Est possible télécharger le trimestre, cliquez ici ----->pdf

MESSAGES 2021 2° trimestre

25 avril, Messages de Notre-Dame, de saint Marc l'Évangéliste et de saint Marc l'ermite,
La très Sainte Vierge : « Mon cher fils Marc, mes meilleurs vœux pour le jour de ton nom ! Aujourd'hui tu reçois de grandes grâces du Ciel.
Réjouis-toi mon cher fils, car ton nom est écrit dans mon Cœur et dans le Cœur de mon Fils Jésus, et aujourd’hui nous te bénissons avec un grand amour par une grande pluie de grâces.
... A travers toi et ta vie, mon plan d'amour enfin se réalisera et ma puissante Flamme d'amour éclatera sur l'humanité, sur cette génération de ces derniers temps pour sauver tous mes enfants et les conduire au triomphe de mon Cœur Immaculé.
… Ma protection continuera toujours dans ta vie tant que tu me serviras ; tant que tu seras toujours mon fils, je serai toujours ta mère, ta garde, ta protectrice, ta reine, ta défense.
Alors, sache combien le diable te hait et combien il a toujours essayé de t'attaquer et même de prendre ta vie pour empêcher que mon plan maternel ne se réalise à travers toi dans le monde, dans cette génération, dans la vie de mes enfants pour leur salut.
... Cette génération est pire que la génération du Déluge et de Sodome et Gomorrhe, c'est pourquoi je suis descendue de toute ma puissance ici à Jacarei et dans ta personne, ta parole et dans tes Rosaires médités...
Dans les films des Treizaines et des Heures de prière, je montre toute la puissance de mon Cœur Immaculé et je répands ma flamme lumineuse et brillante d'amour dans l'âme et la vie de tous mes enfants, pour les éclairer, les guider, les sauver, les déraciner des griffes de Satan et des ténèbres du péché. Je les guides ainsi sur le chemin du salut, qui est le chemin du renoncement, de la prière, du sacrifice et de la pénitence.
... Ce que ma fille Mère Inès du Tabernacle (Quito) a dit, est vrai : jamais, jamais il n'y a eu autant d'amour pour Dieu, pour moi et pour mon Rosaire si bien médité et enregistré par toi, comme le tien : il n’y a jamais été et ne le sera jamais.
Il n'y a jamais eu autant d'amour pour mon Rosaire que le tien : tu le prie sous la forme des Mille Je vous salue Marie, si pleines d'amour, même si tu es épuisé de fatigue à cause des nuits passées dans la douleur et le sacrifice.
Oui, il n'y a pas d'amour comme le tien, et il n'y en aura plus. Grâce à toi, mon Cœur Immaculé triomphera et chaque âme de bonne volonté, de bon caractère et élue pour le Ciel, le reconnaîtra ; seules les âmes qui sont de mauvaise volonté ou qui ont un mauvais caractère, ne le reconnaîtront pas.
… Et maintenant, moi et les deux saints qui portent ton nom, nous te bénissons et te disons : persévère dans l'amour du Seigneur, persévère sur le chemin de la sainteté, persévère dans ma grâce et ne te décourage jamais.
Prie le Rosaire chaque jour, car par lui tous deviendront de grands saints et auront la force intérieure pour vaincre leur égo corrompu, les tentations et le monde.
… Je vous bénis maintenant de Fatima, de Pontmain et de Jacareí ».
Saint Marc l'Évangéliste : « Mon bien-aimé Marc, moi, Marc l'Évangéliste, je viens à toi aujourd'hui pour te dire :
Je t'aime et je ne te laisserai jamais seul, je suis avec toi à tout moment, surtout dans la souffrance, pour t'aider, te soutenir, te fortifier et te réconforter.
Ne quitte jamais de tes yeux l'étoile, notre très sainte Reine Marie, tu auras ainsi toujours la force d'arriver jusqu’au bout. Vole, vole, aigle royal de la Mère de Dieu, reste ferme, ferme comme un guerrier : notre nom signifie guerrier.
Tu dois être un guerrier, combattant de plus en plus pour la Mère de Dieu et pour le salut des âmes sans te lasser et sans te décourager. Tu auras beaucoup de blessures dans cette guerre contre l'ennemi, mais Ella sera toujours à tes côtés pour les guérir.
… Comme un guerrier tu dois te relever, comme Jeanne d'Arc frappée par la flèche et retournée au combat, tu dois constamment avancer jusqu'à la victoire finale.
Tu dois être un guerrier et, même en saignant, blessé par des traîtres, tu dois combattre jusqu'au bout en brandissant l'épée de la foi, de l'amour et de la persévérance.
… Je te bénis avec amour maintenant.
San Marc l’Ermite : «Bien-aimé Marc, moi Marc l’Ermite, je viens te dire : je t'aime, je t'aime, je t'aime de tout mon cœur !
Je suis venu à toi une des nuits où tu souffrais terriblement de maux de tête, et aujourd'hui je viens te bénir et te dire : je t’aime ! Tu dois me suivre sur le chemin de la sainteté, de l'amour, de la prière et de la pénitence.
J'ai vécu dans le désert, loin du monde, pour me préserver de toute contamination des choses du monde et pour vivre uniquement pour Dieu, uniquement en Dieu, avec mon cœur et mon esprit occupés uniquement par le Seigneur. Tu dois aussi continuer à vivre comme tu l'as fait jusqu'aujourd'hui.
Donc, tu dois vivre avec moi dans le désert. Prie les mille Je vous salue Marie chaque jour comme tu l'as toujours fait, loin du monde, loin des insouciances des créatures et de toute contamination par le péchés de cette génération perverse.
Dans le désert, tu dois vivre avec moi en méditation, en lecture spirituelle, en amour et louange du Seigneur, loin de tout rapport avec les créatures de cette génération perdue et perverse, afin que ton âme puisse toujours rester enflammée de la Flamme d'amour de la Mère de Dieu, illuminée par la grâce et l'amour du Seigneur, et remplie des dons du Saint-Esprit.
… Je bénis maintenant avec amour toi et tous mes frères présents ici, que j'aime, je garde et je protège ».
La Très Sainte Vierge : « Mon fils Marc, aujourd'hui je te donne une nouvelle grâce : reçois le pouvoir de bénir tout le monde avec la bénédiction des saints Marc l'Évangéliste et Marc l'Ermite, en plaçant tes mains sur la tête de chacun et en demandant cette bénédiction pour eux : de grandes grâces arriveront.
Tu pourras également bénir les personnes que tu aimes et qui sont loin, par la transmission de ma bénédiction spéciale et la bénédiction des deux saints, avec tes yeux et ton cœur.
… En avant, mon guerrier, la plupart des batailles tu les as déjà gagnées, il en reste peu pour ma grande victoire. En avant, mon guerrier, vers la victoire et la couronne du vainqueur qui t’attend ».

18 avril, Message de Notre-Dame.
La très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous appelle de nouveau à la sainteté. Imitez ma petite fille Bernadette, soyez saints, donnez votre oui au Seigneur et à moi, en acceptant la volonté de Dieu et en renonçant à votre volonté qui veut le mal.
Donnez-moi votre oui et les merveilles de ma flamme d'amour se produiront dans votre vie comme elles l'ont fait dans la vie de ma petite fille Bernadette.
Tout comme ma fille Bernadette a sauvé des millions d'âmes à son époque, je sauverai aussi des millions d'âmes de cette génération, grâce à mon fils Marc.
Oui, mon fils, par toi j'ai déjà porté beaucoup d'âmes au ciel et j'en porterai encore beaucoup plus ! J'ai sauvé tant d'âmes !
L'âme du père de mon cher fils André, qui est ici, en est un exemple. Ce sont les sacrifices de ton mal de tête offerts pour lui, avec tes prières des années passées, qui l'ont conduit au salut, qui l'ont sauvé. Et ainsi, d’autres nombreuses âmes seront sauvées.
… Toi seul peux empêcher leur condamnation et leur effondrement dans l'étang de feu éternel qui ne finira jamais.
Oui, par ton oui toi seul peux les sauver. Toi seul peux sauver ces pauvres âmes car elles n'ont aucun mérite, aucune pièce d'or pour pouvoir entrer au Paradis.
Toi seul peux payer leurs dettes avec la justice divine et leur donner les pièces d'or du mérite, ces monnaies que tu peux leur offrir à travers la communion des saints, et ainsi leur acquérir le droit d'entrer au ciel.
… Ton oui accompagnera mon oui pour produire le plus grand triomphe de mon Cœur Immaculé et le miracle du renouveau du Ciel et de la Terre qui est sur le point de se réaliser.
... Je bénis tous mes enfants et je leur demande de continuer à prier mon Rosaire tous les jours, car celui qui prie mon Rosaire avec une foi et un amour sincères ne subira pas une mort mauvaise et éternelle, mais je le conduirai moi-même, au moment de sa mort, à la gloire du ciel.
Je bénis tout le monde et surtout toi mon fils André, merci encore une fois d'être venu me consoler, enlever les épées de douleur de mon Cœur et aussi aider, guérir le cœur de mon fils Marc par ton amitié, ton affection et ton amour sincère.
Merci, car grâce à toi aussi je peux verser du baume sur les nombreuses plaies que le monde a ouvertes dans le cœur et l'âme de mon fils Marc.
… Et vous, mes chers enfants qui êtes ici aujourd'hui pour me consoler et m'aimer, je vous bénis tous et je vous dis : merci d'être venus, j'avais nostalgie de vous !
Je vous bénis tous de Fátima, de Lourdes et de Jacareí.
Shalom, paix ! »

11 avril, Messages de Jésus et de Notre-Dame.
Le Sacré-Cœur de Jésus : « Marc, fils bien-aimé, aujourd'hui mon Sacré-Cœur se réjouit de venir à la Fête de Ma Miséricorde pour bénir le monde entier et vous tous.
Comme ma Mère et moi l'avons promis il y a si longtemps, aujourd'hui nous donnons la grâce de la miséricorde et du pardon à tous ceux qui sont vraiment repentis pour leurs péchés ... ils demandent pardon, ils demandent miséricorde.
Sache, mon fils bien-aimé, que ma miséricorde continue de tomber comme la pluie sur cette humanité pour la guérir des blessures du mal et du péché, pour bénir les récoltes, les cultures, les troupeaux du Brésil et du monde entier, pour arrêter tous les châtiments que les âmes méritent pour leurs péchés et pour remplacer la justice par la miséricorde.
… Je bénis ici tous mes enfants, avec ma mère, de Plock, de Varsovie, de Vilnius (Lituanie) et de Jacareí ».
La Très Sainte Vierge : « Marc, mon fils bien-aimé, ton oui, an par an, au cours de ces trente années, a fait triompher ma miséricorde ici dans la vie de beaucoup de mes enfants, qui sans lui seraient perdus à jamais. Ces fils à moi, sans ton oui, à peine fermés les yeux sur ce monde, auraient déjà vu Satan et les démons devant eux et auraient été jetées dans les flammes et les tourments les plus horribles de l'Enfer qui ne finira jamais.
... Combien d'entre eux, au contraire, sont déjà dans la gloire avec moi, heureux pour toujours !
…Heureuses les âmes ici qui, grâce à ton oui, ont accueilli ma miséricorde et l’ont aimée, qui ont aimé mon amour et la grâce que je leur ai donnée d'être sauvées au milieu de cette génération perverse, corrompue et complètement mauvaise.
Je vous bénis tous et je vous demande de prier mon Rosaire tous les jours ; convertissez-vous et vivez une vie dans le véritable amour du Seigneur !
Message de Notre-Dame pour son fils préféré Carlo Tadeu (omissis).
Je vous bénis encore afin que vous soyez heureux et je vous laisse la paix ! »

4 avril, Pâques, message de Notre-Dame.
La Très Sainte Vierge : « Marc, mon fils bien-aimé et obéissant,… le oui d'une âme vraiment consacrée, obéissante et fidèle au Seigneur et à moi, obtient miséricorde pour une multitude innombrable d'autres personnes.
… Ne te décourage pas mon fils, reste fidèle à moi en me servant et en servant mon Fils Jésus avec le même amour que toujours, le même amour de ton cœur.
Tu dois garder l'amour de tous les temps chaque jour de ta vie et surtout dans la prière des mille Je vous salue Marie que tu me fais avec amour, dans l'enregistrement de mes Rosaires, des rosaires médités et des vidéos de mes apparitions et de la vie des saints.
Et cela afin que chaque jour, un encens parfumé d'amour et de brillantes roses mystiques continue de s'élever de ton âme au Ciel : un encens d'amour, d'obéissance, de fidélité et de sacrifice pour toucher le Cœur de mon Fils, pour l’attendrir et lui arracher le miracle de la conversion, du salut et de la miséricorde pour de nombreuses âmes.
Tu dois garder l'amour chaque jour, surtout dans les moments de douleur et de sacrifice lorsque je te demande de sacrifier les maux de tête et les autres problèmes de santé que je te permets.
… Je bénis maintenant généreusement toi et tous mes enfants de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí.
Paix, mes enfants, priez le Rosaire tous les jours.

3 avril, Message de Notre-Dame des Douleurs.
La Très Sainte Vierge : « Marc, mon fils bien-aimé, écoute attentivement :
Les péchés de l'humanité exigent la vengeance de Dieu.
Les péchés des familles, des jeunes, des âmes tombées dans l'impureté, les péchés et les trahisons des âmes consacrées à mon Fils Jésus dans leurs vœux, crient vengeance au Ciel !
Seules les âmes entièrement dédiées au Seigneur et à moi, les âmes qui vivent dans la fidélité à l'amour de Dieu et à mon amour, peuvent apaiser la colère de la Justice divine.
Sans ces âmes et sans toi, des fléaux bien pires que celui qui frappe maintenant le monde, semant tant de morts et de destructions, seraient déjà tombés sur toute la Terre ... et le feu du ciel que j'ai annoncé à Akita se serait déjà abattu sur la Terre et il l'aurait réduite en cendres.
Oui, mon fils, toi avec les Rosaires médités, avec tes mille Je vous salue Marie médités, avec tous les Rosaires médités que tu as enregistrés, avec tous les films et les cénacles que tu as fait, tu as retenu ces châtiments.
… Il faut que tu résistes, que tu restes solide et que tu ne te décourages pas. Éloignes-toi de tout ce qui te démoralise, qui t’accable afin que ton humanité ne soit pas vaincue et résiste dans la lutte jusqu'à la fin.
… Oui, Dieu veut recevoir ton offre de vie. Oui, tes sacrifices et tes travaux, car tu as plu au Cœur du Seigneur et à mes yeux.
… Si tu te décourage, ces opportunités cesseront d'être données au monde et les châtiments le frapperont. Ne te décourages donc jamais, mon fils, et reste ferme à mon service jusqu'à la fin.
Dis à tous mes enfants que, même aujourd'hui, je suis la Mère de la douleur et de la solitude, parce que j'ai été abandonnée par tant de mes enfants qui m'ont éloignée et sont passés entre les mains de Satan par le péché.
J'ai été abandonnée par de nombreuses âmes consacrées qui ont trahi leurs vœux envers Dieu et sont passés entre les mains de Satan, se condamnant à jamais.
J'ai été abandonnée par tant de mes enfants qui ont trahi leur foi catholique et m'ont repoussée, ils ont abandonné mon Fils en embrassant les fausses idéologies et les fausses croyances de ce monde.
J'ai été abandonnée par beaucoup de mes enfants, qui même en ayant écouté mes appels à la conversion à Fatima, à Lourdes, à La Sa Salette, à Heroldsbach, et dans d’autres nombreux endroits sur terre, m'ont tourné le dos et ont continué sur le chemin du péché et de la perdition.
J'ai été abandonnée et trahie par beaucoup de mes enfants, qui malgré la connaissance de mes apparitions, de mes larmes, de mes manifestations sur toute la Terre, sont devenus sourds et aveugles, m'ont tourné le dos et n'ont pas voulu consacrer leur vie à m'aider à sauver les âmes en diffusant partout mes messages.
… Par conséquent, mon fils, toi qui ne m'as jamais abandonnée et qui a toujours été à mes côtés, me consolant, m'aimant et cherchant de m’honorer avec la flamme de l'amour de ton cœur et de ton âme, ne te décourages jamais, Marc, continues à être ma flamme d'amour et ne la laisse jamais diminuer, mais augmentes-la de plus en plus dans ton cœur pour embraser le monde.
Ne te décourages pas et ne souffres pas pour les âmes qui, bien qu'étant à tes côtés, n'ont pas voulu se transformer en flammes d'amour et sont restées froides comme un bloc de glace, préférant le péché et Satan : les âmes sont libres de choisir le paradis ou l'enfer, de choisir moi ou Satan. Tu leur as envoyé la flamme de l'amour, tu les as rayonnées, mais elles n’ont pas voulu recevoir cette flamme, elles ont choisi les ténèbres et ont repoussé sa lumière.
Par conséquent, oublie ces âmes et vas de l’avant portant toujours ma parole d'amour qui sauve mes enfants ; rayonne au monde entier ma flamme d'amour et la splendide lumière de ma présence, de ma grâce, de la vérité et de l’amour qui réside dans ton âme.
… Maintenant je donne ma bénédiction à tous mes enfants de La Codosera, de Lichen, de Castelpetroso et de Jacareí ».
… Ces mille Je vous salue Marie méditées par mon fils Marc me consolent d'une manière que je ne peux pas expliquer.
Oui, elles me donnent une grande joie et sur tous ceux qui les prient je déverse d'abondantes grâces. Elles enlèvent des milliers d'épées de douleur que le monde enfonce dans mon Cœur à chaque instant.
Priez-les sans interruption !

2 avril, Message de Notre-Dame
La très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, alors que vous contemplez le sacrifice de la mort de Jésus sur la croix et le vendredi de mes douleurs les plus grandes, je reviens vous dire : je suis encore clouée aujourd’hui !
… Je continue d'être clouée par l'humanité, constamment éloignée du Seigneur, éloignée de la vérité et marchant chaque jour davantage sur le chemin de l'autodestruction et de la perdition éternelle.
... Faites partout les cénacles de prière que j'ai demandés pour porter mes messages à tous mes enfants : c'est le seul moyen de retirer les épées de douleur de mon Cœur et du Cœur de mon Fils Jésus.
Priez le Rosaire autant que vous le pouvez, priez les Mille Je vous salue Marie autant que vous le pouvez, car seule une grande chaîne de prières peut sauver l'humanité du grand abîme de destruction dans lequel elle précipite à toute vitesse.
… Je vous bénis tous avec amour de Jérusalem, de Nazareth, d’Umbe et de Jacareí ».

1er avril, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, je vous invite de nouveau à la prière. Priez beaucoup, priez pour consoler mon Fils Jésus et mon Cœur.
L'agonie de mon Fils durera jusqu'à la fin du monde, car les hommes insistent pour rester dans le péché et refuser de se convertir.
Priez, priez de plus en plus pour la conversion des pécheurs ! C'est maintenant le moment de la prière.
… Priez mon Rosaire tous les jours, car avec le Rosaire vous obtiendrez de nombreuses grâces.
… Seules vos prières peuvent sauver le monde plongé dans les ténèbres.
Je vous bénis tous avec amour maintenant de Fátima, de Lourdes et de Jacareí ».
« … Priez les mille Je vous salue Marie tous les jours ici. Les mille Je vous salue Marie doivent être priés chaque jour : cela doit être inclus dans la règle de mon Ordre Religieux.
Priez chaque jour les mille Je vous salue Marie, même dans la souffrance et dans les difficultés, car avec cette prière la flamme de la foi restera toujours allumée ici, dans ce lieu saint.
Priez les mille Je vous salue Marie demain, samedi et dimanche et faites prier tous mes enfants même les plus lointains.
Avec la prière des mille Je vous salue Marie, vous aurez de grandes grâces.
Je vous bénis tous et je vous laisse la paix ».

Home Page | Histoire Jacarei | Jacarei et Medjugorje | Messages Jacarei | Avertissement et signes s'approchent | Prions en directe et comme a Jacarei | Films Photos et link | Messages d'Anguera | Messagges Enoc-Colombia | Contact

© site copyright enregistré