! Maman écoute tout ce que tu lui dis.
Et puisque tout ce que tu dis est sincère, je te promets que je réaliserai dans ta vie de grandes grâces de mon Cœur Immaculé et du Seigneur !
... Et sur vous tous aussi, descende la bénédiction de Dieu Tout-Puissant et la mienne, de Fatima, de Campinas et de Jacarei ».
Amalia Aguirre : « Chers frères, ... Soyez les vrais apôtres des larmes de la Mère de Dieu, vivant pour essuyer ces larmes chaque jour avec une vie d’amour, la prière et l'obéissance à elle.
Soyez obéissants à elle, puisque l'obéissance est la vertu qui a sauvé le monde par l'Annonciation, par l’Incarnation du Verbe, par la Rédemption. C'est la vertu de l'obéissance qui vous sauvera aujourd'hui : elle sauvera vos familles et l'humanité.
... Vivez éternellement dans vos vies, le «OUI» qu’elle a donné à Dieu, en vous transformant par votre «OUI», dans des Flammes d'amour, comme elle l’a fait.
... Ici mon cœur est consolé, parce que sur la terre j'ai trouvé tellement d’obstacles que je n’ai pas pu faire connaître et aimer ces Larmes Bénies.
Ici finalement ma mission peut s’accomplir grâce à notre bien-aimé Marc.
... Je vous bénis tous et surtout mon bien-aimé Marc, l’apôtre des larmes de la Mère de Dieu.
Je vous bénis avec amour et je bénis tout le monde, maintenant, de Campinas, de Taubaté et de Jacarei ».

7 mars, Messages du Sacré-Cœur de Jésus et de Notre Dame.
Le Sacré-Cœur de Jésus : « Chers enfants, je vous demande encore de vous convertir : changez complètement votre vie afin que vous puissiez être des saints à ma présence
Soyez voisins à mon Sacré-Cœur. Soyez des reflets vivants de mon Sacré-Cœur. Repoussez tous les maux. Marchez sur les voies du bien. Priez le Rosaire de la Miséricorde médité, enregistré par mon fils Marc tous les jours : c’est le Rosaire de la Miséricorde que j'aime le plus.
De cette façon, je répandrai sur vous toute la Paix de mon Sacré Cœur. Je donnerai ma flamme d'amour, la flamme d'amour de ma mère, seulement à ceux qui la désirent de toutes leurs forces.
Ouvrez donc les portes de vos cœurs pour recevoir cette Flamme et laissez-vous éclairer de plus en plus par elle.
Continuez à prier le Rosaire de ma mère tous les jours et à vivre tous les messages que nous vous avons donnés ici, car on vous en demandera le fruit de chacun.
... J'ai offert mon amour ici à beaucoup de personnes pendant de nombreuses années. Ma Mère a offert son amour à beaucoup de gens, mais nous avons été abandonnés et trahis par bien d’âmes ! C'est la raison de notre grande tristesse.
Priez ! Et offrez votre vie pour nous aimer pour ceux aussi qui ne veulent pas nous aimer, qui ne le désirent pas.
Je vous bénis tous avec amour, et surtout toi, mon fils bien-aimé Marc, le plus obéissant de Mes serviteurs et des serviteurs de Ma Mère.
Je vous bénis tous de Dozulé, de Paray-le-Monial et de Jacarei ».
La Très Sainte Vierge Marie : « Chers enfants... Vivez vraiment dans la grâce de Dieu, vivez en vous préparant de plus en plus au retour de mon Fils Jésus.
Vivez comme s'il revenait aujourd'hui pour vous. Vivez toujours prêts, avec la lampe de la foi, de la prière et de l'amour toujours allumée.
Continuez à méditer sur ces livres : l’Imitation de Marie, l’Imitation du Christ, les livres de ma vie et aussi les livres de mes Messages.
Lisez et méditez les livres de mon fils Alfonso de’ Liguori : Les Gloires de Marie, L´art d'aimer Jésus-Christ, Le Grand Moyen de la Prière, et tous les autres, afin de croître de plus en plus : dans la connaissance de Dieu, de la vérité, de la sainteté, de la théologie, de la science qui forme les saints, afin que l’on ne trouve jamais de misère spirituelle en vous.
En ce temps fort de conversion, changez vos vies, changez vos conduites. La foi sans les œuvres est une foi morte ! Si vous ne changez pas votre comportement, si vous ne changez pas votre façon de vivre, il ne sert à rien de croire en Dieu. Nous devons démontrer la foi et l'amour de Dieu par des œuvres de transformation et de conversion.
Appliquez-vous donc à combattre vos fautes, à changer votre mauvaise façon d'être et de vivre, pour que votre foi soit vraie, qu’elle devienne une foi d’œuvres et aussi un amour vif pour les œuvres dans votre cœur.
Faites connaitre toujours plus à mes enfants mes messages...
Je vous bénis tous avec amour maintenant de Fatima, de Lourdes et de Jacarei.
« Mon très cher fils Carlos Tadeu,... continue à faire les Cénacles, parce qu'ils sont en train d'extraire de Mon Cœur de nombreuses épées de souffrance, des épines douloureuses que des hommes ingrats me clouent en tout temps.
... Continue à parler à tous mes enfants de la vie de ma petite fille Bernadette. Et je souhaite aussi, en ce mois de mars, que tu parles beaucoup à mes enfants de la vie d'un autre de mes fils que j'apprécie beaucoup et qui a grandement consolé mon Cœur Immaculé : Saint Gabriel de Notre-Dame des Douleurs.
Explique à mes enfants comme il m'a aimée et glorifiée par sa vie, par le Credo qu'il a fait en exaltant mes gloires. Et par-dessus tout, afin qu'ils puissent l’imiter en abandonnant le monde et se donnant totalement à Dieu comme il l'a fait.
... Vas-y, mon fils, avance avec Mes Cénacles. Parle aussi profondément à mes enfants de ce que j'ai tant demandé au sujet de Fatima : l'amour et la réparation à mon Cœur Immaculé.
... Je te bénis avec amour maintenant de Fatima, de Lourdes et de Jacarei.
Dimanche, je te donnerai un autre message. Alors, mon enfant bien-aimé, n'oublie jamais : Maman t'aime beaucoup ! Maman est fière de toi ! Et si elle t'aime, si elle est avec toi, qui donc sera contre toi ?
... N'es-tu pas dans mes bras ? N’es-tu pas à mon cou ? Et si tu es à mon cou, que peut-il te manquer ? Je te bénis avec un grand amour et je te donne ma paix. "

4 mars, Message de Notre Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, vivez l'amour vrai en vivant une vie sainte. Le temps qui reste pour la conversion du monde est très court.
Je suis apparue en de nombreux endroits, j'ai multiplié mes apparitions extraordinaires à travers la Terre, au cours des dernières décennies, pour donner à tous le signe que le temps de la conversion va finir et que le retour de Mon Fils est imminent...
Mais je n’ai pas été écoutée... La plupart des humains ont dédaigné mes avertissements et Mes messages, persécuté Mes Voyants et les Prophètes que Dieu lui-même a choisis pour parler à l'humanité.
La plupart des âmes a suivi le chemin du péché, la voie de l'indifférence et de la rébellion contre la loi d’amour du Seigneur. Les âmes ont choisi de refuser la prière, se refroidissant de plus en plus et devenant des déserts sans vie et sans amour.
Beaucoup d'âmes proches de Moi se trouvent aussi dans la tiédeur, parce qu'elles n'aiment pas et ne prient plus avec le cœur : elles ont laissé les choses du monde entrer dans leurs cœurs, les remplissant de ténèbres.
Un grand et véritable changement intérieur, une grande conversion sont nécessaires. Par conséquent : renoncez aux choses du monde et à votre volonté. Priez, priez et priez pour que vous puissiez connaître et ressentir de plus en plus l'amour de Dieu.
Il est nécessaire de prier beaucoup maintenant que nous arrivons à la dernière phase de la grande purification et du temps de l’attente du Retour de Mon Fils JÉSUS, de son Second Avènement.
Maintenant, les épreuves et les tentations seront plus nombreuses et ceux qui ne prient pas beaucoup et qui ne sont pas fermement établis en Moi, ne resterons pas debout. Cela signifie qu’ils doivent mourir au monde, à leur propre volonté, et totalement dociles et consacrés à Moi.
Priez, afin que vous soyez raffermis en moi : imitez mes vertus, mon obéissance à Dieu et à la voix de ma Mère.
Satan a fortement attaqué le monde au siècle dernier, mais maintenant son temps est à sa fin et il utilisera sans doute les moyens les plus forts et les plus sophistiqués pour faire damner beaucoup de monde !
Priez, méditez mes messages, et surtout créez en vous l'esprit de mon vrai consacré, l'esprit du véritable apôtre de ces derniers temps, qui vit tous les jours pour Dieu seul et pour moi, en mourant de plus en plus à lui-même.
Ceux qui ne le feront pas ne survivront pas !
Demandez, avec le Rosaire, la grâce de créer cet Esprit en vous. Priez le Rosaire jusqu'à ce que votre "Moi" disparaisse et à sa place surgisse le nouveau "Moi" du vrai Apôtre et consacré à Moi, qui ne vit plus pour lui-même, mais qui vit uniquement pour Moi.
Je désire toujours plus vivre dans mes enfants, régner en eux, agir en eux... Mais si vous ne me donnez pas votre "oui", si vous ne mourez pas à vous-mêmes et si vous ne vivez pas dans Mon Esprit, je ne pourrai pas vivre en vous.
Donnez-moi votre "oui" complètement et les merveilles de ma flamme d'amour se produiront en vous.
Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Montichiari et de Jacarei ». 

25 février, Fête des Petits Bergers de Fatima
Messages de Notre Dame et de Saint François Marto
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui que vous célébrez ici la fête de mes petits bergers, François et Jacinthe, je vous invite tous à devenir des vraies images de mes petits bergers, en vivant une vie d'amour et en devenant amour!
Soyez Amour, vivez comme ils vivaient mes petits bergers, dans la prière constante, la pénitence, le sacrifice et l'amour de Dieu. Cherchez de vous efforcer d’offrir un sacrifice d'amour à Dieu et de faire pénitence pour la conversion des pauvres pécheurs.
Soyez Amour, méprisant le monde comme Mes Petits Bergers et choisissant le Ciel ; vivez pour plaire à Dieu et le servir, en ayant un cœur pauvre comme ils l'avaient.
Leurs cœurs ne voulaient rien de la Terre, seul Dieu ils voulaient et ils désiraient. Faites la même chose et vous serez Amour, vous vivrez dans l'Amour et pour l'Amour. Votre vie sera agréable à Dieu le Père et elle deviendra un sacrifice agréable pour le salut de beaucoup d’âmes !
Soyez Amour, vivant comme Mes Petits Bergers une vie de consécration parfaite et totale à Mon Cœur Immaculé. Vivez seulement pour Moi, obéissez à Tous Mes Messages et essayez de faire tout ce que je vous dis pour que Mon Cœur Immaculé triomphe sur la terre.
Imitez mes petits bergers, qui sont de vrais et parfaits exemples d'amour.
Imitez ma fille Veronica Giuliani, dont les vertus ont tellement enchanté ma vie et apporté tant de joie et de satisfaction à mon Cœur.
Combien la vie de ma fille Veronica Giuliani m’a été agréable ! Oui ! En elle j'ai trouvé l'amour le plus pur, l'obéissance la plus parfaite et complète à tous mes messages, à tous mes désirs, à toutes mes vouloirs. Soyez vous aussi comme des petits enfants, de sorte que votre cœur devienne Amour et soit agréable à Dieu. Ouvrez les yeux, car les Signes du Retour de Mon Fils se révèlent. Ils vous alertent déjà que le retour du Seigneur est imminent, et que tout arbre qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté dans le feu qui ne s'éteint jamais.
Vivez dans l'amour, soyez amour, et vous serez, comme mes petits bergers, des arbres qui donneront de bons et grands fruits d'amour au Seigneur.
Continuez à prier mon Rosaire tous les jours !
Mon plan doit continuer, et vous ne pouvez pas vous arrêter au même endroit. Bougez-vous ! Faites des cénacles partout, augmentez les groupes de prière ; augmentez aussi les jours où vous diffusez mes Messages.
Cherchez par tous les moyens de transmettre ma Parole rapidement, car Mon Fils envoie déjà les Signes qui précèdent son Retour.
Le Roi est déjà annoncé par les trompettes des Anges et maintenant vous devez vous dépêcher, car l'Amour revient dans l’amour ! Mais la Justice aussi revient pour les pécheurs et les méchants comme un feu dévorant, et malheur à ceux qui ne sont pas dans la grâce de Dieu. Allez, mes enfants ! Sauvez ceux qui peuvent encore être sauvés ! Convertissez mes fils ! Transformez les cœurs et les âmes, afin que quand mon Fils reviendra, il trouve en vous un peuple saint, préparé pour la rencontre avec son Seigneur du Salut et de Paix.
Je vous bénis tous de Fatima, de Montichiari, de Erechim et de Jacarei ».
Saint François Marto : « Chers frères, moi, berger et Serviteur de la Mère de Dieu, je viens aujourd'hui dire à tous : je vous aime ! Je vous aime beaucoup ! Je vous ai aimés depuis les apparitions de la Mère de Dieu. Oui, notre bien-aimé Marc a très bien parlé au sujet de mes souffrances. Oui, elles étaient pour vous.
Tout ce que moi, ma sœur Jacinthe et ma cousine Lucie avons souffert, était pour vous : nous avons offert à la Dame nos souffrances pour le salut des âmes, et nous ne savions pas que vous étiez du nombre de ces âmes. Quand nous sommes arrivés au Paradis, Jacinthe et moi, nous connûmes les âmes qui auraient été sauvées par nos sacrifices et nos souffrances, et vous qui êtes ici, dans ces apparitions de Jacarei, vous êtes du nombre de ces âmes...
Oui, quand moi, ma sœur Jacinthe et ma cousine Lucie étions en prison, la nuit, notre très belle Dame, sans nous apparaître, nous a donné une vision de la plus haute sagesse et connaissance.
Nous avons toujours tout offert avec amour ! Lucie, en particulier, a souffert beaucoup quand elle est rentrée à la maison, quand nous sommes revenus de prison, n'ayant pas été consolée par sa mère.
En plus, tout ce que nous avons souffert, les calomnies, la diffamation, la persécution et le refus du prêtre de Fatima, tout a été offert pour notre frère Carlos Tadeu. Moi, en particulier, au moment de ma maladie, je lui ai offert ma fièvre, toutes les douleurs de mon corps, le grand manque d'air et la soif que je ressentais, les frissons, la douleur atroce que je sentais dans mes poumons.
Vous formerez d'autres âmes selon mon esprit, et ces âmes qui deviendront comme moi, seront les roses mystiques d'amour pour la plus grande gloire de Dieu et de la Mère de Dieu.
Continuez à prier le Saint Rosaire chaque jour, comme je l'ai prié. Le Rosaire fut l'escalier lumineux qui m'a fait gravir rapidement la montagne de la perfection et des vertus, me faisant monter rapidement pour rencontrer le Seigneur dans le ciel !
Nous vous bénissons tous : toi surtout, mon frère bien-aimé Marc, dans lequel nous voyons que réside le véritable amour de Dieu et de la Mère de Dieu, La Flamme d'Amour de la Mère de Dieu ; toi, qui es la continuation de ce que la Mère de Dieu a commencé avec nous à Fatima ; toi, qui as un cœur fatimiste et qui as toujours aimé Notre Belle Dame des oliviers et nous, avec tant d'empressement et d’affection ; toi, qui a fait connaître et aimer, à travers les films, les rosaires médités et les Cénacles, la Mère de Dieu ; toi, qui continue d'être notre écho sur Terre.
Je vous bénis tous avec Amour, de Fatima, d'Aljustrel, et de Jacarei.
En avant ! Toi qui es le quatrième petit berger de la Mère de Dieu, vas-y, aimes-la, sers-la comme tu as toujours fait. Une belle couronne est prête pour toi.
Va de l’avant, sauve des âmes pour elle, sois notre écho, le vent de l'Immaculée, le vent de l'amour, le vent de la belle Dame des chênes verts.  À toi et à tous, je laisse ma paix ».

18 février, Messages de Notre-Dame et de Sainte Bernadette
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, tandis que vous contemplez et célébrez ma fille Bernadette, je vous invite tous à être, comme elle, des Flammes d'Amour.
Soyez des flammes d'amour, vivant comme elle a vécu dans l'obéissance à mes Messages, priant de plus en plus le Rosaire avec un amour brûlant, faisant pénitence et cherchant par tous les moyens à plaire au Seigneur par de saintes œuvres d'amour.
Soyez des flammes ardentes d'amour, comme ma fille Bernadette, accomplissant chaque jour de nombreuses œuvres d'amour pour le Seigneur et pour Moi. Elle a très bien compris que la foi sans les œuvres est morte, et elle a toujours vécu de la façon, a toujours pratiqué la foi et l'amour par les œuvres.
Soyez comme elle : faites des œuvres d'amour, même si elles sont petites, car ce qui détermine la grandeur d'une œuvre, ce n'est pas sa dimension mais la grandeur de l'amour avec lequel elle est réalisée. Croissez de plus en plus dans cet Amour.
Plus vous faites avec amour les petites œuvres, plus vous serez en mesure de faire les grandes œuvres. Et plus vous êtes fidèles dans les petites œuvres, plus le Seigneur vous confiera de grandes œuvres, et vous pourrez les faire avec un amour parfait, donnant ainsi grande gloire et louange au Seigneur !
Soyez les buissons d'amour comme le fut ma fille Bernadette. Oui, dans la Grotte il y avait un buisson de roses sur lequel je suis apparue.
Ce buisson de roses n'était qu'un parfait portrait de l'âme de ma fille Bernadette : en elle j'ai toujours trouvé les roses les plus parfumées et les plus belles, des roses d’amour, d'obéissance, de pénitence, de docilité, d'humilité et de totale soumission à Ma Voix Maternelle.
C’est la même chose que je veux trouver dans vos âmes, soyez donc les buissons d'Amour qui me donnent chaque jour les plus belles roses: la docilité à Ma voix, l'obéissance à Mes Messages, la pénitence, en attendant vos péchés et ceux du monde, en acceptant patiemment les souffrances envoyées par Dieu et en pratiquant aussi des œuvres de pénitence.
... Enfin, soyez un roc de Massabielle. Oui, Massabielle était l’image de ce qui était l'âme de ma petite fille Bernadette : la roche ferme de l'amour, de l'obéissance et de la persévérance qui a tout souffert, tout enduré pour mon amour et qui a persévéré dans l'amour jusqu'à la fin. Et ainsi elle a vaincu le monde, le diable et la chair.
C'est un pareil rocher que je veux que vous soyez, afin qu'en gagnant le monde, le diable et la chair, vous puissiez donner au monde un brillant exemple de Sainteté et d'Amour, tels qu’elle les a donnés.
Convertissez-vous sans tarder ! Parce que, très vite, il y aura deux grands avertissements pour toute l'humanité, deux grandes souffrances qui la feront souffrir. Et, comme je l'ai dit hier, l'épée de justice passera par 6 Nations.
Priez, priez beaucoup ! Parce que par la prière du Rosaire, la Pénitence et le Sacrifice, vous puissiez prévenir tous ces maux et obtenir Miséricorde.
... Convertissez-vous ! Renoncez à votre volonté ! Mourez à votre volonté et alors la volonté de Dieu commencera à se produire dans vos vies. Quand votre Volonté laisse vos cœurs, quand vous renoncez à vos projets, les Plans du Seigneur commencent à se réaliser en vous.
Priez pour mes plans maternels, travaillez beaucoup pour répandre mes Messages afin qu'une autre étape de mon plan d'amour maternel puisse être accomplie.
Je suis apparue à Lourdes pour commencer mon grand projet d'amour selon les secrets de Paris et de La Salette et selon ce que j'ai aussi confié à ma petite fille Bernadette. À travers toutes mes Apparitions jusqu'ici j'ai essayé de réaliser mon Plan pour sauver l'humanité.
Bernadette a été l'ouvrière des premières heures du jour du Seigneur, vous êtes, avec mon petit fils Marc, les ouvriers de dernière heure. Et maintenant qu'il ne reste qu'une demi-heure avant que ce jour du Seigneur et de l’Avent finisse, vous devez travailler beaucoup.
Dans une demi-heure mon Fils reviendra et donnera à chacun selon ses œuvres. Malheur à ceux qui ont les mains vides de bonnes œuvres et pleines d'œuvres de la chair, du monde et des ténèbres.
Priez, priez beaucoup ! Mon Fils est sur le point de revenir, soyez saints et venez toujours ici afin que je puisse continuer votre conversion.
... Sachez que, très vite, mes apparitions se termineront et il y aura aussi un moment où vous ne pourrez plus faire autant de cénacles que maintenant.
Et ceux qui n'ont pas appris à aimer, qui n’ont pas appris à être saints, qui n'auront pas atteint les mérites suffisants pour le Ciel, quand arriveront les châtiments, se repentiront, se désespèreront, pleureront mais il sera trop tard.
Maintenant, c'est l’heure où vous apprenez les leçons de sainteté que je donne ici. Si vous fermez votre cœur, vous fermez la dernière porte du salut pour vous.
Par conséquent, ouvrez vos cœurs pendant qu'il y a encore du temps pour le salut.
Je vous bénis tous et surtout toi, mon cher fils Marc, qui, très obéissant envers moi, tu as fait les films de Mon Apparition à Lourdes pour tous Mes enfants, et aussi la Couronne de Ma petite fille Bernadette : elle est mon message vivant pour l’humanité.
Je bénis toi, mon ange d’amour le plus obéissant, chez lequel j'ai toujours trouvé tant d'obéissance et de docilité comme dans ma petite fille Bernadette, et tous mes enfants, de Lourdes, de Pellevoisin et de Jacareí ».
Sainte Bernadette : « Cher frère Carlos Tadeu, je viens aujourd’hui te donner mon message mensuel.
Mon cœur t’a tellement aimé qu'à l'heure de la mort, quand mon âme se détachait de mon corps, j'ai offert pour toi et pour tes intentions, la grande douleur qui causa l'arrestation de mon cœur et la mort de mes organes. Oui, c'était une douleur terrible, tellement terrible que mon esprit et mes organes ne pouvaient plus le supporter.
C'était une grande douleur comme je ne l'avais jamais ressentie dans toute ma vie et je te l'ai offerte, parce que je t'aime tellement et que je désire ta sanctification, pour le plus grand triomphe et la gloire de la Très Sainte Trinité : c'est le plan de Dieu pour toi.
Sois très prudent en parlant aux personnes, parce qu'en parlant trop, il y aura toujours des erreurs, il y aura toujours un mal.
Cherche de plus en plus la prière, la lecture spirituelle, reste en compagnie des âmes des saints qui peuvent t’aider sur le chemin de la sainteté. Cherche toujours à fortifier ta foi par la prière du cœur et la prière mentale. Cherches-moi dans la prière et tu me trouveras, cherche d'apprendre mes leçons d'amour en étudiant ma vie et tu comprendras ce qu'est l'amour, quelle sainteté la Mère de Dieu désire de toi.
Comme moi, sois un buisson d'Amour, qui vit d'Amour, et qui donne à la Mère de Dieu Amour... Amour... de plus en plus Amour...
Oui, comme Moi, tu n'auras pas de gloire, ni de bonheur complet dans cette vie, mais dans l'autre. Ton bonheur ne sera pas celui du monde, fait d'honneurs et de plaisirs : ton bonheur sera celui d'être aimé par la Mère de Dieu, d'être un favori de la Mère de Dieu, d'être choisi par la Mère de Dieu.
Je serai les ailes qui te permettront de voler vers le ciel, dans les bras du Seigneur et de la Mère de Dieu. L'amour que tu as pour Moi, la dévotion pour Moi seront les ailes rapides qui te feront voler haut !
Moi, Bernadette, je te bénis et je te dis : aime le fils qui t'a été donné, le Vent de l'Immaculée. Oui, le vent dans la Grotte qui m'a fait regarder en elle et voir la Mère de Dieu, me rapprocher d'elle et me joindre à elle d'une façon que personne ne peut plus séparer...
Sois heureux alors, et je te bénis avec amour de Lourdes, de Nevers et de Jacarei ».
La Très Sainte Vierge : ... Moi aussi je te remercie, mon cher fils David, pour le film que tu as fait sur la vie de mon fils Marc, car, en montrant au monde ce qu'il a fait, qu'il a souffert pour moi, tu as glorifié mon Apparition, tu es devenu mon pouvoir maternel qui a toujours agi dans la vie de mon fils Marc. Tu as fait connaitre ce pouvoir à tous Mes enfants, tu as fait briller Ma gloire, tu as montré comment je suis vivante ici dans cette Apparition. Et dans la personne et dans l'œuvre de mon fils Marc, mon Vent, le Vent de l'Immaculée Conception, j'ai accompli de grandes œuvres de conversion et de salut dans la vie de tous mes enfants.
Et sur tous mes enfants qui m'aiment vraiment, maintenant descendent ma bénédiction Maternelle et Ma Paix ».

17 février, Message de Notre Dame
La Très Sainte Vierge Marie : « Chers enfants, aujourd'hui, je vous invite tous à écouter mes messages d'amour.
J’ai été dans de nombreux endroits sur la Terre, mais ils sont abandonnés et les personnes veulent seulement les plaisirs.
Je suis apparue, j'ai pleuré dans de nombreux endroits, mais l'humanité n'écoute pas ma voix et n'a pas de pitié pour les larmes de douleur de mon cœur : c'est pour cela, mes enfants, que ma souffrance est si grande que si je vous la transmettrai, elle vous mènerait aussitôt à la mort. Mes larmes suffisent déjà à remplir les mers de la Terre.
Mes enfants n'écoutent pas Ma voix, ils n'écoutent pas mon appel de Mère.
Je vous demande d’aller porter partout ma Parole et annoncer à tous les enfants mes appels angoissants. Vous devez vivre mon message et être des messages vivants pour le monde : vous devez être l'amour, la foi, la sainteté.
Le premier message que je vous ai donné ici a été celui de demander la sainteté. Soyez saints, parce que seulement ainsi vous aiderez vos frères à atteindre la sainteté.
L'épée du Seigneur passera très vite par six pays et où passera l'épée de la Justice, il y aura une grande tribulation, de grandes souffrances.
Beaucoup de gens vont pleurer et arracher les cheveux de leur tête, comme des condamnés. Oui... Mais si vous priez, si vous priez beaucoup de rosaires, cela pourra être atténué ; cette punition que le monde mérite pour ses péchés, peut même être effacée.
Priez ! Priez ! Priez !
... Si vous saviez combien de desseins Satan prépare pour vous conduire à la perdition, vous prierez sans cesse ! Priez, priez beaucoup ! Parce que c'est seulement par la prière que le pouvoir de l'enfer peut être surmonté.
Je suis avec vous et je ne vous quitterai jamais. Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Marienfried et de Jacarei ».

13 février, Message de Notre Dame,
La Très Sainte Vierge Marie : « Chers enfants, aujourd'hui, je vous invite tous à être les clous d'amour de la Sainte Face de mon Fils Jésus : ils Lui donnent l’amour, l’affection et la parfaite adoration de vos cœurs.
Soyez les clous de l'Amour de la Sainte Face de Mon Fils Jésus, aimant ce visage, l’adorant et faisant tout pour le consoler chaque jour de votre vie par les œuvres saintes, l'exercice de la prière, la mortification, la pénitence et même une charité toujours plus pure et ardente.
Oui, vous devez rendre la Sainte Face de Mon Fils Jésus plus aimée et mieux connue. Par conséquent, donnez de plus en plus à mes enfants la Face Sacrée de Mon Fils Jésus, la Médaille du Visage de Mon Fils et aussi le Rosaire de la Sainte Face de Mon Fils. C'est cela qu'il aime tant, et pour cela mes enfants recevront beaucoup de grâces et de bénédictions de la Sainte Face de Mon Fils Jésus.
... En contemplant le visage de mon fils, les âmes sentent de plus en plus l'amour ardent et embrasé, la sainte passion des saints pour mon Fils et pour le Ciel : cela donne à tous la force de renoncer aux choses du monde, aux choses de la terre, qui ne sont que poussière et cendres.
Rappelez-vous : le temps est à sa fin et tout à coup mon Fils viendra faire justice.
Repentez-vous immédiatement, car vous ne connaissez pas quand le Fils de l'homme viendra : à une heure du matin, à la seconde, à la quatrième, s’il viendra à midi, ou à 20 heures du soir ou à minuit.
Soyez toujours en prière et les mains pleines d'œuvres saintes, afin que lorsque apparaîtra la Face de Mon Fils et tous les peuples la verront, ils se battent leur poitrines... Vous devrez rester avec Moi pour recevoir de lui la couronne de vie éternelle.
Tout le monde je bénis avec amour, et surtout toi, Marc, le plus obéissant et dévoué de mes enfants.
Merci pour tous les Cénacles de ces derniers jours, qui ont consolé moi et la Face de Mon Fils Jésus.
Ange du Visage de Mon Fils, va et dévoile toujours plus son visage pour qu’il soit aimé, connu, consolé par tous.
... Continuez ainsi, pour que finalement je puisse former ici mon grand jardin de roses mystiques d'amour, d’âmes brûlantes d'amour et je puisse transformer ce lieu en une fournaise ardente d'Amour, pleine d'âmes qui brûlent d'amour.
Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Pellevoisin et de Jacarei ». 

12 février, Anniversaire de saint Jude Thaddée et de Marc. Messages de Notre-Dame, de Sainte Bernadette, de Saint Jude, de Maximin et de Saint Pie de Petralcina.
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Marc, mes meilleurs vœux pour ton anniversaire !
Je viens aujourd'hui te dire, mon fils bien-aimé, combien je t’aime ! Je t'aime de toute la force de Mon Cœur Immaculé !
Oui ! Je t'aime et je te remercie pour tout ce que tu fais et que tu as fait pour Moi pendant toutes ces années.
Merci pour les efforts que tu as fait pendant de nombreuses années pour faire mes Cénacles.
Je te remercie pour les mois, les années, passés à faire les Rosaires médités, les films de mes Apparitions, les Vies des Saints, mes enfants bénis, les Treizaines, les Septaines, et tout cela par amour pour Moi.
Merci pour tous les dangers que tu as courus pour moi.
Je te remercie pour la lourde croix d'incompréhension, d'injustice, d'abandon, de persécution, de condamnation endurée et soufferte pour Moi...
Merci pour ton amour toujours fidèle, toujours ardent, toujours prêt, toujours docile, toujours obéissant et toujours prêt à dire "oui" à tout ce que je t'ai demandé.
Mon Cœur Immaculé se réjouit aujourd'hui d'amour et de joie pour toi, mon fils. Et donc en ce moment je te bénis copieusement avec les grâces abondantes de mon Cœur Immaculé.
... A toi, mon petit ange d'amour, mon cher ange, qui depuis toutes ces années m'a servi et aimé, à toi mon fils, que tu as toujours enlevé mon manteau noir et mis sur moi le manteau bleu de la Vierge joyeuse, de la Vierge rayonnante de joie et de bonheur, à toi qui as tant fait pour Moi, maintenant, je donne mes remerciements et mes bénédictions généreuses de Lourdes, de Pellevoisin et de Jacarei.
... Je bénis aussi toi, mon fils bien-aimé Carlos Tadeu.
... Merci d'être mon fils. Merci d'être ma joie. Je te bénis généreusement, maintenant, et je répands sur tous mes enfants, la grâce d'aujourd'hui, le pardon du Père et aussi la rémission de toutes les punitions dues à vos péchés.
Sainte Bernadette : « Mon très cher Marc, moi Bernadette, je te bénis aujourd'hui pour ton anniversaire.
Merci d’avoir montré ma vie, de l’avoir révélée à tant de mes frères qui maintenant m'aiment et veulent me suivre sur le chemin de la sainteté pour plaire à Dieu !
Merci de m'avoir tant aimé et de m’avoir faite aimer par de nombreux frères.
Merci de m'avoir aidé à faire connaître le message de la Belle Dame de la Grotte et à le faire obéir.
Merci d'être mon continuateur.
... Toi aussi, cher frère Carlos Tadeu, je te bénis beaucoup !
Merci d'être uni avec le fils que le ciel t’a donné, le fils des Prophéties, le fils bien-aimé de la belle Dame de la Grotte. Merci d’être, comme lui, la continuation des travaux commencés à Lourdes.
Merci d’être comme ton fils, mon espoir, ma consolation et la consolation de la Mère de Dieu, faisant connaître le message de Lourdes à toutes les âmes et faisant ce que je n’ai pas pu faire parce que j'étais gênée et empêchée. Et enfin, complétant la Mission que la Mère de Dieu m'avait confiée ! Merci, merci.
Je te bénis avec amour, ainsi que tous mes frères et sœurs ici présents ».
Saint Jude Thaddée : « Cher Marc, mon frère, moi Judas Thaddée, je te bénis encore aujourd'hui et je te dis : sois mon éco en continuant à faire ce que j’ai commencé sur Terre. Continue à annoncer le nom du Seigneur Jésus pour lutter contre toutes sortes d'idolâtrie, en particulier la nouvelle idolâtrie que le monde et l’humanité d'aujourd'hui ont créée pour adorer leurs idoles : le plaisir, le pouvoir, l’impureté, les drogues, les vices, l’alcoolisme, l’adultère, le rationalisme, l’athéisme, le communisme, la négation de Dieu.
Lutte courageusement et toujours contre toute forme d'idolâtrie.
Sois mon écho, annonçant à tous l'amour du Sauveur Jésus, sa grâce, sa bonté, la vérité de ses paroles, afin que le monde puisse croire en lui et être sauvé.
... Annonce aussi mes avertissements, mes exhortations à tous les hommes, de sorte que, finalement, ils se tournent vers Lui qui est l'amour et qui revient chez nous dans l'amour pour le triomphe de l'amour.
... Continue en avertissant que l'Heure de Grâce est déjà sonnée au Ciel, et qu'il est temps pour tous les cœurs de s’ouvrir au Soleil de la grâce et du Salut, qui est venu, il y a 27 ans, au nom du Seigneur pour éclairer la terre entière et bannir toutes les ténèbres de la terre.
... Et aujourd'hui, dans mon anniversaire, toi et le vent de l'amour, toi et le vent de la grâce, toi et le vent de l'Immaculée, ton fils, qui porte mon nom, recevez de mon cœur d'abondantes grâces du Seigneur, de Nazareth, de Jérusalem et de Jacarei.
Maximin Giraud : « Cher Marc, moi Maximin, maintenant je viens te bénir et te dire, Ange, Ange du Ciel, Ange de la Salette... Va annoncer au monde entier, de plus en plus, le message que la Belle Dame de la Montagne a communiqué à moi et à Mélanie.
Ange, c'est-à-dire Messager du Ciel, va et annonce au monde entier que le temps de grâce est arrivé, que le temps du Secret est arrivé, que le temps de la grande conversion est arrivé. Il est nécessaire que tous les hommes reviennent au Seigneur.
... Va, messager du ciel, Ange de La Salette ! Va proclamer à tous les peuples que les larmes de la Mère de Dieu crient à haute voix au Père : miséricorde pour les justes qui souffrent maintenant, écrasés sous le poix de la Croix, des injustices, de la calomnie, de la diffamation, de la malhonnêteté, de la violence, de la guerre, et de toutes sortes de maux commis par les hommes. Ils réclament la justice pour les méchants, pour ceux qui, étant capables d'être bons, ont choisi librement d'être méchants et persécutent Dieu et leurs frères
... Moi, Maximin, je te bénis maintenant et je bénis toi aussi, mon cher frère Carlos Tadeu. Je t'aime aussi, j'ai souffert pour toi aussi.
Sache que je me promenais dans les rues avec une grave pneumonie et après avec la tuberculose, souffrant la faim, avec les vêtements déchirés, gelé sous la neige, sans foyer, parce que personne ne m’avait accueilli ni m'avait donné du travail, par ordre des évêques.
J'ai eu alors une vision de la Grande Lumière et de la Sagesse de la Belle Dame de la Montagne, et elle m’a montré toi qui, à l'avenir, seras unis à l'âme privilégiée, à l'Ange de la Salette, à notre cher Marc, pour l'aider à compléter et terminer la mission, qui, malheureusement, moi et Mélanie nous n’avons pas pu terminer parce que nous avons été entravés, harcelés, réduits au silence par des évêques et des prêtres.
Alors la Belle Dame de la Montagne m'a ordonné d’offrir toute ma souffrance et ma mort qui s’approchait, à toi et à ton fils. Et moi je les ai offerts, j'ai dit "Oui", à ce frère aimé. Sache que je t'ai tellement aimé et que je ne te quitterai jamais.
... Je te bénis, je bénis tous ceux qui aident l'Ange de La Salette à faire connaître à tous le message et le secret de la Belle Dame.
Je bénis ces esclaves d'amour, ... et je vous bénis tous avec amour de la Salette, de Lourdes et de Jacareí.
Saint Pie : « Mon aimé frère Marc Tadeu, moi Pie de Petralcina je te bénis aujourd'hui et je te dis : joyeux anniversaire.
... Je te bénis et je bénis tous de Petralcina, de Muro Lucano, de San Giovanni Rotondo et de Jacarei ».

10 février, Fête de la naissance de saint Joseph. Messages de Notre Dame et Saint-Joseph.
La Très Sainte Vierge : «Chers enfants, aujourd'hui, aux premières vêpres de l'anniversaire des apparitions de Lourdes, je reviens pour vous dire : je suis l'Immaculée Conception, je suis la Pureté même. Je suis la source de la Grâce !
La Source que j’ai fait paraitre à Lourdes est l'image matérielle de mon Cœur Immaculé, qui est la source de la grâce d'où l’on tire les eaux de vie de l'Esprit Saint de Dieu.
Qui a soif vienne à la source de mon cœur, boive en elle et apaise sa soif de paix, sa soif de sainteté, sa soif d’Amour.
Venez à moi, vous tous qui avez soif dans ce monde qui est devenu un grand désert, aride, froid et qui offre seulement des eaux empoisonnées aux brebis perdues, qui sont loin du troupeau du Bon Berger.
Oui, les brebis qui s'éloignent du troupeau du Seigneur, de mon troupeau, pour boire les eaux du monde, vont mourir.
... Mais les brebis qui restent dans l'Oasis de Mon Cœur Immaculé, boiront aux eaux vivantes du Saint-Esprit qui les feront croître en grandeur et en grâce, en sainteté et en amour. Et la soif d'Infini, la soif d'Amour et de Paix, de Joie et de Bonheur de leurs âmes, sera enfin satisfaite !
... Ici, j'ai transformé mon fils Marc en une source vivante de mon amour pour le monde, à travers lui j’ai fait jaillir les eaux de la grâce, de la sainteté et de mon amour pour que l'humanité tout entière les boive.
Oui, à travers lui, j'offre les eaux de mon amour, de ma miséricorde et du salut. J'en ai fait source vivante de mon Cœur, d’où coulent les eaux vivantes du Seigneur. Et ces eaux qui traversent le désert de ce monde transformeront les déserts en jardins verdoyants de sainteté et d'amour.
Vous aussi vous devez être transformés en d'autres sources vives. Donnez-moi le « oui », comme il me l'a donné mon fils Marc et je vous transformerai en une fontaine de vie comme je l'ai fait avec lui et avec ma petite fille Bernadette.
... Croyez-le, par le « oui » de Bernadette j'ai pu faire mon magnifique travail à Lourdes, qui dure encore aujourd'hui. Par le "oui" de mon fils Marc, je réalise ici mon œuvre commencée il y a 27 ans et qui dure encore aujourd'hui. Par votre "oui", je ferai de grandes œuvres durables de Grâce et de Salut, à travers lesquelles Dieu montrera tout Son Amour et toute Sa gloire...
Je bénis ici tous mes enfants qui m'aiment, qui aident mon fils Marc pour faire connaître et aimer mon Message de Lourdes.
... Je vous bénis tous avec Amour de Lourdes, de Montichiari et de Jacarei ».
Saint Joseph : « Mes chers enfants, moi Joseph, je vous bénis en cette Nuit Sainte. Continuez à prier mon Heure chaque dimanche !
J’aime tout le monde, je me prends soin et je protège tout le monde et je ne vous quitterai jamais. Je vous bénis tous et surtout mon fils Marc, pour toutes les belles Heures qu’il a faites en mon honneur.
Mon fils, combien d'âmes qui ne me connaissaient pas et qui ne m’aimaient pas maintenant me connaissent et m’aiment vraiment.
... Je bénis tous mes enfants qui sont ici, et tous ceux qui font mon Heure de Prière avec amour. Je bénis aussi avec amour tous ceux qui portent ma médaille sur leur cœur chaque jour de leur vie et qui me font connaitre et aimer, travaillant avec mon fils Marc, de Nazareth, de Jérusalem et de Jacarei ».

7 février,  Messages du Sacré Cœur de Jésus et de Notre Dame.
Le Sacré Cœur de Jésus : « Mes chers enfants, moi Jésus, votre Sauveur, je me réjouis de venir ici aujourd'hui avec Ma Très Sainte Mère, à l'occasion de l'anniversaire de nos Apparitions, pour vous dire :
L'amour de mon divin Cœur a été grand pour vous tous lorsque le 7 février 1991 j'ai envoyé dans ce lieu ma Très Sainte Mère.
Oui ! Ce jour-là, mon divin Cœur, brûlant des flammes les plus ardentes de mon amour, vous a envoyé ici ma très sainte Mère, même si mon Cœur craignait qu’elle fût méprisée encore, par beaucoup de nos enfants, comme il arriva à La Salette, à Fatima, à Lourdes, à Pellevoisin, à Montichiari. Mon amour a parlé plus fort pour vous, mes enfants, et ainsi je vous ai envoyé ma mère pour vous attirer à moi et à mon divin Cœur.
Oui ! Ma Mère est venue ici pour vous montrer combien Mon Divin Cœur vous aime. Dans l'amour de ma Mère, dans tous les Messages et dans toutes les Grâces que ma Mère a faites ici parmi vous, vous pouvez voir et ressentir Mon amour.
... Pensez à l'amour que j'ai eu pour vous, marchant dans les rues, annonçant mon Royaume, proclamant le salut.
Pensez à l'amour que j'ai eu pour vous, acceptant d'être crucifié et de mourir, au milieu de douleurs terribles, pour sauver chacun de vous. Et dites-moi si quelqu’un vous a aimé plus que moi ! Si quelqu'un a fait pour vous plus de ce que moi j’ai fait ! Oh non !
Par conséquent, mon amour, qui a tant fait pour vous, n’a qu’un seul désir : votre amour. Je ne demande que l'amour, je ne cherche que l'amour, je ne veux que l’amour !
... Et quand je vous entends prier, mon Cœur est adouci, ému, mon Cœur pardonne, mon Cœur aime, mon Cœur ouvre les portes et repend sur vous toutes les Grâces, toutes les Bénédictions qui y sont contenues.
... Priez le Très Saint Rosaire de Ma Mère, car tous ceux qui le prient avec Amour et avec un réel désir de répondre à Mon Amour et à l'Amour de Ma Mère, seront sauvés.
En vérité, il n'y a pas d'âme qui puisse se damner si elle prie chaque jour le Rosaire de ma Mère. Je n'ai jamais envoyé un dévot du Rosaire de ma Mère en enfer, parce que tous ces dévots se sauveront toujours, parce que ma Mère les comble de Ses Grâces, Ma Mère les illumine par son amour, ma Mère les revêt peu à peu ses propres vertus.
Avec le Rosaire, ils détestent les vices et les choses du monde, ils apprennent le goût de la prière.
Avec le Rosaire, ils apprennent à aimer les choses célestes et à mépriser les choses terrestres.
Avec le Rosaire de Ma Mère, ils ressentent le besoin de M'aimer, de Me consoler, de M'obéir et de M'adorer. Voilà pourquoi tous les dévots de Ma Mère seront sauvés.
... Venez, venez boire chaque jour à la Plaie de Mon Cœur Divin. Comment ? M’embrassant, m'embrassant cloué à la croix, vous donnant totalement à moi.
Viens, mon fils, viens baiser la Plaie de mon Divin Cœur. Viens pour qu'il te comble et t'enivre de mon Sang et te fasse devenir de plus en plus brûlant d'amour pour Moi dans la cave divine de mon amour, de mon divin Cœur transpercé par toi.
... Oui, à nos apôtres, qui ont lutté pour faire triompher ma mère, maintenant, je donne ma bénédiction. Je donne aussi l'Indulgence Plénière à tous ceux qui prient le Rosaire de la Paix de Ma Mère, qui prient Mon Chapelet de Miséricorde et Mon Heure tous les vendredis.
Maintenant, toutes les années où vous aurez du expier vos péchés dans le Feu du Purgatoire sont annulées, et sont aussi annulées toutes les punitions et les souffrances que vous devriez subir dans cette vie pour les péchés déjà commis contre Moi.
Sur tout le monde je verse maintenant ma bénédiction d'amour de Dozulé, de Paray-le-Monial et de Jacarei ».
La Très Sainte Vierge Marie : « Chers enfants, aujourd'hui vous célébrez ici le 27ème anniversaire de ma première apparition à mon fils Marc en 1991.
Ce jour-là, mon Cœur Immaculé est venu du Ciel brûlant d'amour, en flammes d'amour, pour déverser mon amour sur vous et sur toute l'humanité, pour vous conduire à la sainteté qui vous porte à l'éternité heureuse avec Jésus et le Père Éternel dans le Ciel.
Mon Amor vous a sauvé, lorsque j'ai attiré mon fils Marc dans ma Mère Église. Et là je lui suis apparue pour la première fois inondant son cœur de Ma Lumière, puis inondant vos cœurs de Ma Mystique Lumière Maternelle.
... Je vous bénis tous et toi spécialement, mon fils bien-aimé Marc. Merci, pour les 27 années de service et d'obéissance au Seigneur et à mon Cœur.
Pour ta fatigue : merci !
Pour les nuits sans sommeil, travaillant et faisant les films de mes apparitions : merci !
Pour les nombreux jours passés dans des travaux pénibles et épuisants, disant des centaines de rosaires pour Moi et pour sauver mes enfants : merci !
Pour tant de jours consacrés à des travaux pénibles et épuisants, enregistrant les Heures Saintes de Prière, faisant les Treizaines et les Septénaires pour mes enfants : merci !
Pour les nombreux samedi, dimanche et autres jours, consommés en faisant les Cénacles pour Moi, les 8, 10 heures ou plus de prière, et tout cela pour sauver les âmes de Mes enfants, pour les allumer avec Ma Flamme d'Amour, pour leur enseigner le chemin de la Sainteté, laissant ton repos, laissant de côté ton temps libre : merci pour tout!
Pour les calomnies, pour les diffamations, pour les trahisons, pour toutes les blessures reçues dans ton cœur à cause de moi, de mon Nom et du Nom de mon Fils : merci.
Merci mon fils, pour la croix chargée et portée dans toutes ces années avec amour et dans l’amour pour sauver mes enfants : je te remercie !
Pour toutes les âmes qui ont été sauvées par tout ce que tu as fait, autant seront les couronnes de gloire que je te donnerai au Paradis.
Sois donc heureux parce que personne d'autre sur la terre n’a reçu plus que ce que tu as reçu de mon Cœur et du Cœur de mon fils : tant de messages, de révélations, de cadeaux et de trésors de mon Cœur.
... Sur toi descende alors ma bénédiction. Et sut toi aussi, mon fils bien-aimé Carlos Tadeu.

6 février, Message de Notre Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, dans cette nuit qui précède l'anniversaire de ma première apparition à mon petit-fils Marc en 1991, je reviens à pour vous dire :
Convertissez-vous ! Vous devez vous sanctifier : ce fut mon premier message donné ici.
Sans la sainteté, vous ne pouvez pas entrer dans le ciel, vous ne pouvez pas plaire à Dieu ni être heureux avec Dieu pour toujours ; et personne ne devient saint, à moins qu'il ne renonce non seulement aux vices et aux plaisirs du monde, mais aussi à toutes les prédilections pour les créatures en dehors de Dieu.
Celui qui ne renonce pas à ces affections et qui y reste attaché, ne peut être saint.
Celui qui a son cœur plein de désirs qui ne sont pas les désirs de Dieu a déjà son cœur occupé par le monde et les choses du monde et il ne pourra être Saint.
Soyez donc pauvres de cœur, pauvres en esprit, ne désirez rien de tout ce qui existe sur la terre, mais désirez seulement DIEU.
Lorsque vos cœurs n'auront que le désir de Dieu et rien d'autre, alors vous trouverez Dieu dans vos prières, et Il vous révèlera tout son amour.
... Je bénis maintenant, généreusement, tous mes enfants qui m’aiment, qui m’obéissent et qui me servent, de Fatima, de Lourdes et de Jacarei.

4 février 2018
Messages de Notre-Dame et de Sainte Agathe
La Très Sainte Vierge Marie : « Chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à aimer et à imiter davantage ma fille Agathe de Catane.
Ma fille a aimé Dieu avec un amour si intense et brûlant comme l’ont fait peu d’autres âmes pures dans ce monde. Imitez son amour et vous aussi vous aimerez Dieu devenant des Séraphins déjà ici sur Terre.
Imitez le courage de cette fille, qui, malgré les plus grandes souffrances et la torture des martyrs, n'a pas renié mon divin fils Jésus-Christ. E comme elle n’a pas eu honte de Lui ni l’a renié sur terre, mon Fils n’a pas eu honte d'elle ni l’a reniée en présence de son Père au Ciel.
Si vous voulez être reconnus par Jésus en face du Père éternel et des Anges, soyez comme ma fille Agathe, et n’ayez pas honte d'être de vrais chrétiens et de professer la foi dans mon divin Fils Jésus-Christ en face du monde.
... Les condamnés à l'enfer savent bien qu'il n’est plus possible aucun appel. Ils ont commis le péché impardonnable, c’est à dire le péché de mépriser l'amour de leur Créateur, la source et l’origine de leur vie et tous leurs biens.
... La liberté qui aurait pu être une grande faiblesse pour ma fille Agathe, a été sa plus grande force, parce qu'elle l’a consacrée à Dieu en lui donnant son «oui».
Si vous faites de même, vous serez aussi fort qu’elle dans la foi, et donc ni le diable ni le monde ne pourront vous détourner du chemin de la sainteté et vous voler la couronne de la vie éternelle.
... Comprenez, mes enfants, que le temps est court et que le Retour de Mon Fils est très proche ! Vous plaisantez, mais tous les événements sont déjà préparés pour l'accomplissement des Secrets que j'ai révélés à certains de mes enfants dans plusieurs parties du monde et même ici.
Toute l'humanité sera surprise de ce qui va arriver. Alors, que sera-t-il de ceux qui ont passé toute la journée dans les rues à s’amuser, narguer et rire de Dieu ?
Repentez-vous immédiatement et préparez-vous à ce qui doit arriver pour réaliser le grand changement du monde, ce qui préparera le monde à la venue et à la descente de Mon Fils Jésus. Ce sera son Second Retour dans la puissance et la gloire, pour mettre enfin un terme à cette humanité méchante et faire apparaitre le Nouveau Monde de l’amour et la Nouvelle Humanité, libérée finalement du péché et de Satan et complètement abandonnée et consacrée à son Seigneur de Salut et de Paix.
... Priez mon Rosaire ! Pendant que vous le priez, les grâces de ses Mystères descendent silencieusement dans vos âmes, comme des rosées du ciel, transformant les déserts dans les jardins de la sainteté et vous transformant en des jardins de repos et de joie de Dieu le Très-haut.
Je bénis avec amour tous mes enfants qui m’aiment, m’obéissent et luttent pour mon plan de salut, de Pellevoisin, de Lourdes et de Jacarei
Sainte Agathe de Catane : « Mes frères bien-aimés, moi Agathe, je suis ravie de venir vous bénir aujourd'hui et vous donner ma paix !
Soyez mes frères bien-aimés, tourmalines de la vraie foi, persévérez dans la foi au Seigneur.
Persévérez tous les jours dans l'Amour de Dieu, dans la prière, dans la consécration de vous-mêmes à Dieu.
Lorsque vous avez été baptisés, vous avez été consacrés à Dieu, vous êtes devenus propriété de l'Esprit Saint, ses temples. Vivez donc comme ses temples : dans l'amour, dans la prière, dans la grâce de Dieu tous les jours, en vous éloignant du mal, comme je l'ai toujours fait pour me garder dans l'amour et dans l'amitié de Dieu.
Persévérez dans la foi, en ces temps où la foi des élus est durement mise à l’épreuve par les contradictions, le scandale de l'apostasie des prêtres, des évêques et des papes ; quand la foi des élus est éprouvée et fustigée par les souffrances et les croix qui ne manquent pas, et qui continueront jusqu'au triomphe définitif de notre Mère et Reine.
... Je bénis maintenant tout le monde avec amour, de Catane, de Syracuse et de Jacareí ».

3 février, Message de Notre Dame, de Saint Raphaël l'Archange et de Sainte Lucie.
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, ma Flamme d'Amour doit maintenant agir avec force pour conduire toute l'humanité au plus grand triomphe de mon Cœur Immaculé.
Pour cette raison, mes soldats devront se battre courageusement et constamment, profondément pénétrés par l'Esprit de sacrifice, d'oblation, de l'oubli de soi jusqu'au sacrifice, afin que mon plan puisse se réaliser !
... C'est ce que j'ai toujours fait pendant ces 27 années avec mon fils Marc, lui demandant toujours plus d'amour, d'oubli de lui-même, d’oubli de sa mère, de sa famille, de ses intérêts, en éloignant aussi ses problèmes. Ainsi il s’est dédié entièrement à Moi, à Mon Plan de Salut et aux âmes de Mes enfants que je désire tant et que je veux sauver.
... Tout vous sera donné... Mais vous devez posséder l'Amour pour chercher le Royaume de Dieu en premier lieu.
Alors tout sera fait !
... Et ainsi, puisque j'ai offert le Seigneur comme une victime agréable, docile et obéissante jusqu'à la mort, laissez-vous également présenter par moi au Seigneur au Temple et à l’Autel de mon cœur, comme des petites victimes, dociles, obéissantes à Dieu, prêtes à sacrifier leur vie pour le salut de l'humanité.
... Ainsi, surgira pour vous tous le nouveau monde de la Grâce, de la sainteté et de la Paix complète et définitive du Seigneur, vous apportant une nouvelle ère de Bonheur, d'Amour, de Sainteté et de Paix !
... Alors, mes enfants, chaque jour s'accomplira en vous mon dessin d'amour maternel, et finalement, le grand Plan de la Très Sainte Trinité sera réalisé, et l'Univers entier sera finalement libéré de la domination de Satan. Et toute la création, toute la terre, adorera, louera éternellement l'Éternelle, Auguste, Immuable et adorable TRINITÉ !
Je bénis tout le monde avec amour.
... Merci d’avoir porté la croix pour Moi.
Merci de t’oublier, de penser à Moi et à Mon plan de salut.
Merci d’être fort dans les épreuves et les tentations.
Merci de m’avoir préféré aux créatures.
Merci d'être mon fils obéissant et le soldat sur lequel j’ai pu compter dans ces heures où tant de gens m’abandonnent et tant de soldats quittent mon armée : ils donnent ainsi la victoire à Satan et aux forces du mal, en leur laissant la liberté de tenter, séduire et porter tant d'âmes à la perdition !
Merci d'être le soldat toujours vigilant, la sentinelle sur laquelle j’ai pu compter avec loyauté.
Je te bénis avec beaucoup d'amour, avec ma fille Lucie et avec Saint Raphaël, qui est aussi avec moi. Je te donne aujourd'hui, encore une fois, ma bénédiction de prédilection et je te signe avec mon signe maternel.
Je bénis aussi avec amour tout le monde de Fatima, de Pellevoisin, de Lourdes et de Jacarei ».
L’Archange Saint-Raphaël : « Cher frère Carlos Tadeu, moi Raphaël, je me réjouis aujourd'hui de te voir et de te donner mon message.
Tu ne peux pas imaginer combien d'amour j'ai pour toi ! Mes ailes de lumière sont toujours sur toi et te couvrent comme un bouclier. Je ne permettrai jamais aux flèches brulantes de l'Ennemi de te frapper, ni de frapper ceux que tu aimes.
... Je te bénis avec amour et je te donne ma paix !
Sainte Lucie : « Chers frères, moi, Lucie, je vous demande encore : priez mon chapelet !
S'ils connaissaient ma vie, combien de jeunes renonceraient au monde et sentiraient le désir de se consacrer totalement à Dieu et à Notre Sainte Reine dans la vie consacrée et religieuse !
Le grand plan de Satan pour conduire l'humanité à sombrer dans l'apostasie, son grand plan pour détruire l'Église, fut l’enlèvement des saints des églises, cachant leurs vies et leurs martyres.
L'antidote pour détruire tout le mal fait par Satan c’est de me faire connaître toujours plus à tous, faire connaître ma vie, me faire connaître et aimer surtout par les jeunes-gens. Alors beaucoup de jeunes-gens pourront éprouver le même désir que je ressentais de me consacrer totalement à Dieu et à notre Très Sainte Mère.
Ainsi, la foi catholique sera sauvée de la disparition à cause de l'apostasie ; tous les dégâts mortels causés par Satan seront détruits, et tous les maux seront annulés.
Alors, la Foi Catholique brillera de nouveau et beaucoup d'âmes retrouveront le chemin de la Sainteté et du Salut.
... Maintenant je bénis tout le monde avec amour de Syracuse, de Catane et de Jacarei ».

30 janvier, Message de Saint Jude Thaddée pour Carlos Tadeu.
« Mon cher frère, aujourd'hui je viens avec amour te bénir encore et te dire que je suis avec toi chaque jour et que je ne t'abandonnerai jamais. Quand ta croix sera plus lourde, je serai plus près de toi pour te donner la force de la porter jusqu’au bout.
Tout comme j'ai résolument suivi mon chemin pour accomplir ma mission jusqu'à la fin, toi aussi, suis ton chemin en accomplissant docilement tout ce que Notre Très Sainte Reine t’a commandé. Je serai avec toi pour te donner la vigueur. Je ne peux pas porter la croix pour toi, mais je peux t'aider à la porter et je le ferai tous les jours, sans relâche. Prie mon rosaire dans les moments difficiles et je te donnerai force et courage.
... Les Personnes de la Très Sainte Trinité te regardent avec amour et répandent sur toi une grande pluie de bénédictions. Je te bénis avec amour de Jérusalem, de Rome et de Jacarei.

28 janvier, Message de Notre Dame
La Très Sainte Vierge : « Mes chers enfants, mes plans doivent aller de l'avant : alors priez, priez davantage ! Continuez avec les Cénacles. Aux Cénacles parlez de la vie des saints, racontez les à mes fils qui ne connaissent pas ces Lumineuses Étoiles qui sont les saints et leurs vies.
Alors mes fils seront enchantés par les Saints, et par leurs exemples et témoignages comprendront le chemin de la sainteté et de l'amour qui doivent suivre.
... En bref, ma Flamme d'Amour sera répandue sur toute l'humanité. Oui ! La grande lumière de ma Flamme d’Amour se fera voir très clairement ; tant d'âmes seront touchées, et beaucoup d'elles seront éclairées par la lumière de la Vérité.
Alors, chaque âme va décider la voie qu’elle devra suivre : ou celle de la vérité connue de la mystique lumière de ma Flamme d'amour, ou bien la voie du mal et du péché, qui est souvent dans le cœur de l'homme par son initiative et son égoïsme : chacun décidera de ce qu'il veut.
Ce qu'il choisit sera récompensé par la vie ou la mort, par le salut ou la damnation. Ceux qui obéissent à mes Messages, à ce moment-là auront déjà leurs cœurs qui brûlent d'Amour.
... Mes enfants, priez, priez beaucoup pour la conversion des pécheurs, parce que si cet événement se présentait aujourd'hui, beaucoup de personnes, en voyant la lumière brillante de ma Flamme d'Amour, préféreraient le mal et le pêché.
Priez pour que ces âmes se convertissent, se comblent de l’Amour Divin et, à ce moment-là, elles pourront choisir Dieu, choisir d'aimer Dieu, choisir le ciel et la sainteté.
... À toi, mon fils le plus obéissant, je donne maintenant ma bénédiction, et à toi aussi, mon fils bien-aimé Carlos Tadeu, qui me donne tant de joie lorsque tu fais mes Cénacles et tu diffuses mes messages publics sur les routes. À ce moment, beaucoup d'épines sont enlevées de mon Cœur Immaculé, beaucoup de larmes sont séchées, et beaucoup de châtiments que Jésus enverrait au monde, en particulier à votre terre de Bahia, seront annulés. Il enverra au contraire une pluie de bénédictions de son Divin Cœur.
Je vous bénis tous avec amour de La Salette, de Pellevoisin et de Jacarei ».

21 janvier, Messages de Notre Dame et de Sainte Agnès
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, je vous invite tous à répondre Oui, comme mes fils de Pontmain.
Mes plans doivent se réaliser, mais pour cela j'ai besoin de votre apport.
... Pour que mes projets réussissent et se poursuivent, vous devez passer trois jours par mois à faire de l'apostolat. Vous devez aller de ville en ville et de maison en maison pour diffuser mes messages.
Je veux aussi que vous fassiez des Cénacles trois fois par semaine, à partir de maintenant.
... La veille du jour où vous faites les Cénacles, vous devez prier 7 Rosaires des Larmes de Sang, afin que ma Flamme d'amour touche les cœurs endurcis des gens. Ainsi vous récolterez plus de fruits de votre travail.
Vous devez également, une fois par mois, consacrer une journée à intercéder pour les nouvelles âmes qui seront touchées par ma Flamme d'amour. Je désire aussi que vous veniez à mon sanctuaire. C'est urgent, car, sans cela mes plans d'amour ne peuvent être réalisés !
... Je veux que mes enfants, et vous aussi, tous les deux mois dédient un jour à faire une retraite pendant au moins une demi-journée dans la prière et le silence, pour remplir vos âmes de lumière, de paix, d'amour et de la sagesse de l'Esprit Saint. De cette façon vous pourrez irradier toute cette lumière à Mes enfants.
Priez, mes enfants, Dieu vous entendra bientôt. Mon Fils se laisse émouvoir.
... Pontmain prétend la réparation !
... Je vous bénis tous avec amour de Pontmain, de Lourdes et de Jacarei.
Sainte Agnès : « Mes chers frères, moi Agnès, je viens aujourd’hui, le jour de ma fête, pour vous bénir tous et vous dire : dites «oui» à l’appel de l'amour éternel, comme je l'ai dit moi-même. Suivez mon exemple !
Quand j’ai connu l'amour de Jésus, je me suis sentie si enflammée d'amour et si pleine de son amour que je lui ai consacré mon corps et mon âme pour toujours.
... Soyez aussi fermes, mes frères, ne faiblissez jamais dans la foi ! Même si la Croix vous pèse, même si vous n’êtes pas compris, si vous vous sentez jugés et attaqués par vos proches, restez fermes.
Je suis restée ferme dans l'Amour de Jésus et j'ai préféré que mes membres soient tous torturés plutôt que de nier cet Amour à Jésus.
... Maintenant vous éprouvez de l’ennuie face aux Messages de Notre Très Sainte Reine, la Mère de Dieu, qui vous demande continuellement la prière, la conversion et l'amour.
Mais je vous dis que cette ennuie se terminera d’emblée, lorsque le Seigneur apparaîtra avec ses anges, les épées à la main, et vous dira : « Allez en enfer ! ».
Alors ils voudront prier, ils voudront aimer, ils voudront chercher la sainteté, mais ce sera trop tard.
Ne soyez pas dans leur nombre.
Soyez plutôt du nombre de ceux qui aiment, qui transforment le monde avec amour et par amour, dans le Royaume de l’Amour !
... Sur vous tous, et sur tous les jeunes qui comme moi ont donné leur OUI à la Mère de Dieu dans la vie religieuse, se consacrant entièrement à Elle et au Seigneur pour vivre sur la terre une vie angélique comme la mienne, descende maintenant ma spéciale et particulière bénédiction d’amour ! ».

20 janvier,  Messages de la Sainte Vierge et de Saint Gérard.
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, je vous invite de nouveau à l’amour, car c'est le moment de l'amour : l'amour se laisse découvrir... L'amour se révèle avec toute sa beauté et toute sa puissance ici, dans mes apparitions.
Si mes Messages d'Amour ne sont pas arrivés à enflammer vos cœurs d'Amour, rien d'autre ne les enflammera.
Si les Cénacles que mon fils Marc fait pour vous ici ne suffisent pas à enflammer vos cœurs d'amour, rien d'autre ne pourra les enflammer.
Ouvrez donc votre cœur, car ces Messages et ces Cénacles sont la dernière chance que j'offre à chacun de vous, afin que vous puissiez vous convertir, recevoir Ma Flamme d'Amour et devenir des Saints.
Ceux qui pensent disposer encore de nombreuses années pour se convertir, pour être saints et posséder ma Flamme d'Amour, se trompent, car ils n’y arriveront jamais.
En bref, la justice de Dieu va surprendre l'humanité, comme il l’a prophétisé mon saint fils Pie de Pietralcina. Et malheur à ceux de mes enfants qui se trouveront dans l'obscurité du péché.
Convertissez-vous sans tarder et acceptez ma Flamme d'amour qu’ici, dans ces Cénacles et dans mes Apparitions, vous est donnée en abondance, avec mes autres Grâces.
Le temps est court et vous avez devant vous le salut ou la perte de vos vies. C’est vous qui décidez de ce que vous voulez. Ceux qui veulent le salut et la sainteté, je suis prête à les aider par toutes mes grâces.
Suivez-moi sur le chemin de la Sainteté, venez à Moi, mes enfants obéissants, capables de M'aimer, de fatiguer et de souffrir pour Moi. Venez à mon Cœur et suivez-Moi sur le chemin de la Sainteté.
Ne restez pas indécis entre Dieu et le monde, car les indécis seront rejetés par Mon Fils. Décidez pour Dieu et pour le salut, comme je vous l'ai déjà dit plusieurs fois.
Mon invitation à la conversion est considérée par beaucoup de gens comme un message répétitif et ennuyeux, ainsi ils ne me prennent plus au sérieux. Mais leurs vies sont dans les ténèbres du péché, et quand Mon Fils apparaîtra soudainement devant eux, que feront ils ? Que répondront-ils à Mon Fils ?
Alors ils m'invoqueront, mais je ne pourrai plus les écouter ni les aider. Le moment où je peux entendre vos prières et vos suppliques c’est maintenant !
Par conséquent, priez, demandez pour vous la grâce de la sainteté, la grâce d'une conversion profonde et solide, afin que vous puissiez trouver grâce et miséricorde chez mon Fils, qui reviendra bientôt.
... Imitez l'obéissance de mon Fils Sébastien. Imitez aussi l'amour ardent de ma fille Véronique Giuliani, qui, bien que tentée par le diable de refuser la vie religieuse et d'abandonner sa vocation, a résisté à toutes les tentations : elle a démontré son véritable amour pour Jésus et pour Moi, en restant ferme dans sa vocation à la vie religieuse consacrée.
Le diable s'efforce avec beaucoup de tentations d’éloigner du cœur des jeunes et des âmes, le désir de se consacrer à Dieu, et il tente ceux qui sont déjà dans la vie religieuse, comme il l’a fait avec ma fille Véronique Giuliani, avec beaucoup de suggestions mondaines.
Mais le religieux vrai et fidèle, agit comme ma fille Véronique : il renonce à toutes les tentations, il renouvelle l'amour à mon Fils Jésus et ses vœux. Il supporte tout, et il reste fidèle.
C’est par là que nous distinguons les vrais bons religieux et ceux qui aiment vraiment Mon Fils, de ceux qui sont faux, inconstants et traîtres.
... Je formerai ici ma Légion, mon armée d’âmes : pures, bonnes, obéissantes, ardentes et pleines d'amour vrai envers mon Fils et Moi. Alors, mes enfants, mon Cœur Immaculé obtiendra sa plus grande victoire.
Priez, priez le Rosaire de la Miséricorde et méditez le Chapelet des Larmes chaque jour.
Je bénis tout le monde avec amour de Fatima, de Montichiari et de Jacareí ».
Saint Gérard : « Mes frères bien-aimés, moi Gérard, je vous invite de nouveau à l’amour.
Aimez... aimez les œuvres d'amour, démontrez votre amour pour le Seigneur avec des œuvres d'amour.
Rappelez-vous que la foi sans les œuvres est morte, travaillez donc sans relâche pour le salut des âmes de vos frères avec des œuvres d'amour.
... Soyez des guerriers dignes, qui même dans la maladie offrent leur souffrances et leurs douleurs, pour la conversion des pécheurs, et trouvent aussi la force, dans la Flamme d'Amour de leurs cœurs, de se donner et se sacrifier pour le salut des âmes de leurs frères.
... L'amour ne peut pas se reposer, l'amour ne peut que se donner, se donner de plus en plus, sans jamais connaître en soi des limites !
... Priez le Chemin de la Croix le vendredi : en lui vous ressentirez le véritable amour pour notre Seigneur Jésus-Christ, et vous obtiendrez la force intérieure pour renoncer aux choses du monde et à tout mal.
Je priais le Chemin de la Croix chaque jour, et cela faisait brûler d’amour mon cœur toujours plus pour Jésus et m’obligeait à abandonner toutes choses pour son Amour.
Celui qui médite sur les souffrances de Jésus et de Marie, ne peut pas penser au monde et à ses convoitises.
Je vous bénis tous aujourd’hui de Muro Lucano, de Materdomini et de Jacarei ».

14 janvier, Message de Notre-Dame. 
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui que vous célébrez ici l'anniversaire de mes apparitions à ma fille Mariette Beco, je veux vous dire que je suis la Vierge des Pauvres.
Je suis la Vierge des Pauvres, qui vient du ciel pour appeler tous mes enfants à la conversion et à la prière.
Priez, priez beaucoup !
Seulement par la prière vous pourrez changer le cœur des personnes.
Seulement par la prière vous pourrez éloigner le mal.
Seulement par la prière vous pourrez obtenir les grâces.
Seulement par la prière, vous pourrez plaire à Dieu et obtenir des grâces pour avoir une vie sainte.
Je veux que vous me fassiez confiance, que vous fassiez ce que je vous dis, et ensuite, je vous donnerai mes Grâces. Voilà ce que je voulais dire quand j'ai dit à Banneux : «Croyez en moi, et je croirai en vous ! ». Quand vous croyez en moi, vous croyez dans mes messages, vous faites confiance que ce que je dis c’est pour votre salut, le seul chemin pour le salut de l'humanité et pour la paix du monde.
Seulement ainsi les grâces de ma flamme d'amour descendront sur vous et sur toute l'humanité, la renouvelant et la transformant.
... Si je trouve ici les apôtres ardents dont j'ai besoin, qui renoncent à leur volonté, renoncent à leur commodités et à leur volonté pour m'aider à sauver les âmes de mes enfants, alors ma Flamme d'Amour pourra agir avec puissance pour sauver les âmes de mes enfants, faire triompher Mon Cœur et détruire le royaume de Satan.
J'ai besoin d’apôtres ; d’âmes qui aient un cœur d'apôtre et saint, tel que mon fils Louis de Montfort, mon fils Dominique et mon petit fils Marc, qui, bien que malade, cette semaine a fait le nouveau Rosaire de la Miséricorde, avec ses belles méditations, pour vous aider à sauver vos âmes.
C’est cela que vous devriez avoir : une flamme brûlante d'amour dans l'âme, un zèle ardent pour le salut des âmes. Renoncez à votre commodité et même à votre repos, afin que les âmes soient sauvées.
Alors mon Cœur Immaculé triomphera grâce à la réponse prompte, profonde, vraie et ardente de mes apôtres. Ensuite ils transformeront le monde entier en un Royaume d'Amour de Mon Cœur.
Priez le Rosaire tous les jours et soyez pauvres en esprit : autrement dit, n’ayez pas la vanité, la soif des plaisirs de ce monde, la convoitise des yeux, la soif pour les honneurs et les gloires de ce monde, mais ayez, comme unique trésor et votre tout, Dieu, son amour et sa grâce.
Je vous bénis tous avec amour de Banneaux, de Montichiari et de Jacarei ».

7 janvier 2018
Messages du Sacré-Cœur de Jésus et de Notre Dame.
Le Sacré-Cœur de Jésus : « Mes enfants, aujourd'hui, mon Sacré-Cœur se réjouit de revenir ici avec ma Mère à l'occasion de l'anniversaire mensuel de nos Apparitions ici à Jacareí.
Je vous aime ! Je me réjouis de vous voir aujourd'hui à mes pieds et aux pieds de ma Mère avec tant d'amour.
Merci d'être venus et de consoler mon Sacré-Cœur et le Cœur de ma Mère avec ce jour de prière et d'amour.
Merci d'avoir consolé, aimé et aidé ma Mère tout au long de l'année passée, faisant les Cénacles et les groupes de prière qu’elle vous avait demandés partout, priant tous les jours le Saint Rosaire et les prières qu’elle vous avait demandées.
Mes enfants, vous avez aidé ma Mère à sauver beaucoup d'âmes. Merci, merci pour cela !
... Chaque premier vendredi du mois, consacrez-moi, devant mon image, votre vie, votre cœur, vos familles, tout ce que vous avez.
Je promets que là où trônera l'image de mon divin Cœur, Satan sera écrasé, et mon divin Cœur triomphera en répandant des grâces abondantes sur toutes les maisons et leurs habitants.
... Convertissez-vous sans délai ; ne laissez pas votre conversion pour demain, car la Justice de mon Père tombera soudainement. Et je vous dis, mes enfants : s'il est déjà terrible tomber entre mes mains, il sera bien pire de tomber entre les mains de mon Père.
Par conséquent, convertissez-vous sans délai, changez de vie et Mon Père vous pardonnera : Il est disposé à vous pardonner chaque jour, si vous le voulez. Demandez pardon et relevez-vous avec le désir d'être meilleurs.
Priez, parce que sans la prière, aucun bon dessein ne dure longtemps, parce que l'homme, inconstant tel qu'il est, change de direction comme le vent. Vous êtes très faibles et misérables ; et il suffit une petite illusion de plaisir ou de bonheur mondain, pour que vos cœurs se tournent bientôt vers le monde et oublient toutes les grâces que moi, Ma Mère et Mon Père vous donnons.
C'est cette ingratitude qui transperce mon Cœur d'épines tous les jours, mes enfants.
... Donnez-moi le centre de votre cœur, donnez-moi le centre de votre vie : vous m’avez enlevé du centre de votre vie pour y mettre les choses du monde. C'est pour cela que dans votre vie je n’arrive pas à mettre les Prodiges d'Amour de mon Sacré Cœur.
Mettez-moi au centre de votre vie, et alors je commencerai à agir en elle, et vous verrez comment mon Sacré-Cœur, même aujourd'hui, pourra accomplir de grandes merveilles pour ceux qui croient en Moi et qui m'aiment vraiment.
Merci, mes enfants, esclaves d'amour de ma Mère, d'avoir servi ma Mère tout au long de cette année. Je suis reconnaissant pour le "Oui" que vous lui avez donné et pour être restés ici dans la maison de Ma Mère, en la servant et l'aimant.
Continuez et soyez fidèles à Ma Mère, afin que vous soyez dignes de Ma bienveillance et de ma prédilection.
Je te bénis Marc, mon fils le plus obéissant. Merci pour tous les beaux rosaires médités que tu as donnés à ma Mère.
... Tu as fait un grand travail avec les rosaires médités, les heures de prière, les films des messages et des apparitions de ma Mère et de mon Cœur. Et cela te donne un mérite surabondant dans le Paradis, mon enfant, que tu peux toujours appliquer aux âmes que tu veux.
Réjouis-toi ! Parce que ton trésor au ciel est grand, là où les voleurs ne peuvent le voler, les mites ne peuvent les ronger, et la rouille ne pourra le gâcher.
Va de l’avant : tu me donneras de la gloire, en sauvant des âmes pour Moi et ma Mère, et mon Cœur Divin te bénira. Et pour chaque âme sauvée par ces rosaires et ces heures de prière, tu prédestineras ton âme au ciel.
Je bénis toi et vous tous, mes enfants bien-aimés, de Dozulé, de Paray-le-Monial et de Jacarei ».

La Très Sainte Vierge Marie : « Chers enfants, vivez le véritable amour, laissez que l'Amour Divin entre dans vos cœurs, change complètement vos cœurs et les remplisse de cette divine Flamme d'Amour.
Le temps passe rapidement et ma Flamme d'Amour est encore très faible en vous. Augmentez cette Flamme comme mon fils Marc l'a fait : en me servant, en travaillant beaucoup pour Moi, en priant beaucoup et en dilatant votre cœur avec de bonnes œuvres, afin que je puisse verser et faire croitre en vous ma Flamme d'amour.
Oui ! Les Trois Jours des Ténèbres arriveront, mes enfants, et ce sera horrible... Deux tiers de l'humanité périront, et le tiers qui restera devra faire pénitence pendant un peu de temps par la faim et la soif... Mais n'ayez pas peur, mes vrais petits enfants seront bien gardés sous Mon Manteau, et je me prendrai soin d'eux avec Amour, avec Mes Anges, et rien ne leur manquera.
L'humanité est en attente des plus grands châtiments. Je l'ai dit dans beaucoup d'endroits, mais on ne me prend pas au sérieux... Quand vous le verrez, il sera trop tard et les gens ne sauront même pas ce qui les frappe.
Dédiez maintenant votre vie à la prière, parce que rien n'est plus important que cela ; pensez moins aux choses du monde et pensez davantage aux choses du Ciel ; priez davantage.
Vous êtes mes enfants, aux portes d'un grand changement du monde, et vous êtes toujours trop attachés à ce monde dominé par le péché, comme si vous deviez vivre ici pour toujours. Ouvrez vos cœurs pour entendre ce que je vous dis. Préparez-vous à au grand changement ; vivez chaque jour comme si c'était le dernier pour vous ici, afin que je puisse vous trouver bien préparés au grand changement que le Père fera, et qui laissera toutes les nations étourdies.
Oui, ce que le Père prépare est si grand, qu'il n'a jamais été vu dans l'histoire de l'humanité : il s’agit d’une transformation qui changera complètement le monde, qui ne sera plus comme maintenant. Vous devez beaucoup prier, vous préparer à ce grand changement, en vous améliorant toujours plus par la prière ; confiez-vous mes enfants à la prière du Rosaire, qui est puissante pour obtenir toutes les grâces; personne ne cesse jamais de le prier dans sa vie, car en priant le Rosaire, vous pouvez obtenir toutes les grâces pour être des Saints et atteindre Dieu : il n'y a pas de grâce qui ne puisse être obtenue par le Rosaire. Croyez davantage à cela et priez le Rosaire comme le priaient les saints... Mon Dominique, mon Pie de Petralcina, même ma petite fille Bernadette, Catherine Labouré, Bartolo Longo.
Si vous priiez et croyiez davantage au pouvoir du Rosaire, de tout votre cœur, vous obtiendrez toutes les grâces ; mais puisque votre foi est faible, vous obtenez peu de grâces du Saint Rosaire : ouvrez vos cœurs au Rosaire ; donnez plus de temps et d'espace au Rosaire.
Relisez tous les messages que je vous ai donnés dans l'année 2016, de sorte que vous, mes enfants, vous puissiez mettre en pratique tout ce que je vous ai dit ; et placez Mon Fils Jésus au centre de vos vies, afin qu'Il puisse agir avec puissance en vous et vous transformer en une parfaite Image de Son Cœur Divin...
Mon fils Carlos Tadeu, merci pour tout ce que tu as fait pour moi dans l'année dernière ; je montre maintenant à mon fils Marc une grande quantité d'Épées de Douleur que tu as enlevées de mon Cœur. Elles sont si nombreuses, grandes et petites, parce que mes enfants, tous les jours, enfoncent ces épées de douleur dans mon Cœur...
Continues à faire les Cénacles partout, et ne t’arrête jamais. Avec ces Cénacles, le pouvoir de Satan diminue et beaucoup d'âmes sous son influence s'ouvrent aux Rayons de la Grâce ; silencieusement, la Mère du Ciel travaille à travers toi et mon fils Marc, en éclairant les cœurs par ma Flamme d'amour.
Vas de l’avant et ne t'arrête jamais ; lis l'Ecclésiastique 2, tout, pendant ce mois de janvier, et parles aussi à mes enfants des souffrances de ma fille Sainte Barbe, afin qu'ils puissent l'imiter dans sa foi et son amour courageux.
Je te bénis avec Amour, de Fatima, de Lourdes et de Jacarei.
Je vous bénis tous, les enfants, de Lourdes, de Banneaux et de Jacarei.

Le Sacré-Cœur de Jésus : Mon aimé fils Marc... Réjouis-toi, car aucune de tes souffrances est inutile, et vous tous, mes enfants, sachez ceci : toutes les souffrances autorisées par Moi, ont comme résultat le salut d'une âme. Alors apprenez à souffrir avec amour.
Je vous laisse ma Paix avec Ma Mère, et je répands sur vous tous ma Divine Bénédiction ».

6 janvier 2018
Messages de Notre Dame et de Sainte Lucie
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, je vous remercie tous pour toutes les prières, en particulier pour le Siège de Jéricho (1000 Je vous salue) que vous faites. Je vous remercie de m’aider à sauver des âmes ; continuez à prier le rosaire tous les jours et toutes les prières que je vous ai données ici.
Méprisez le monde, servez Dieu, ne soyez plus pécheurs !
En ce mois de janvier, concentrez-vous à répandre Mon Apparition et le Message de La Salette.
Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Fatima et de Jacarei

Sainte Lucie : « Chers frères, moi Lucie, je vous supplie de prier, prier tous les jours.
Beaucoup veulent les consolations du ciel et les plaisirs de la terre, ils veulent les consolations de Dieu et les consolations de la chair. Cela n'est pas possible !
C’est là la raison pour laquelle beaucoup ne progressent pas dans la sainteté, beaucoup sont en proximité de la Lumière, mais ils ne la veulent pas et préfèrent les ténèbres.
Priez le Rosaire, afin que vous soyez fidèles et que chaque jour vous puissiez grandir dans la sainteté. Méditez et lisez les Vies et les Écrits des Saints.
Je veux que vous renonciez aux choses du monde une fois pour toutes et que vous choisissiez Dieu, parce que le temps se termine.
Je vous bénis tous, avec amour de Syracuse, de Catane et de Jacarei ».

1er janvier 2018
Messages de la Mère de Dieu et de Saint Cunibert.
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui vous célébrez ma fête comme Mère de Dieu : je suis la Mère de Dieu, avec mon oui j’ai apporté au monde mon divin Fils Jésus-Christ, qui est vrai homme et vrai Dieu.
En vérité, comme Mère de Dieu, j'ai un grand pouvoir sur le Cœur de mon Fils, parce que je lui ai donné d'être humain ; ainsi il vous a sauvé en mourant sur la Croix et en ressuscitant.
La chair de mon Fils sacrifiée sur la croix, le Sang de Mon Fils, versé sur la Croix, c'est moi qui les lui ai donnés. Et donc je suis vraiment Sa Mère, et Il a pour moi une grande dette de gratitude et d'amour parce que je lui ai donné mon « Oui » qui lui a permis de venir au monde pour racheter toute l'humanité.
Je jouis donc de la faveur du Cœur de mon Fils, et je peux tout avec Lui et Il m'écoute toujours. Et où l’on croit cela, il y aura les grandes grâces de mon amour maternel et de mon pouvoir.
Je suis aussi la Reine de la Paix : aujourd'hui c’est la Journée Mondiale de la Paix et de la Fraternité. Je suis la Reine de la Paix, et avec ce titre je suis apparue en plusieurs endroits et même ici je suis venue comme Reine et Messagère de la Paix, pour vous dire à tous, mes enfants, que la paix du monde est en grand danger.
Vous devez multiplier les cénacles de prière partout pour la paix dans le monde, pour obtenir du Seigneur la grâce d'une paix durable pour ce monde plein de guerres et sans paix.
L'homme ne peut pas être sauvé, car Satan s'efforce tellement de détruire la paix du monde : il sait que sans la paix, l'homme ne peut pas pratiquer les vertus, il ne peut pas prier, il ne peut croître dans la sainteté comme Dieu le désire.
Priez donc pour la paix, afin que nous puissions la protéger, la défendre, et la répandre de plus en plus.
Les plans de Satan visent à détruire non seulement vos âmes, mais aussi le monde dans lequel vous vivez. Par conséquent, il est nécessaire de prier pour la paix.
Ne perdez pas votre temps ! Faites connaître à mes enfants tous mes messages, les vidéos et les heures de prière que mon fils Marc, très obéissant, a faits pour vous.
Aujourd'hui, je donne l'indulgence plénière à tous ceux qui prient tous les jours mon Rosaire de paix et mon heure de paix. Je donne aussi l'indulgence plénière à tous ceux qui portent ma Médaille de la Paix, et qui prient chaque jour mon rosaire avec amour, ainsi qu'à tous mes enfants qui viennent ici chaque année à cette date.
Louez-moi et honorez-moi dans mon grand mystère de Mère de Dieu. Pour être la Mère de Dieu, j'ai été élevée à une certaine similitude avec les Personnes divines, à cause d’un nombre presque infini de grâces, comme ils l’ont enseigné mon Thomas d'Aquin et mon Alphonse de Liguori.
Ma sainteté est si grande qu'elle touche aux limites de la Divinité, et en tous ceux qui croient en mon pouvoir, je réaliserai les grandes grâces de Ma Puissance maternelle.
Je vous bénis tous avec amour de Fatima, de Lourdes et de Jacareí ».

Saint Cunibert : « Moi, Cunibert, Serviteur du Seigneur et de la Mère de Dieu, je vous bénis tous aujourd'hui et je dis : cherchez l'Amour, cherchez l'Amour avec un cœur pur, avec un cœur ouvert, avec le cœur tendu vers le Seigneur, cherchez l'Amour pendant qu'il se laisse trouver. Cherchez l'amour pendant qu'il est là, proche, à la portée de votre cœur.
Seulement, qui ne le voudra pas n’aura pas son amour divin et endurcira son cœur au Seigneur.
Ouvrez votre cœur à cet Amour, laissez cet amour entrez dans vos cœurs, jusqu'à ce que vos âmes soient enfin de véritables flammes d'amour pour le Seigneur : c'est de l'amour que naît la paix. Tant que l'être humain n'a pas l'amour dans son cœur, il n'aura jamais la paix.
L'amour est Jésus, l'amour est Dieu, et jusqu'à ce que l'homme n’ait pas Dieu dans son cœur, il n'aura jamais la paix. Il sera toujours insatisfait, il sera toujours aveugle, cherchant dans les choses du monde un amour qu'il ne trouvera jamais, qui ne satisfera jamais son cœur dans les plaisirs de ce monde, dans les choses du monde.
Il faut que l'homme ait l'amour vrai dans son cœur ; par conséquent, vous devez prier, prier, prier ! Sans la prière, l'homme ne peut atteindre Dieu et ne peut donc atteindre l’Amour : priez, priez, priez jusqu'à ce que votre prière devienne amour, et ainsi, Dieu puisse vivre dans vos cœurs, et, à travers vous, rayonner son Amour à tous ceux qui ne le connaissent pas, afin que la paix triomphe dans le monde.
Oui ! L'amour de la Mère de Dieu pour vous est très fort, et la mission qu’elle vous a réservée est très grande aussi : le nombre d'âmes qui seront sauvées par votre "oui" et pour ce que la Mère de Dieu réalisera à travers vous, sera grand.
Priez, ayez confiance, espérez ! Et aimez de plus en plus La Vierge qui vous a aimé beaucoup plus que les hommes de plusieurs autres générations ...
Comme j’ai été un grand cadeau du Seigneur pour mes parents, en sauvant ma famille par mes prières et mes mérites, de même pour toi, Carlos Tadeu, le fils que le Seigneur et l'Immaculée t’ont donné, sera pour toi une cause de grâces, de bénédictions et de salut.
Maintenant je vous bénis tous généreusement avec amour ».

 

Home Page | Histoire Jacarei | Jacarei et Medjugorje | Messages Jacarei | Avertissement et signes s'approchent | Prions en directe et comme a Jacarei | Films Photos et link | Messages d'Anguera | Messagges Enoc-Colombia | Contact

© site copyright enregistré