Est possible télécharger le trimestre, cliquez ici ----->pdf

MESSAGES 2019 2° trimestre

28 avril, Messages du Sacré-Cœur de Jésus, de la Très Sainte Vierge Marie et de Sainte Faustine - Fête de la Divine Miséricorde.
Le Sacré-Cœur de Jésus : « Mes enfants, aujourd'hui mon Sacré Cœur se réjouit de venir à vous avec ma très sainte Mère et ma fille Faustine pour vous dire: je suis la Miséricorde ! Je suis l'Amour ! Et tout pécheur qui viendra à moi sincèrement repenti et désireux de changer de vie, sera pardonné par mon Cœur Divin !
Je suis Amour... je suis Miséricorde! Quiconque donc viendra à moi avec le désir de m'aimer, de ne plus m’offenser et de commencer un nouveau chemin d'amour, de sainteté et de bonnes œuvres, sera purifié... Il sera purifié par mon très Précieux Sang et justifié devant mon Père !
... C'est pourquoi je suis venu ici avec ma Très Sainte Mère, par l'intermédiaire de mon petit fils Marc, pour montrer à tous mes enfants à quel point mon Amour et ma Miséricorde soient formidables, à quel point je veux sauver toutes les âmes et les porter à la maison de mon Père, où ils seront heureux avec lui et avec moi pour toujours, et où je leur donnerai la preuve de ma divinité, de ma gloire, de mon bonheur éternel, en les associant à ma gloire céleste !
Oui, voilà pourquoi je suis ici depuis tant d'années avec ma Très Sainte Mère, vous appelant tous près de Mon Cœur.
... Je veux que les âmes aient confiance en ma Miséricorde, car c’est pour elles que je suis mort sur la croix... pour elles je suis ressuscité... pour elles j'ai permis que mon Coeur soit percé par une lance, afin que tous se réfugient et trouvent le salut en lui.
... Le temps est vraiment à sa fin... Alors ma Mère et moi nous intensifions nos apparitions extraordinaires sur Terre, apparaissant ici depuis de très nombreuses années d'une façon nouvelle et extraordinaire, jamais vue dans l'histoire de l'humanité, en donnant grand nombre de messages afin que les cœurs de pierre de cette génération méchante puissent enfin s'ouvrir à mon amour...
Oui, ici, ma Mère et moi avons montré au monde tout notre amour et notre Miséricorde comme jamais auparavant... Combien d'années... Combien de messages d'amour !... Combien de signes, d'avertissements et de grâces nos Cœurs ont donnés à vous et à tout le monde.
... Allez, parlez ! Dites à tous que le temps presse et que ma justice va bientôt percer le ciel par un éclair... Alors tous les pécheurs verront ma Croix, comme je l'ai dit à ma fille Faustine...
Cette Croix brillera, éclairant pour un instant la Terre... Et alors le monde entier sera consterné... Les pécheurs verront toute leur vie vécue sans moi, sans prière, et sans ma Très Sainte Mère... et alors leur désespoir sera si grand, qu'ils se tourneront vers les montagnes en leur disant: ‘Tombez sur nous!’ ... Et ils diront aux maisons : ‘Couvrez-nous ! Cachez-nous de la colère qui va venir!’.
... Priez mes enfants, car la grande guerre, la Troisième Guerre mondiale, est très proche... Oui! Elle arrivera ici ! ... Et vous perdrez vos enfants, vos maris, vos pères... vous perdrez tout, mes fils...
Oui, ceux qui survivront feront pénitence par la faim et souffriront tellement qu'ils envieront les morts...
Priez le Rosaire tous les jours.
Je vous bénis tous avec amour, mais surtout toi, mon petit fils Marc ! Merci pour tous les Rosaires de la Miséricorde que tu as faits pour mon Sacré-Cœur et pour avoir fait connaître mes Messages au monde entier, non seulement ceux que j'ai donnés à ma fille Faustine, mais aussi ceux que j'ai donnés à tous mes voyants.
Oui, combien d'épées et de lances de douleur as-tu enlevé de mon Cœur, combien d'épines, que le monde a infligées dans mon Divin Cœur, mon petit fils. Par chaque Rosaire de la Miséricorde que tu as créé, combien de pécheurs ont été convertis et ont reçu Ma miséricorde.
... Alors, mon petit fils, continue à offrir chaque nuit le sacrifice que je t'ai donné, ton mal de tête, en union avec mon agonie au Jardin des Oliviers. Continue à obtenir pour mes enfants la Miséricorde qu'ils ne peuvent plus avoir à cause de leurs péchés si grands, si graves et si excessif : tu seras alors mon céleste médecin d'âmes, ma céleste bouée de sauvetage...
... C’est mon désir qu'aucun pécheur n'échappe à ma Miséricorde, car celui qui fuira mon amour et ma Miséricorde tombera dans les bras de ma justice...
... Administrateur et distributeur de ma Miséricorde, je te bénis maintenant avec amour avec tous mes enfants et surtout avec ceux qui prient chaque jour mon Rosaire de la Miséricorde avec amour, ceux qui croient sincèrement aux messages que j'ai adressés à ma fille Faustine, et avec tous ceux qui m'aiment et m'adorent dans l'image de ma Miséricorde. Je bénis également tous ceux qui diffusent le Rosaire de ma Miséricorde, mon image, ma fête, ma neuvaine. Et, enfin, à tous ceux qui rendent gloire à ma Miséricorde, Je donne maintenant la grâce de l'indulgence plénière et une bénédiction spéciale de mon Divin Cœur...
Et sur tous je répands ma grâce et ma paix de Plock, de Cracovie et de Jacareí! ».
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, je suis la Mère de la Miséricorde qui offre à chacun de vous le Sang et l’Eau qui coulèrent du Cœur de mon Fils Jésus comme source perpétuelle et éternelle de Miséricorde.
J'étais aux pieds de mon fils Jésus, cloué sur la croix, quand le soldat lui transperça le flanc d’où coulèrent Sang et Eau. Je fus la première à être baignée par ce sang et cette eau, je suis donc la Médiatrice de toutes les grâces et, par conséquent, l'Administratrice de la Miséricorde Divine, qui est la plus grande grâce du Seigneur après son Amour.
... Je suis la Mère de la Miséricorde ! C'est pourquoi je cherche les pécheurs, je les cherche par mes apparitions et mes messages, je les cherche sans relâche avec mon amour maternel.
... Consolez mon Cœur miséricordieux en récitant chaque jour le Rosaire pour la conversion des pécheurs, car chaque pécheur converti, mes enfants, est une âme de moins en enfer, et aussi une âme de moins qui diffusera la violence, la haine, les guerres, les divisions, la discorde, les adultères et tous les péchés qui sont commis chaque jour dans le monde.
Priez le Rosaire, mes enfants, et priez pour la paix, parce que la troisième Guerre Mondiale n’a pas encore été éloignée et parce qu’elle peut vous atteindre. Si cela vous arrivera, mes enfants, vous souffrirez beaucoup... Vous perdrez beaucoup de personnes aimées, d’objets très précieux seront détruits, le monde sera impliqué dans une guerre telle que personne ne l'a jamais vue.
... Vous vivez la fin des temps : ce n’est donc plus le moment de penser aux choses mondaines ! Il est temps de penser au Ciel, de sauver son âme et celle des autres ! Sauvez votre âme ! Rien n'est plus important que cela maintenant, mes enfants, parce que bientôt mon Fils décidera d'arrêter ce monde et d'arrêter notre ennemi, et alors commencera le jugement de chacun et malheur à ceux qui ne sont pas sanctifiés.
Vous êtes loin de la sainteté! Vous n'avez pas encore enlevé le monde de votre intérieur : il reste là, assis sur le trône qui n'appartient qu'à mon Fils et à moi... chassez-le aussi vite que possible, mes enfants.
... Seul le Rosaire de mes Larmes peut détruire l'adultère, l'avortement, le communisme, les sectes et les hérésies... Seul le Rosaire de mes Larmes peut véritablement purifier l'église des prêtres apostats et Judas.
... Ici nous terminerons ce qui a commencé en Pologne avec ma fille Faustine et avec Lichen. Ici, en effet, nos Cœurs triompheront, d’ici toute la Terre sera renouvelée et Dieu sera servi et adoré.
... Par conséquent, mon petit fils, continue à faire connaître à tous mes enfants mes Apparitions et mes Messages, car la connaissance, c'est le pouvoir : le pouvoir de connaître Dieu et, en le connaissant, de l'aimer, et, en l'aimant, de le posséder, et en le possédant, d’avoir la grâce et la force intérieure de vaincre le monde, le diable et sa volonté rebelle.
... Travaille sans relâche jour et nuit, dépassant même les limites de ta nature, car tous ces sacrifices et efforts, mon petit enfant, ne seront pas en vain : combien d'âmes sauvées tu verras alors au jour de mon triomphe.
Je vous bénis tous maintenant, avec amour, de Lichen, de Lourdes, de Limal et de Jacareí ».
(Sainte Faustine) : « Chers frères, je remercie tous ceux qui continuent ma mission sur Terre en faisant connaître les messages que le Seigneur m'a donnés pour toute l'humanité !
... Marc, combien de milliers d’Avé Maria j'ai priées... Combien de fois j'ai prié le Rosaire de la Miséricorde pendant trois ou quatre heures consécutives, en les offrant entièrement à toi.
Lors de ma dernière maladie, je t'ai toujours offert les douleurs insupportables de mon corps, en particulier celles de mes poumons rongés par la tuberculose.
... Alors va de l’avant ! Ne t'arrête pas ! Ne te laisse pas paralyser par la déception des gens, par les trahisons, par l'abandon, par l'ignorance de l'être humain aveuglé par le péché.
... Priez ! Priez ! Et priez !
... À tous ceux qui viennent ici chaque année à l’occasion de la Fête de la Miséricorde, je promets de donner une bénédiction spéciale : je vous bénis tous avec amour maintenant et je couvre tout le monde avec mon manteau d'amour ».
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Carlos Tadeu... Tu dois avant tout consoler et te prendre soin de Marc, soutiens-le par ton amour lorsque mes apparitions quotidiennes cesseront. Tu devras le réconforter par ton amour et prendre ma place à côté de lui, afin qu’il ne devienne pas fou de douleur.
Prie donc, mon fils, et prépare-toi pour accomplir cette grande mission avec compétence et succès ! Tu seras décisif pour que mon fils Marc, après la fin de mes apparitions quotidiennes, ne meure pas pour la douleur de la séparation, et aussi parce qu'il continue à guider encore mon troupeau au milieu du désert de ce monde pour atteindre sûrement le terre promise, c'est-à-dire mon triomphe. Prie donc, prie et prépare-toi !

21 avril, Dimanche de Pâques. Message de Notre Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, alors que vous célébrez la résurrection de mon Fils Jésus, je viens du Ciel pour dire à tous : le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia !
Il est vivant et il veut vivre et agir dans vos cœurs !
Accueillez la bonne nouvelle de la Résurrection, laissez mon Fils Jésus entrer dans vos cœurs, pour les renouveler et transformer complètement votre vie, afin qu’elle ressemble à un véritable reflet vivant de l'amour de mon Fils, de la bonté de mon Fils, de l'amour de mon Fils, de la paix et de la sainteté de mon Fils Jésus.
Accueillez la grâce de la Résurrection, en laissant entrer dans vos cœurs la grâce transformant de mon Fils par un acte de foi sincère, d'amour et de désir, et aussi par une renonciation complète et profonde à toutes les convoitises du monde, à toutes les choses de la terre, à l'attachement aux créatures et à l'amour désordonné pour vous et pour le monde.
Alors la grâce transformant de mon Fils pourra entrer dans la vie de tous et transformer tout ce qui est mort en vous en un jardin de vie, de beauté et de grâce, pour la plus grande gloire et l'exaltation de mon Fils, du Père et du Saint-Esprit : la Très Sainte Trinité.
Accueillez la grâce et la joie de la Résurrection, laissant mon fils entrer dans votre vie, le recevant avec amour, avec la gratitude d'avoir donné sa vie sur la croix pour votre salut. Alors la joie de mon Fils Jésus, la joie de son amour, pourront entrer en vous et couler en vous comme un fleuve de joie, dans ce monde qui traverse maintenant la dernière phase de la grande tribulation, où la souffrance, les douleurs et les peines seront plus grandes pour tout le monde.
... Accueillez l'espoir de la Résurrection de mon Fils ouvrant votre cœur à la foi dans la certitude des paroles que mon fils Jésus a dites : ‘Après trois jours, je ressusciterai !’. Il a rempli sa promesse, il a tenu sa parole, et le même Jésus qui a dit cela, a aussi promis : ‘Dans le monde, vous aurez des afflictions, mais courage ! J'ai vaincu le monde ! Je serai avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde’.
Par conséquent, vous n'avez rien à craindre ! Ne vous découragez pas, car Jésus, qui a vaincu le péché, la mort et l’enfer, reviendra un jour, à la fin du monde, et donnera à vous tous, mes enfants, la couronne de la vie éternelle à condition que vous soyez fermes et fidèles à lui.
Cette heure s’approche ! Le retour de mon Fils est voisin ! Ayez donc de l'espoir dans les paroles de mon Fils Jésus et ne vous laissez jamais décourager par le poids de la croix. Au contraire, remerciez Jésus pour les souffrances et pour la croix, grâce à laquelle vous recevez de grandes grâces et surtout le mérite par lequel vous devenez dignes de nouvelles grâces pour vous-mêmes et pour beaucoup d'autres.
... Préparez-vous pour la bataille, car bientôt beaucoup de soldats seront appelés à se battre avec acharnement contre les forces du mal qui investiront de toute leur puissance mon Fils et sa descendance.
Si vous, mes enfants, ne venez pas ici pour prier et pour vous fortifier, que vous arrivera-t-il lorsque le temps de la bataille finale viendra ? Quand viendra l'heure de la croix, de la persécution, de l'épée ? Quand viendra le temps de la lutte entre le bien le mal ?
... Convertissez-vous sans tarder ! Bientôt, 13 nations seront frappées par de graves châtiments. Mon fils Marc, par ses sacrifices de chaque soir, a retardé et éloigné ces punitions de nombreuses nations.
... Marc, je te donnerai une trêve, un soulagement de tes maux de tête pendant trois jours de la semaine prochaine, mais ensuite, mon fils, je te doublerai leur intensité afin que tu puisses les offrir et m'aider à sauver ces enfants qui sont dans le besoin.
Oui, merci mon fils, car chaque jour de cette Sainte Semaine tu as offert le sacrifice de tes migraines avec amour et patience. Tu as donc obtenu le salut de milliers d'âmes, d'âmes d’agonisants, d’âmes du Purgatoire libérées, d’âmes d'enfants auxquelles tu as obtenu la grâce conservatrice par laquelle je les scellerai et les préserverai du mal du monde les gardant pour moi.
... Convertissez-vous, mes enfants ! Repentez-vous, car, dans une nuit chaude, la Terre commencera à trembler, la lune deviendra couleur de sang, les démons sortiront de l'enfer et saisiront tous ceux qui ne sont pas dans la grâce de Dieu. Ne regardez pas dehors, ne sortez pas ! Fixés vos yeux aux images du Cœur de mon Fils, de mon Cœur, du Cœur de saint Joseph.
Si vous ferez cela, vous ne verrez ni vous entendrez les démons et vous fuirez leurs ruses trompeuses qui imiteront les voix de vos parents et de vos amis pour vous faire sortir de la maison.
Mettez à votre cou les rosaires que j'ai touchés, car ils vous feront voir ma lumière et la lumière des anges et vous ne verrez pas les démons.
Gardez l'eau de ma fontaine dans vos maisons, car, grâce à elle, je vous donnerai le soutien par lequel vous pourrez résister dans les trois jours où la Terre restera dans l'obscurité totale et en pouvoir des démons qui, libérés de l'enfer et avec une grande haine, saisiront leurs victimes, les étoufferont et les emmèneront en enfer.
Priez mon Rosaire tous les jours, car celui qui professera une confiance totale en moi en le priant, sera en sécurité.
... Les mères et les pères soient saints et forment avec leurs enfants les nouvelles familles saintes, qui devront fournir au monde de nouveaux saints comme ma fille Thérèse de Lisieux, comme mon fils Gérard, comme mon fils Maximilien Kolbe, comme mon Alphonse et le mon Luis de Montfort.
... Vous, parents, vous avez la faculté de transformer vos enfants en saints ou en pécheurs, en anges ou en démons : transformez-les en ces saints d'amour que je suis venue chercher ici afin qu'à travers eux je puisse vraiment montrer au monde le visage lumineux de mon Fils ressuscité Jésus.
... Mon fils Carlos Tadeu, tu devras être un père affectueux et empressé pour Marc, surtout quand je cesserai de lui apparaître tous les jours... Tu devras l'aider et le consoler par ton amour afin qu’il ne devienne pas fou de douleur, et tu devras l'aider à continuer ! Et maintenant, tu dois lui donner amour et consolation, car, pour mes voyants, le plus grand tourment, la plus grande souffrance c’est de voir des âmes froides, indifférentes à mon amour, méprisant mon amour et mes Messages. Voir les âmes tièdes, arides et apathiques, les âmes égoïstes qui ne pensent qu'à elles-mêmes, les lâches qui n'ont pas le courage de défendre mon Fils, moi et la vérité, qui n'ont pas le courage de se battre, les langoureux qui se rendent sans s’opposer au mal, l'humanité enfin avec toute sa misère, sa pauvreté et sa dureté de cœur, c'est le plus grand tourment et la plus grande souffrance de mes voyants.
... Finalement je serai vraiment connue et aimée, honorée en tant que Reine de l'univers, Corédemptrice et Médiatrice de toutes les grâces.
Priez pour que cela se produise, car lorsque je serai ainsi reconnue, je règnerai et finalement écraserai la tête de Satan en l’arrêtant pour toujours !
Je bénis et je remercie maintenant avec amour vous et tous mes enfants.
… Je répands maintenant sur vous mes bénédictions maternelles de Fatima, de Lichen et de Jacarei ».

20 avril, Samedi Saint, message de Notre Dame.
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je suis la mère de la Douleur et de la Solitude !
En ce Samedi Saint, jour de ma Solitude, j'invite chacun de vous à réfléchir au fait que vos péchés blessent encore aujourd'hui mon Cœur Immaculé et me font la Mère de la Douleur et de la Solitude.
À cause des péchés de cette humanité, faits sans repentir et par manque de conversion, mon Cœur maternel est chaque jour rempli de douleur et de blessures profondes.
... Je suis la Mère de la Douleur et de la Solitude qui ressent à chaque instant la douleur de voir ses enfants qui se perdent dans le péché.
Je suis la Mère de la Douleur et de la Solitude, en voyant que mes appels continuels à la conversion et à la pénitence ne sont pas écoutés, ne reçoivent pas de réponse et que mes Messages ne sont pas obéis.
C’est pourquoi chaque jour la violence augmente davantage dans le monde, les guerres se multiplient et l’homme devient de plus en plus méchant, violent, injuste et semeur de haine et de guerre entre les nations.
Chaque jour qui passe, le nombre de mes enfants qui vivent habituellement dans le mal et le péché, sans se convertir ni se soucier du jugement de Dieu, du jugement particulier après la mort, augmente.
... Oh ! Les familles sont complètement détruites spirituellement, leurs parents ne prient pas, leurs enfants ne prient pas. Et même lorsque les parents se convertissent, les enfants ont déjà grandi, ils ont un cœur dur et ne veulent plus prier. Également, quand les enfants se convertissent, leurs parents sont dans une vie de péché et sans prière depuis tant d'années, qu’ils n'acceptent ni prière ni conversion. Alors, dans les familles il n'y a pas de paix, pas d'amour véritable, étant devenues elles aussi sources de péché, d'athéisme et d'apostasie.
Les familles qui étaient autrefois des sources de saints et d’âmes pures pour le monde, ne donnent plus que de l’eau empoisonnée.
Pour corriger tout cela, je veux que vous fassiez des cénacles de famille, que vous priiez le Rosaire en famille, et que vous, mes enfants, introduisiez en elles, progressivement, la méditation de mes Messages et la connaissance de la vie des saints, car ce sont les seuls moyens pour les sauver.
... Marc, merci pour tes journées entières de travail pour faire mon film sur l’apparition de Lichen (Pologne), pour la fatigue des longues journées de travail exténuant, pour les jours où, épuisé d'avoir fait des sacrifices toute la nuit, tu t’es levé pour travailler pour moi en faisant ce joli film de mon Apparition qui m'aidera à sauver mes enfants.
... Je remercie également toi, mon fils Carlos Tadeu !... Aime le fils que je t'ai donné, ce fils à moi, prie beaucoup afin que tu puisses vraiment être un père pour lui pendant sa vie et surtout quand mes apparitions quotidiennes lui feront défaut.
Tu devras lui donner ton amour lui fournissant la force de ne pas succomber, afin qu’il ne devienne pas fou de douleur.
Je te confie cette tâche, prie pour cette heure inévitable qui viendra bientôt.
... Médite mon fils, sur mes vertus maternelles, surtout sur les vertus de ma forteresse, de mon humilité, de ma noblesse d'esprit et de ma gratitude. En les reproduisant en toi, je pourrai montrer à mes enfants toute ma beauté de façon que, par elle, ils seront sauvés et attirés par mon fils Jésus.
Oui, mon fils, plus tu souffres et plus je t’aime, plus tu as des épreuves, plus de croix tu dois supporter et plus je suis près de toi.
En vérité, mon fils, je suis plus unie à toi que les mèches de cheveux sur ta tête.
... Je vous demande encore : consolez mon Cœur par une vie d'amour. Soyez des Flammes d’amour !
... Que les mères soient saintes et élèvent leurs enfants pour qu'ils soient des hommes saints, qui vont se battre pour la cause sacrée de mon Fils. Que les pères et les familles redeviennent une source de saints et de vrais apôtres de mon Cœur pour le monde entier.
C'est ce que je souhaite et si vous ferez cela, la troisième guerre mondiale pourra être évitée, annulée et éloignée. Et finalement, la paix de Dieu régnera !
Aujourd'hui, je vous bénis tous avec amour de Lichen, de Fatima et de Jacarei ». 

19 avril, Vendredi de la Passion. Message de Notre Dame,
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, je suis la Mère Douloureuse qui souffre encore de voir tant de personnes qui, comme Judas, trahissent mon Fils Jésus, trahissent la vérité de la Sainte Foi Catholique, soumettant l'Eglise à ses ennemis, aux ennemis de mon Fils, livrant la vérité en tant que telle à mes ennemis pour qu'ils la piétinent.
Aujourd’hui aussi je suis la Mère des Douleurs. Pour ceux qui, comme Pierre, renient Jésus encore aujourd’hui, qui disent encore aujourd’hui qu’ils ne le connaissent pas et, par leur vie, après avoir reçu tant de grâces, tant d’amour, tant de bénédictions, tant de lumières de mon Fils, ils nient tout et méprisent tout.
Aujourd’hui aussi je suis la Mère des Douleurs. Pour ceux qui, comme Pilate, se lavent les mains, laissent que les ennemis de mon Fils le persécutent, qu’ils persécutent la Sainte Foi catholique et détruisent la vérité en tant que telle au sein de l'Église.
Combien de mauvais bergers, d’évêques et de prêtres Judas se lavent les mains, permettant aux ennemis de mon Fils de faire tout ce qu'ils veulent contre l'Église, et au sein d’elle-même, pour la détruire par le modernisme, le progressisme, l'œcuménisme et même l'apostasie.
Je suis la Mère des Douleurs, parce qu'aujourd'hui encore beaucoup de mes enfants, par leur vie de péché loin de mon Fils Jésus, le trahissent, le renient et méprisent son amour, criant encore aujourd’hui : crucifiez-le ! Ils renouvellent ce que fit ce peuple ingrat, qu’il avait si tant bénéficié, qui réclama sa mort.
Je suis la Mère des Douleurs, car, aujourd'hui encore, beaucoup de gens crucifient mon Fils lui disant un grand « NON » par leur vie sans prière, sans pénitence, sans conversion, sans amour pour Lui.
Je suis donc la Mère Douloureuse qui, encore aujourd'hui, voit cette humanité qui continue à crucifier son Fils Jésus répétant son acte d’opposition à Lui.
Je suis aussi la Mère Douloureuse de cette humanité, qui recueille maintenant les conséquences de sa rébellion contre Dieu, de sa rébellion et de son mépris pour mon Fils Jésus et pour sa loi d'amour.
Les guerres, la discorde dans les familles, la perdition de la jeunesse, la corruption des enfants et tous les conflits qui existent, sont la conséquence de l'éloignement de l'humanité de Dieu et du refus de sa loi d'amour.
En tant que Mère Douloureuse, je dois maintenant aider cette pauvre humanité à revenir vers Dieu sur le chemin du repentir et de la conversion, de la prière et de la soumission totale à la loi du Seigneur.
C’est la raison pour laquelle je suis apparue à Lichen et dans de nombreux endroits, jusqu’à arriver à Jacarei pour appeler tous mes enfants à revenir au Seigneur sur le chemin de l’ascèse, de la prière, en particulier du Rosaire, de la pénitence, de la méditation des souffrances de mon Fils et aussi d'une conversion et d'une pénitence sincères.
C'est pourquoi j'ai multiplié mes apparitions et prolongé la durée de mon séjour ici, non seulement pour vous éloigner du monde, mais aussi pour l’arracher de vous par la sanctification.
Par conséquent, mes enfants, sanctifiez-vous avec une vie de prière, de pénitence, d'ascèse et d'effort persévérant pour monter de la terre au Ciel.
... Accélérez votre conversion parce que l'heure de la Justice Divine approche.
Comme un jour l'heure de cette justice est arrivée pour ceux qui ont persécuté et crucifié mon Fils, également elle frappera tous ceux qui méprisent maintenant l'amour de mon Jésus et font de tout pour le faire souffrir, afin qu’il verse des larmes de sang aujourd'hui encore, en voyant la dureté des cœurs.
Oui, convertissez-vous mes enfants, car la première trompette va bientôt sonner et alors, gare à la Terre ! Elle frémira avec des tremblements de terre très forts qui feront disparaître des îles, des terres et des nations entières, ou bien leur feront changer de place.
Oui, la Terre aura des mouvements convulsifs jamais vus auparavant. Les êtres humains périront de différentes manières : par le feu, l'eau, les ouragans, par des phénomènes qui se produiront partout.
Convertissez-vous tant qu'il est temps, seule la vie de prière et de conversion peut vous sauver et vous garantir la Miséricorde du Seigneur.
Je vous bénis tous avec amour maintenant et surtout toi, Marc.
... À ceux qui me vénèrent sincèrement, qui aiment mes douleurs et mes larmes maternelles, je donne une indulgence plénière et ma bénédiction spéciale de Fatima, de Lichen et de Jacarei ».

14 avril, Message de Notre Dame.
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd’hui, je vous appelle tous à la conversion. Accélérez la conversion parce que le temps presse ; vivez les vertus dont je vous ai donné l’exemple à tous.
Oui, suivez mon exemple en vivant toutes les vertus, afin que votre sainteté console le Père du Ciel comme je l'ai consolé ; donnez-lui la joie que je lui ai donnée et accélérez le retour de mon Fils Jésus comme, par mes vertus et ma sainteté, j'ai accéléré la venue de la Parole sur Terre la première fois.
Puisse la sainteté de votre vie accélérer le retour de mon Fils pour mettre fin aux nombreux maux, péchés et horreurs que l'humanité est en train de commettre.
Les gens ne veulent pas changer de vie, ils ne pensent pas à faire pénitence. J'ai dit cela à Lichen (Pologne) à mon voyant Mikolay et je le répète ici : les gens ne pensent pas à faire pénitence !
... Mes enfants, faites pénitence, parce que la pénitence purifie l'âme, la pénitence rend l'âme plus blanche que la neige !
Oui, faites pénitence pour vos péchés et ceux du monde entier. Acceptez surtout avec amour et patience les souffrances que le Seigneur vous permet chaque jour pour expier les péchés que vous avez commis dans le passé contre Dieu, et pour expier aussi les péchés que l'humanité commet chaque heure et qui montent au ciel et percent le Cœur de mon Fils comme des douloureuses épines mystiques.
... Les mères doivent éduquer leurs enfants à être des saints, des saints apôtres de mon Fils, comme l’a fait la mère de mon petit-fils Maximilian Kolbe : elle imprima dans le cœur de son fils un grand amour pour moi qui lui a valu d'être conduit et guidé par moi vers une grande sainteté.
Et cela lui a également valu d'être choisi par moi pour annoncer ma gloire au monde entier et pour conquérir le monde entier à mon Fils Jésus, par mon intermédiaire.
Oui, les mères saintes, ces mères, sont très aimées par moi ! Les mères qui éduquent leurs enfants dans l’amour pour moi et mon Fils, dans la prière, en particulier du Saint Rosaire, sont très aimées par moi.
Oui, ces mères ont le pouvoir d’abattre et de détruire les plans des méchants, des pervers et des ennemis de mon Fils, de mes ennemis.
… Pour cette raison, Satan a travaillé si dur pour introduire dans les écoles du monde entier une éducation athée et païenne, afin qu'elle puisse annuler et neutraliser l'enseignement catholique des mères et des pères saints. Et ainsi, cette génération a grandi sans Dieu, comme de vrais athées qui propageront les ténèbres du mal et du péché dans le monde.
... Oui, s'il y avait des familles saintes, des saintes mères et des saints pères qui élèvent leurs enfants avec amour pour Moi et pour la prière, mon Cœur Immaculé triompherait sans difficulté, car grâce à ces saints enfants, ces apôtres de mon Cœur, je détruirais tous les plans diaboliques et j’écraserais la tête de Satan.
Plus de Ciel, donc, dans les familles et moins de mondanité ! Moins de choses mondaines ! Je transformerai alors les familles catholiques en armes invincibles contre lesquelles mon ennemi ne pourra rien faire.
... Priez ! Priez le Rosaire et méditez ensemble le Chemin de la Croix : par ces deux armes invincibles, vous sauverez vos familles, le Brésil et le monde, de l'apostasie.
Marc, fils bien-aimé de mon cœur, ... en avant ! C'est ta mission de faire connaître mes messages de Lichen à toute l'humanité !
... En avant, mes enfants ! Faites les cénacles de prière que j'ai demandés partout.
... Quand les secrets seront révélés, vous comprendrez tout. Pour le moment, obéissez-moi et faites les cénacles que j’ai demandé partout.
Accélérez votre conversion, car le temps approche où les astéroïdes vont tomber du ciel et toucher de nombreuses parties de la Terre. Convertissez-vous !
Mettez les Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie dans vos maisons ! Ce sera la grande défense dans les trois jours d'obscurité.
... Je bénis tous avec amour maintenant de Lichen, de Fatima et de Jacareí ».
La Très Sainte Vierge : « Merci, Marc, pour les sacrifices de tes migraines chaque nuit de cette semaine.
Merci pour l'effort surhumain que tu as fait pour réaliser mon film sur Lichen alors que tu étais tellement épuisé. Grâce à ces efforts tu as sauvé des milliers d'âmes chaque jour de cette semaine.
... L'important, c'est que tu sache qu’à chaque heure, à chaque instant que tu passes en travaillant durement pour moi, tu donnes une grande joie à mon Cœur. Tu accumule ainsi de nombreux et nouveaux mérites pour toi, par lesquels tu obtiendras pour tant d’âmes de nombreuses et nouvelles grâces qu’elles seules ne pouvaient obtenir. ... Je te bénis, consolation de mon cœur ».

7 avril, Messages du Sacré Cœur de Jésus et de Notre Dame.
Le Sacré-Cœur de Jésus : « Chers enfants, moi, Jésus, le Sacré-Cœur, je viens aujourd'hui avec ma Sainte Mère pour vous dire :
Nos apparitions ici sont le plus grand signe de notre amour pour vous, car, en restant ici pendant de très nombreuses années et en vous communiquant nos messages, nos cœurs ont versé sur vous l'océan de notre amour et de notre miséricorde, comme jamais auparavant dans l'histoire de l'humanité.
... Nos apparitions ici sont le plus grand signe de notre amour pour vous car, en ces temps de grande tribulation dans lesquels vous vivez, la souffrance et les épreuves sont plus lourdes et plus grandes pour tous.
Pour cette raison, pour vous aider à traverser cette période difficile, pour vous donner la force de poursuivre votre chemin vers le Ciel, pour vous encourager dans la souffrance, moi et ma Mère sommes restés ici pendant toutes ces années, avec mes saints et mes anges, pour donner à vous tous le signe concret, définitif et éternel de notre amour. Le signe indéniable de notre amour !
Par conséquent, mes enfants, ne désespérez pas dans les épreuves et les souffrances : fuyez, réfugiez-vous dans mon Sacré-Cœur. Fuyez dans mon Cœur, réfugiez-vous en Lui et dans le Cœur de ma mère et nous vous donnerons consolation, lumière, grâce, paix et force pour aller de l'avant en portant votre croix jusqu’à la victoire dans la gloire éternelle.
Venez à nous priant le Rosaire, surtout les rosaires que nous vous avons donnés ici : vous sentirez notre présence dans votre cœur, notre force pour continuer sans vous décourager.
Nos apparitions ici sont le plus grand signe de notre amour pour chacun de vous. Par conséquent, chaque message que nous offrons ici est la preuve certaine et définitive de la grandeur de notre amour. Et après cela, personne ne peut plus en douter.
... Convertissez-vous, parce que mon Sacré-Cœur annoncera bientôt le début des châtiments !
Oui, jusqu'à aujourd'hui, j'ai observé ce que les hommes faisaient. Pendant un moment, je les ai laissés courir librement pour voir où ils allaient. Mais, en voyant le sommet d’iniquité rejoint maintenant par l’humanité, en voyant la profondeur de l'abîme dans lequel les âmes sont tombées et l'énormité et le grand nombre de péchés commis pat l'humanité rebelle à Moi, je mettrai fin à ce fol état de péché du monde.
Mon Sacré Cœur, qui a jusqu'ici décidé tant de bénédictions pour vous, mes enfants, et pour l'humanité, qui a décrété tant et tant d’actes de miséricorde, pardonnant vos péchés, vous accueillant, vous donnant grâce sur grâce et vous aidant pour votre salut, maintenant il est fatigué, et, bientôt, décidera le début des Châtiments.
Par conséquent, convertissez-vous sans tarder, car l'heure de ma Miséricorde est passée et l'heure de la justice viendra dans peu de temps, et à elle personne ne pourra s'échapper.
Oui, la nuit sera chaude pour vous ici, mes enfants, lorsque le tonnerre grondera, la Terre commencera à trembler et le feu tombera du Ciel.
Seules les maisons qui auront mon Cœur et le Cœur de ma Mère comme protection et bien exposés dans des lieux d'honneur, ne seront pas brûlées.
Oui, les démons sortiront de l'enfer avec une grande fureur pour chercher leurs victimes et il sera horrible de les voir crier et tomber avec l'ennemi dans les flammes éternelles !
... Par conséquent, mes enfants, convertissez-vous, car l'heure de la justice approche : je l'ai souvent répété à ma petite fille Teresa Musco, mais personne n’a voulu la croire.
Les hommes n’ont pas voulu croire à elle, ni aux prophètes, ni à aucun des voyants que j'ai envoyés, l'un après l'autre, pour vous appeler à la conversion.
Aujourd'hui, ils se moquent d'eux et les méprisent, mais demain ils seront méprisés par le Ciel. Et pendant ce temps, mes prophètes seront bien en sécurité sous le manteau de ma Mère lorsque le feu tombera du ciel.
Alors, les voyants de ma mère ne pleureront plus, mais ils le feront les pécheurs qui les méprisaient.
Si vous ne voulez pas être du nombre de ces malheureux, mes enfants, convertissez-vous sans délai. C'est la dernière heure ! C'est la dernière chance que je vous donne !
... Je vous bénis tous avec amour maintenant, de Paray-le-Monial, de Dozulé et de Jacareí ».
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, ... Je suis la Messagère du Seigneur qui annonce à tous que le nouveau Ciel et la nouvelle Terre, où Dieu sera servi, aimé et adoré par tous, sont proches.
Préparez-vous pour ce nouveau temps de grâce, vivez dans la sainteté, vivez dans la grâce et l'amour de Dieu, afin d'être dignes d'habiter le nouveau Ciel et la nouvelle Terre qui vont bientôt arriver pour vous tous avec une grande splendeur.
Je suis la Messagère du Seigneur, le nouveau Jean Baptiste, qui annonce à tous : ‘le Royaume de Dieu est proche, le Seigneur est à la porte et il arrive à pas rapides. Préparez-vous ! Repentez-vous ! Redressez vos chemins et chacun renonce aux mauvaises actions qu’il a commises pour être digne de recevoir le Seigneur d'Amour qui revient dans l'amour et par amour !’.
Je suis la Messagère du Seigneur, qui annonce à tous que bientôt ce monde dominé par le péché finira. Et les nouveaux Cieux et la nouvelle Terre, purifiés par le feu du châtiment de la colère de Dieu que j'ai prophétisé à Akita et dans tous les lieux où je suis apparue, arriveront pour vous.
Et alors l'humanité connaîtra une nouvelle ère de beauté, de grâce, de sainteté et d'amour pour Dieu comme jamais auparavant dans l'histoire de l'humanité.
L'Église aussi, purifiée de toute apostasie vécue, enseignée et pratiquée par des prêtres et des évêques apostats et si bien pratiquée et apprise par le peuple, finalement, l'Église, ma fille bien aimée, ressuscitera toute belle, toute étincelante de gloire et de sainteté, comme une épouse vêtue d’ornements pour épouser son époux.
Alors l'Église atteindra le sommet de la sainteté comme jamais auparavant et, à travers elle, tous les peuples connaîtront la vérité, verront la vérité et aimeront la vérité.
Je suis la Messagère du Seigneur qui annonce à tous : priez, sacrifiez-vous, faites pénitence, si vous voulez vous sauver, car le chemin qui porte au Ciel n'est autre que prière, sacrifice et pénitence !
Vous devez mourir à vous-mêmes, à votre volonté, renoncer à vos convoitises et aux choses du monde, avoir un cœur pauvre de désirs mondains pour être riches en biens du Ciel. Vous devez rechercher la sainteté ! Par conséquent, mes enfants, priez jusqu'à ce que la prière devienne votre vie et que vous vous sacrifiiez avec amour, afin qu'en mourant chaque jour un peu plus à vous-mêmes, vous obteniez pour vous et pour de nombreuses âmes, la grâce d'une nouvelle vie en Dieu.
... Ainsi, mes enfants, nous parviendrons à réunir au moins un tiers de l'humanité, et, avec lui, peupler à nouveau la Terre et la transformer en un monde de beauté, de paix, de sainteté et d'amour pour Dieu.
Priez mon Rosaire tous les jours, le temps approche, la grande punition approche. Cette humanité, totalement rebelle contre le Seigneur et abandonnée à la puissance de mon ennemi, m'a fait pleurer pendant toutes ces années et a fait pleurer mes voyants que j'ai envoyés pour la sauver.
Mais bientôt ce sera cette humanité qui pleurera ! Alors, comme Jérusalem fit pleurer mon Fils, quelques années après l'Ascension de mon Fils, ce furent les Juifs qui pleurèrent quand Jérusalem fut rasée au sol.
Il en sera de même pour cette humanité qui rejette continuellement tous mes appels à la conversion et au retour à Dieu.
... Faites des sacrifices pour purifier l'âme des pécheurs et pour réunir, mes enfants, un peuple saint, un reste d'âmes fidèles à présenter au Seigneur.
Convertissez-vous ! La grande punition approche ! Diffusez vite mes messages !
... Je bénis tous avec amour et surtout toi, Marc, mon âme réparatrice et choisie.
Merci pour tes sacrifices de cette semaine, de tes maux de tête et aussi pour la douleur de ta main brûlée : par eux tu as sauvé des milliers d'âmes chaque jour.
... Je te bénis avec un grand amour et je bénis tous mes enfants bien-aimés, de Fatima, de Pontmain et de Jacareí ».
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Carlos Tadeu, ... Je suis unie à toi plus que les cheveux à ta tête. Il suffit que tu penses ou que tu aies le désir de me demander quoi que ce soit, que je viens immédiatement du Paradis pour te consoler, t’écouter et t’aider.
N'aie pas peur, je serai toujours avec toi, toujours !
Tu dois continuer, mon fils, avec la prière et avec mes cénacles, car ils sauvent beaucoup d'âmes et attirent de nombreuses et nombreuses grâces de Dieu sur le Brésil et l'humanité entière.
Oui, ces cénacles consolent beaucoup mon Cœur. Vas de l’avant et n'aie pas peur, car je serai toujours, toujours avec toi.
Je veux que tu parles à tous mes enfants de mon apparition et de mes messages à Marienfried, en Allemagne, afin que mes enfants puissent comprendre l'époque où ils vivent et puissent, avec la Femme vêtue de Soleil, combattre le bon combat, lutter convenablement et efficacement pour obtenir non seulement leur salut, mais également celui d’autres nombreuses âmes.
Pour que les soldats puissent bien se battre, il est nécessaire de connaitre le déroulement de la guerre. Explique-leur alors le Plan de la Femme vêtue de Soleil, sa stratégie, et les temps qui se passent actuellement : par la grâce de la compréhension, ils pourront combattre efficacement et puissamment pour m'aider à sauver des âmes. Ils formeront ainsi pour le Seigneur la nouvelle humanité transformée, réalisée et sanctifiée en Dieu.
... Je te bénis et je bénis tous mes enfants qui prient avec toi avec amour, qui écoutent mes messages et qui prennent mes requêtes au sérieux, de Fatima, de Pontmain, de Lourdes et de Jacareí.

 

Home Page | Histoire Jacarei | Jacarei et Medjugorje | Messages Jacarei | Avertissement et signes s'approchent | Prions en directe et comme a Jacarei | Films Photos et link | Messages d'Anguera | Messagges Enoc-Colombia | Contact

© site copyright enregistré