Est possible télécharger le trimestre, cliquez ici ----->pdf

MESSAGES 2021 3° trimestre

5 septembre, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous appelle de nouveau à la prière.
Priez le Rosaire avec encore plus d'amour pour votre paix et votre liberté.
Par le Rosaire, vous pouvez changer tout mal en bien. Vous pouvez changer votre réalité, peu importe à quel point cela peut être difficile.
Par le Rosaire, vous pouvez également changer et transformer profondément de nombreux cœurs qui sont pleins de mal, de haine et de violence.
Par le Rosaire, il est possible de changer les cœurs froids et durs en cœurs fervents pleins d'amour pour Dieu et pour les âmes.
… Merci, mon fils Marc, grâce à toi mes apparitions à San Damiano vivent dans le cœur de mes enfants (au Brésil) et ainsi je peux vaincre toujours plus Satan dans tous les cœurs, jour après jour.
… Maintenant je vous bénis tous de San Damiano, d'Oliveto Citra et de Jacareí ».

31 août, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, j'appelle de nouveau chacun de vous à la prière avec le cœur.
Priez le Rosaire et toutes les prières que Je vous ai demandées avec votre cœur, afin qu’elles montent au Ciel, soient agréables au Seigneur et attirent de Lui sur toute la terre les bénédictions et les grâces de son amour miséricordieux.
Veillez et priez ! Beaucoup de prières sont nécessaires parce que Satan, plus furieux que jamais, est à la recherche de qui faire tomber et conduire à la perdition. Vous pouvez totalement maitriser toutes ses tentations et ses attaques par une prière persévérante et constante.
Priez le Rosaire pour la paix : certains événements qui se produisent actuellement dans le monde pourraient bientôt conduire à un manque de paix.
Alors, priez, priez, priez ! Par la prière, vous pouvez éloigner tous les maux et toutes les guerres. Prenez le Rosaire et priez-le avec ferveur comme aux premiers jours de ma venue.
Maintenant, je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí ».

29 août, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Marc, je sais que tu es épuisé et extrêmement fatigué d'une semaine de dur labeur, de nombreuses nouvelles activités, sans parler du sacrifice de ton mal de tête offert si généreusement pour le salut de toute l’humanité : aujourd’hui je serai plus courte.
… Tu penses comme moi, tu es très dynamique dans ce que tu dois faire pour réaliser mes plans. Voilà pourquoi mon fils t'a choisi et moi je t'ai apparue, parce que tu te préoccupe de l'urgence de mes projets, et de l'urgence avec laquelle mes œuvres doivent être réalisées pour le salut de tous mes enfants.
Oui, tu as bien fait aussi cette semaine de tout arranger, tous les films, les Rosaires et les Heures de prière, afin que mes enfants puissent profiter de ces trésors plus rapidement et plus efficacement.
… Mes petits enfants ont vu ma gloire, ils ont vu ma puissance et maintenant ils me font confiance, ils se tournent vers moi avec confiance et amour, le Rosaire à la main. Je peux donc offrir encore plus mes grâces dans la vie de ceux qui croient et ont foi en mon pouvoir de Reine du Ciel et de la Terre.
... Tu as bien travaillé pendant de nombreuses années ; va de l’avant et continue encore un peu à montrer ma gloire à mes enfants, afin qu'ils puissent être réconfortés, consolés et renforcés en ce temps de grande tribulation, où les souffrances sont pénibles pour tous. Ils pourront ainsi retrouver le courage, l'espérance, la confiance en mon amour maternel ; ils supporteront toutes les croix et traverseront, fermes dans la foi, ce grand désert de la grande tribulation, jusqu'à atteindre le Triomphe de mon Cœur Immaculé.
Oui, tu les guideras comme un nouveau Moïse à travers ce désert, vers le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre que mon Fils prépare pour tous ceux qui méprisent les attraits que le monde et notre ennemi leur offrent. Ils vivent une vie cachée dans nos Cœurs, dans le silence, la prière, le sacrifice, la pénitence, la méditation et le dévouement total à nous, à nos Cœurs, à nos projets d'amour, sans perdre la paix, l'équilibre et la joie.
Je forme ainsi ces fleurs au fond du jardin de mon Cœur Immaculé, et elles portent chaque jour à la Très Sainte Trinité le doux parfum de notre amour : le vrai amour, la vraie adoration, la vraie louange et le vrai service d'amour que la Très Sainte Trinité souhaite.
… Mon rayon de lumière, mon fils Marc, à travers lequel je montre la puissance de ma gloire et de mon amour au monde entier, je te bénis maintenant avec tous mes enfants présents ici, de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí ».

22 août, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants,... je suis la Reine du Ciel et de la Terre, et à ce titre, je suis assise à la droite de mon Fils au Ciel. Je peux tout faire par le Cœur de Jésus, il ne me nie rien, car sur terre je ne lui ai rien nié, j'ai souffert avec lui et pour lui, j'ai été co-rédemptrice dans l'œuvre du salut de l'humanité, je me suis donnée entièrement à lui et au dessein miséricordieux du Père pour le salut du monde entier.
Pour cela, mon Fils ne me refuse rien, car toutes les grâces que mes dévots, mes enfants, me demandent, il les accorde plus comme une faveur faite à moi que comme une faveur faite à leurs.
Alors, pour tout ce dont vous avez besoin, venez à moi et demandez-le moi, je parlerai à mon Fils et il ne vous niera rien.
Je suis la Reine du Ciel et de la Terre, je veux que vous continuiez à prier le Rosaire chaque jour. En ces temps de méchanceté, de domination du mal et du péché, seule une grande force de Rosaires peut sauver la Terre et cette pauvre humanité perdue.
Je l'ai déjà dit plusieurs fois et je le répète à mes enfants : seul le Rosaire peut sauver les familles qui se détruisent, seul le Rosaire peut sauver les jeunes complètement perdus dans les vices, complètement perdus car ils ne donnent plus un sens à leur vie.
Seul le Rosaire peut sauver cette pauvre humanité qui s'éloigne de plus en plus du Seigneur et creuse l'abîme de sa destruction et de sa perdition.
Priez mon Rosaire à tout moment et en tout lieu, allez n'importe où, en apportant mes messages d'amour à mes enfants : ce n'est qu'en entendant mes messages qu'ils comprendront à quel point je les aime et combien je souffre pour la perte de chacun d'eux. Ils ressentiront alors le besoin de m'aimer, de me consoler, de répondre à mon amour et de renoncer à tout ce qui les éloigne de moi et de mon Fils Jésus.
Oui, il y aura de graves conflits dans le monde, mais les justes triompheront et je serai avec tous les élus pour leur donner la force de persévérer jusqu'au bout.
Mon fils bien-aimé Marc, encore merci d'avoir réalisé pour mes enfants ces deux films de mes Apparitions à Knock et à Lourdes.
... Mes enfants comprennent que chacune de mes Apparitions est un acte d'amour extrême de mon Cœur pour eux, une tentative extrême de mon amour de Mère de les réveiller, de les sortir du mauvais chemin pour les appeler au chemin de la conversion et du salut.
... Ainsi mes enfants voient la lumière, et préfèrent la lumière, renonçant aux ténèbres du mal et du péché.
... Continuez à suivre le chemin de la prière, du sacrifice et de la pénitence que je vous ai montré. Je suis apparue à Knock en tant que Reine victorieuse du monde.
... Je vais restaurer le calme, la sérénité et la paix ! Croyez-moi !
Priez, faites confiance et attendez !
Priez, priez, priez avec confiance, sans vous soucier de comment je fais ou de quand je fais les choses, de comment je vais agir dans votre vie. Laissez-moi ces soucis, priez, faites de votre mieux et moi je ferai le reste.
À mes enfants consacrés je demande tout : confiance totale, abandon total dans mes mains, docilité totale à ma voix.
... Ainsi le chemin sera plus doux, plus paisible et vous finirez dans mes bras et entrerez glorieusement au Ciel.
... Maintenant, je vous bénis tous avec ma fille Hélène de Lourdes, de Knock et de Jacareí ».

18 août, Message de l'ange Mariel pour Carlos Taddeu.
Omissis.

15 août, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, ... En ce jour où la Mère du Ciel a été élevée au Ciel en corps et en âme, je viens vous dire : Regardez la Femme vêtue de Soleil, qui s'élève de la Terre comme un nuage, et à son approche les Anges s'écrient : ‘Qui est cette femme qui s'avance comme l'aurore, belle comme la lune, brillante comme le soleil, belle et terrible comme une armée en ordre de bataille ?’
Regardez la Femme montée au Ciel, et alors vos cœurs seront toujours pleins d'espérance, de joie et de force pour avancer sur le chemin de la sainteté vers le Ciel.
Regardez la Femme montée au Ciel, et ainsi dans toutes les luttes et batailles de la vie, vous aurez la force de continuer à porter la croix chaque jour derrière mon Fils Jésus et de tout offrir pour le salut de l'humanité.
Regardez la Femme montée au Ciel, et alors vos cœurs auront la force de renoncer à tout ce que le monde et mon ennemi vous offrent. Vous aurez donc la force de toujours dire oui comme moi, oui à Dieu.
... Regardez la Femme montée au Ciel et alors vos cœurs vivront toujours dans la confiance de l'accomplissement de la promesse Solennelle que j'ai faite à Fatima et que j'ai répétée ici maintes et maintes fois : ‘Enfin, mon Cœur Immaculé triomphera !’
Oui, continuez à regarder la Femme montée au Ciel qui quitte glorieusement son Trône et sa couronne de Reine au Ciel et descend ici depuis 30 ans, demandant la conversion, implorant l'amour, implorant l'obéissance à ma voix afin que je puisse vous sauver, vous guider sur le chemin de la conversion, de la prière, du sacrifice, de la pénitence qui conduit à Dieu.
Regardez la Femme montée au Ciel, et alors votre vie sera un reflet vivant du chemin lumineux que j'ai laissé derrière moi en montant au Ciel.
Mon petit-fils Marc, aujourd'hui je veux encore te remercier pour tout ce que tu as fait, pour tous les Rosaires médités, pour toutes les Heures de Paix, où tu as plusieurs fois enseigné et réaffirmé la vérité de mon Assomption au Ciel.
Tu es le défenseur de la Femme montée au Ciel, défenseur des Anges et des Saints, mon vrai et suprême chevalier d'amour, par qui j'achèverai tout ce que j'ai commencé à Paris, La Salette, Lourdes, Fatima et jusqu'ici. Et finalement en toi et à travers mon Cœur Immaculé je réaliserai mon Triomphe complet et enfin mon Royaume d'Amour atteindra son apogée et s'établira sur toute la Terre.
... Continue, continue à illuminer la terre avec ton amour, avec ta prière, avec ta foi, avec ton chant, avec ta voix, avec ton dévouement total envers moi.
Continue à dissiper les ténèbres et à faire briller de plus en plus la lumière de mon Cœur Immaculé.
... Aujourd'hui, je demande de nouveau à tous : continuez à dire mon Rosaire tous les jours.
Je vous bénis tous de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí ».

13 août, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui que vous célébrez la fête de mon saint Nom, tout ce que vous demanderez à mon Fils Jésus en mon Nom, il vous le donnera si c'est pour le bien de vos âmes et pour la gloire de Dieu.
Tout, tout peut être obtenu en mon Nom : au son de mon Nom les démons s'enfuient, les bénédictions descendent du Ciel et un rayon de grâce vient de la Très-Sainte Trinité sur ceux qui l’invoquent avec confiance.
Il faut faire connaître mes messages au monde entier sans tarder. Il faut le faire maintenant, pas quand les punitions tomberont, autrement, quand mes enfants auront besoin de mes avertissements maternels, il sera trop tard.
Personne ne peut fermer la bouche du Dieu Vivant quand il veut parler et sauver ses enfants, ni fermer la bouche de la Mère du Très-Haut qui veut sauver tous ses enfants et les cacher dans le refuge de son Cœur plein d'amour.
Par conséquent, plus mes Apparitions seront persécutées et niées, plus je parlerai. Plus mes Apparitions et mes voyants seront méprisés, humiliés et persécutés, plus je me manifesterai à eux afin de pouvoir transmettre à tous mes fils mes avertissements maternels et mes messages d'amour.
Alors, que chacun de vous, devant mes messages, prenne conscience de la valeur de la grâce qu’ils procurent.
... Que chacun sache que le temps est fini et que bientôt la Justice de Dieu purifiera la Terre entière avec le feu que j'ai prophétisé à Akita. Et malheur à ceux qui ne seront pas avec moi !
Chacun doit être conscient qu’ayant perdu son âme, tout sera perdu à jamais, même s’il aura acquis le monde entier.
A quoi bon gagner le monde entier et ensuite perdre son âme ?
Soyez donc conscient de la beauté, mais aussi du sérieux du temps de grâce que j'ai donné au monde et à chacun de vous afin que vous puissiez profiter de ce temps de conversion, car lorsque mes secrets se manifesteront ce sera trop tard.
Priez, je suis la Rose mystique, je veux prières, sacrifices et pénitences.
... La sainteté est le sommet de l'amour. Aimez Dieu et vous serez saints.
Maintenant, je bénis tout le monde par ma bénédiction spéciale et maternelle et répands toutes les grandes grâces que le Seigneur a enfermées dans mon Nom Immaculé de Lourdes, de Pellevoisin, de Fatima, de Montichiari et de Jacarei.
Mon cher fils Marc, je te bénis aussi généreusement aujourd'hui, et je te remercie de tout mon Cœur pour les mérites de la diffusion que tu as toujours faite de mes Apparitions à Marienfried en Allemagne.

11 août, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui encore je vous appelle à la sainteté. Je vous invite à vivre le premier message que j'ai donné ici : il faut vous sanctifier !
Sanctifiez-vous en vivant une vie de prière totale, de dévouement à Dieu et aussi à vos frères.
Offrez des prières et des sacrifices chaque jour pour le salut des âmes, remplissez vos devoirs quotidiens avec amour, car en faisant tout avec amour, vous transformerez votre vie en un acte d'amour continu.
Priez les actes d'amour que je vous ai enseignés ici, afin que la flamme de mon amour grandisse en vous chaque jour. Continuez à dire mon Rosaire tous les jours et lisez davantage ma vie, la vie des Saints et mes messages, car là je vous ai déjà tout donné et donc vous avez tout.
... Maintenant, je vous bénis tous avec amour : de Lourdes, de Fátima et de Jacareí ».

8 août, Messages de Dieu le Père et de Notre-Dame
Dieu le Père Eternel : « Mes enfants bien-aimés, moi, votre Père, je viens aujourd'hui, en ma Fête, pour vous dire que je vous attendais de toute éternité !
Je vous ai attendu ici, je vous ai attendu avec amour, je vous ai créés : vous étiez dans ma pensée dès la création du monde. Et j'ai voulu vous créer par amour, pour que vous me connaissiez et m'aimiez et pour que je puisse donner à chacun de vous mon amour, mes grâces, ma bénédiction et vous faire participer à ma gloire éternelle au Ciel.
Je vous ai attendus depuis le commencement du monde, j'ai attendu avec amour chacun de vous, j'ai pensé à vous avec amour, j'ai voulu vous créer avec beaucoup d'amour afin que vous soyez mes enfants et connais toutes les richesses et la grandeur de mon amour.
Je ne veux que l'amour ! Je viens chercher l'amour ! Je veux que vous veniez à moi tel que vous êtes et je vous pardonnerai, je vous accueillerai, je vous accepterai tel que vous êtes, je vous aiderai à devenir saints.
Je ne désire de vous que l'amour et la confiance en mon amour. Oui, soyez comme ma Très Sainte fille Marie qui m'a aimé, qui a confié en mon amour de toutes ses forces et m'a toujours donné l'amour le plus pur, le plus ardent et le plus fidèle.
Ayez pour moi cet amour vivant, fidèle et total et ainsi je viendrai à chacun de vous et remplirai vos âmes d'amour, de paix et de mes dons. Je transformerai vraiment chacun de vous en mon temple, ma demeure d'amour, un reflet vivant de ma propre beauté, de ma propre perfection.
... Oui, je suis toujours le même Dieu qui ouvre la mer, qui conduit ses enfants sains et saufs à la Terre Promise. Et en ce moment dans lequel vous traversez le dernier désert de l'histoire de l'humanité, je dois vous conduire, grâce à ma Princesse Marie, vers la Terre Promise du Triomphe de notre Amour qui s'approche déjà de vous : le Nouveau Ciel et la Nouvelle Terre renouvelés et transformés pour la plus grande joie, bonheur et bien de vous tous.
Pour cela, faites-moi confiance, faites confiance à mon Cœur plein d'amour pour vous tous. Je ne vous abandonnerai pas et tout comme mon peuple n'a pas péri dans le désert, je ne vous laisserai pas périr dans le désert de ce monde.
Je continuerai donc ici avec ma Princesse Marie jusqu'à notre Triomphe définitif, afin que vous, mes enfants, ne vous vous sentiez jamais seuls et ne vous vous découragez pas le long du chemin.
... Je suis le Père le plus amoureux, qui souffre de l'éloignement et de l'absence de ses enfants... Je veux que mes enfants viennent à moi, qu'ils s'appuient sur ma divine poitrine et là ils se reposent en moi et m’offrent tous leurs travaux, leurs luttes et leurs souffrances.
... Alors, mon fils Marc, continue... continue de faire connaître au monde les messages de ma Princesse Marie à Marienfried, afin qu'il y ait plus de confiance en elle et tant d'autres miracles de ma grâce et de ma miséricorde que je fais pour elle là où il y a une foi pure et un amour total pour nous.
... Et sur vous tous ici présents, je répands maintenant 22 bénédictions, fruit aussi des mérites des Heures de Prière que mon rayon de lumière a faites pour moi.
Je vous bénis tous avec amour de Nazareth, de Jérusalem et de Jacarei ».
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, je suis la Reine et Messagère de la Paix, je suis la Porte du Ciel ! Aujourd'hui, je viens pleine d'amour avec le Père Éternel pour vous dire :
À l'Annonciation j'ai pensé à vous tous avec amour et là déjà je vous aimais tous comme votre vraie Mère.
Au moment de l'Annonciation, j'ai vu tous les peuples, toutes les nations, toutes les races qui dépendaient de mon oui pour être sauvées et rachetées par le Rédempteur, par le Sauveur, et j'ai vu chacun de vous, mes enfants : je vous ai aimé, là déjà, de toute la force de mon Cœur.
Enflammée ainsi d'amour pour vous, j'ai exprimé un oui qui m’aurait coûté tant de souffrances, de sacrifices et tant de douleur, mais je l'ai donné généreusement pour le salut de vous tous.
... Oui, et à travers vous, mes enfants, qui êtes mon talon, la partie la plus fragile et la plus faible de votre Mère Céleste, je triompherai dans le monde entier et je montrerai ma force et ma puissance à tous les peuples.
Je ne désire de vous que l'amour, l'amour pur, la confiance et la totale docilité à ma voix. Pourquoi je demande la docilité ? Parce que beaucoup de gens m'aiment, c’est vrai, mais ils n'ont aucune docilité. Quand il s'agit d'abandonner leur volonté et de faire la mienne, ils se rebellent contre moi et à cause de ces actes je ne peux rien faire, contre ces instruments je ne peux rien.
Par conséquent, votre docilité est vitale pour que mon plan se réalise dans votre vie, dans vos familles, au Brésil et dans le monde, afin que Satan soit de plus en plus vaincu et anéanti. Docilité et amour, alors mon Cœur en vous triomphera certainement !
Mon rayon de lumière, mon fils Marc, ... continue sur le chemin de ce véritable amour. Tu ne peux pas imaginer combien d'épines et d'épées de douleur tu m'enlèves de mon Cœur chaque heure, chaque jour, en me servant et m'aimant continuellement.
Oui, tu as enlevé de mon Cœur de nombreuses épées de douleur quand tu as enregistré mes Messages à Amsterdam pour mes enfants.
... Par ce moyen, tu as également vacciné mes enfants contre le virus mortel du dénigrement de ma personne, de ma gloire, de mon pouvoir de Reine, d'Avocate et de Médiatrice.
Et maintenant, mes enfants ne seront plus contaminés par le virus mortel de la haine, du mépris, du dédain de ma personne. Oui, ils croient fermement en mon pouvoir et donc l'étoile des abysses n'a plus de pouvoir sur eux.
... Maintenant, je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Pontmain, d’Amsterdam et de Jacareí ».

7 août, Messages du Sacré-Cœur et de Notre-Dame
Le Sacré-Cœur de Jésus : « Mes chers enfants, ... Aimez ma Mère Immaculée sans réserve, car plus vous l'aimerez, plus vous viendrez à moi, car l'amour pour ma Mère vous conduira à mon Sacré-Cœur et vous placera dans son port sûr.
Aimez ma Mère Immaculée, qui est la route par laquelle je suis venu au monde pour la première fois et celle par laquelle je veux que tous les hommes montent vers moi.
Aimez ma Mère Immaculée sans crainte, car vous ne l'aimerez jamais autant que je l'ai aimée. Oui, j'ai tellement aimé ma Mère que je suis devenu son fils, je me suis incarné dans son sein pour pouvoir recevoir un corps humain. Je me suis tellement donné à ma Mère que je suis devenu une chose seule avec elle. Je me suis laissé porter dans ses bras, nourrir par elle, éduquer par elle, former par elle.
... Je veux l'amour, je veux l'amour avant tout ! Je n'exige pas que vous soyez toujours parfait ou sans défaut, mais j'exige que vous soyez toujours dans mon amour. Pour l'âme qui m'aime je donne tout, en elle je fais tout et si l'âme m'aime, l'amour lui-même lui fera abandonner tout ce qui me déplait et qui m'attriste et l’obligera à chercher en tout et pour tout la façon de m'aimer.
... Soyez dociles comme mes Saints l'ont été et alors je pourrai faire en vous de grandes œuvres d'amour comme j'ai fait en eux.
Ma Mère et moi, cherchons et voulons trouver des âmes généreuses capables d'un grand amour, capables d'un amour héroïque, total, sans réserves, sans limites pour nous et pour les âmes, et si nous trouvons en vous cet amour généreux, on ne pourra ni compter ni mesurer les grâces et les œuvres merveilleuses que nous ferons en vous.
... Je bénis tout le monde de Dozulé, de Chambéry et de Jacareí ».
La Très Sainte Vierge : « Mes enfants bien-aimés, je suis la Reine et la Messagère de la Paix ; contemplez aujourd'hui le miracle de l'huile que j'ai fait sortir des murs où se trouvait ma statue miraculeuse et vénérable le 7 août 1995.
Oui, je suis l'Olivier Céleste du Ciel, qui verse sur chacun l'huile de grâce, d'amour et de salut.
Je suis l'Olivier Céleste du Ciel, qui répand l'onction du Saint-Esprit sur tous ses enfants, pour transformer les déserts et les âmes de ce monde en jardins verdoyants de grâce, de sainteté et d'amour.
... Je suis l'Olivier Céleste du Ciel, qui verse sur tous le baume de son amour maternel, pour soigner tant de blessures ouvertes par ce monde mauvais, plein de péché et sans amour, et pour donner à tous ses enfants réconfort, amour, affection, compréhension et paix !
Priez mon Rosaire chaque jour ; pour cela je continuerai à répandre mon baume maternel pour guérir toutes les blessures de vos cœurs, pour vous donner la paix et le bonheur que le monde n'a pas et ne peut pas donner. Et cela, moi seule peux vous le donner car moi seule suis la Mère de l’Admirable Amour et la Reine de la Paix !
... Mon fils Marc, merci beaucoup d'avoir sorti de l’oubli et du mépris de l’humanité mes Apparitions à Heede.
... Merci mon fils, car, grâce à toi, mes enfants ont enfin compris le besoin de m'aimer, de me consoler par une vie sainte et la nécessité d'une conversion urgente, car, comme mon Fils l'a dit à Heede, bientôt le Père enverra un grand châtiment au monde, pour punir les crimes et les péchés de cette humanité rebelle. Mais les justes triompheront, les justes seront en sécurité sous mon manteau et dans le Cœur de mon Fils Jésus.
Et ceux qui acceptent maintenant mon invitation maternelle à la conversion entreront dans le nouveau Ciel et la nouvelle Terre, où il y aura pour toujours la joie, la paix et la vie en abondance.
... Oui, alors que chacun ne cherchait qu'à satisfaire ses propres désirs égoïstes, tu te souciais de faire connaître et aimer mes Apparitions à Heede à tous mes enfants et de faire vivre et obéir mes messages.
... Je te bénis avec amour maintenant et avec tous mes enfants ici, de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí ».

6 août, Message de Notre-Dame
La très Sainte Vierge : « Chers enfants, ... je vous aime, je vous ai choisis, je vous ai appelés, vous m'êtes précieux. Aujourd'hui, fête de la Transfiguration de mon Fils Jésus, je vous invite tous à vous transfigurer en Lui et par Lui pour la gloire du Père.
Transfigurez-vous en vivant une vie de sainteté !
Transfigurez-vous, abandonnant toutes les choses du monde et vivant dans l'amour et la grâce de Dieu !
Transfigurez-vous en abandonnant votre volonté chaque jour et en faisant la volonté de mon Fils et la mienne !
Transfigurez en vivant une vie d'amour total pour Dieu !
Oui, si vous cherchez et aimez Dieu de toute la force de votre cœur, vous vous transfigurerez et deviendrez des reflets, des copies vivantes du Cœur de mon Fils Jésus.
Ce qu'il veut, c'est seulement l'amour ! Le véritable amour pour lui vient d'un cœur pur et complètement vidé de lui-même, d'un cœur pauvre sans désirs matériels.
C'est seulement dans ce cœur que le véritable amour pour mon Fils Jésus peut entrer et exister. Il ne cherche que l'amour, il ne veut que l'amour !
... Pour cela, dites à tout moment :
‘MON JESUS, MON SEUL AMOUR, JE T'AIME, DONNE-MOI TA SAINTE GRACE ET ÇA SUFFIT !'
Si vous répétez cet acte d'amour, la flamme du véritable amour pour Jésus croîtra dans vos cœurs.
Je suis venue ici pour créer mon armée d'âmes, flammes incessantes d’amour, qui, à l'instar de mon petit-fils Marc, ma flamme d'amour, mon rayon de lumière, ne vit que pour l'amour de Jésus, ne vit que pour mon amour et embrase ainsi le monde entier par cette vraie flamme d'amour.
Oui, dans le futur il y aura ici beaucoup d'âmes, des flammes incessantes d'amour. Alors, mon fils Marc, ne te décourage jamais, vas de l’avant ! Ton exemple transformera un jour tout cet endroit et ce pays, et même le monde, en une grande fournaise d'amour incessant.
Oui, tu susciteras de la terre une grande flamme d'amour pour mon Fils Jésus. Oui, combien de saints vivront dans cet amour ardent et monteront au Ciel dans cet amour ardent, dans cette flamme d'amour. Oui, combien d'âmes !
Et quand cette flamme d'amour pur touchera le Ciel, alors mon Fils viendra établir son royaume d'amour sur toute la terre en faisant tomber une grande pluie de feu de son Saint-Esprit. Alors la Terre entière deviendra le Royaume de l'Amour.
Continuez à prier mon Rosaire tous les jours !
... Maintenant, je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Paray-Le-Monial et de Jacareí ».

5 août, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, jour de ma naissance, mon Cœur se réjouit d'être avec vous en ce temps de grâce que le Tout-Puissant a accordé pour votre salut.
Priez, petits-enfants, afin que vous compreniez le don inestimable de l'amour de Dieu pour lequel je suis avec vous. Ce n'est que par la prière que vous pourrez comprendre ma valeur, la valeur de ma naissance et de ma venue, mon apparition ici et mon séjour ici depuis 30 ans.
Ce n'est qu'à travers la prière que vous pourrez comprendre la grandeur de la grâce que je vous ai donnée, en choisissant chacun de vous et en vous portant à faire partie de mon œuvre de salut et de mon armée d'amour.
Ce n'est qu'à travers la prière que vous pouvez comprendre combien mon amour est grand pour chacun de vous et combien est grande la grâce, la faveur que j'ai faite à chacun de vous.
... Je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí ».

Pour sa beauté et sa profondeur, nous proposons à nouveau le message, donné le 08/09/2009 au Cénacle, en commémoration de la Nativité de Marie, la Très Sainte Mère de Dieu, le jour de sa naissance, le 5 août. Nous le divisons en 5 parties pour une utilisation possible dans la prière du Rosaire.

(Message de La Très Sainte Vierge)
"Mes enfants bien-aimés... Aujourd'hui, alors que vous commémorez la Naissance de votre Mère Céleste, Je vous couvre de nouveau de mon Manteau et répands sur vous mes Bénédictions maternelles !
Soyez petits comme Moi... essayant de M'imiter dans ma petitesse spirituelle, vivant de plus en plus aux dépendances du Seigneur et de sa Grâce, toujours plus attentifs à l'écoute de sa Voix et à la connaissance de sa Volonté... et essayant chaque jour de vous considérer comme un néant, de vous tenir en peu de compte, et d'attribuer toutes les gloires au Seigneur, ne vous réservant que la joie d'accomplir sa Volonté et de marcher chaque jour sur le chemin qu'Il a choisi pour vous et auquel il vous a appelés...
Au pied de mon Berceau, je veux vous former à la vertu de la petitesse spirituelle, qui vous rend agréables au Très-Haut, qui vous rend de plus en plus humbles et confiants en Lui, qui vous rend de plus en plus propices et dociles pour connaître Sa Volonté et l'accomplir, vivant une offrande parfaite, confiante et dépendant de ses Mains Paternelles !
Chers enfants
Soyez petits comme Moi..., M'imitant dans la vertu de l'Amour surnaturel et pur que Je cultivais de plus en plus chaque jour... et qui, exercée, vous rend toujours plus unis au Seigneur. Elle conforme votre volonté à la sienne et rend vos sentiments et vos désirs semblables aux sentiments et désirs du Seigneur, et vous fait grandir chaque jour davantage dans l’amitié, les relations intimes, familiales et personnelles avec Lui, sans pour autant négliger la crainte révérencieuse que vous devez tous au Seigneur votre PÈRE, votre DIEU et votre CRÉATEUR…
Vous vivrez ainsi sur Terre parfaitement unis au SEIGNEUR au Ciel, et votre vie même deviendra pour les autres âmes un signe de sa présence et la preuve de son existence pour tous ceux qui ne le connaissent pas, qui ne l'aiment pas ou qui le cherchent en vain, sans pouvoir le trouver dans les satisfactions, les biens et les plaisirs du monde...
Soyez petits comme Moi... en Me suivant sur le même chemin que J'ai parcouru devant vous, le chemin de la Prière qui doit être chaque jour plus intense, plus fervente, plus passionnée, plus intime et plus surnaturelle en vous. Elle doit vous porter de plus en plus en haut et vous donner la force nécessaire pour que votre volonté veuille le bien et condamne le mal !
Abandonnez les choses de ce monde et ayez le goût des choses célestes ! Cette prière profonde et ardente ne naîtra en vous que si vous cherchez, si vous insistez et si vous demandez ce don de prier le Seigneur avec votre cœur, si vous le cultivez avec la volonté ferme et déterminée de prier toujours mieux et davantage !
Chers enfants
L'action ne peut jamais remplacer la prière... La prière doit être la source de toutes vos actions !... C'est d'elle que doit venir votre force, autrement tous vos travaux et efforts seront vains et stériles, ils ne plairont pas au Seigneur et elle ne produira pas de fruits de sainteté : ils viendront de vous, de votre force, et non du Seigneur, ou de la puissance du Saint-Esprit.
Suivez-moi sur le chemin de la petitesse spirituelle en essayant chaque jour davantage de ne pas vous affirmer sur les autres, mais de marcher sur le chemin du sacrifice, de l'abnégation, de la pénitence, de la renonce de vous-mêmes et du mépris des tentations du monde. De cette façon vous pourrez croître de jour en jour davantage dans ces vertus qui me sont les plus chères : la pauvreté d'esprit, la pureté de cœur et d'intention, la renonce à tout intérêt personnel, mesquin et humain...
... Alors chaque jour votre générosité, votre disponibilité et votre constance au service du Seigneur deviendront plus fortes, plus vigoureuses et plus continues et il n'y aura aucun obstacle dans votre vie qui arrêtera l'afflux de la Grâce Divine dans vos âmes et en vous !
Chers enfants
Soyez petits comme Moi... en Me suivant sur le chemin parfait de l'observance des Commandements de Dieu, de la générosité, de l'accomplissement de Sa Volonté, de l'espérance contre toute espérance, de l'espérance et de la force aux temps des aspects contraires. Et même quand tout semble s'effondrer autour de vous, restez fermes, constants, confiant dans la prière, dans les bonnes œuvres et dans l'amour de Dieu et dans le mien. Soyez rassurés que, comme J'ai été éprouvée pendant ma vie sur Terre, avec douleur et souffrance, ... et à certains moments il semblait que tout était fini, à la fin mon Fils JÉSUS et Moi avons triomphé du péché, du diable et de la mort.
Mes enfants, vous aussi, après une courte période d'épreuve dans cette vie, vous triompherez avec mon Fils et avec Moi au Ciel.
Par conséquent, l'espérance du Ciel et de la rencontre que vous aurez tous avec Moi dans la Gloire Éternelle, vous inspire toujours. Que mon exemple vous inspire et aussi la Couronne de Gloire que Je prépare pour vous dans la Gloire Céleste chaque jour, en attendant qu'un jour vous couronne comme des vainqueurs, mes enfants, comme de braves combattants qui ont combattu le bon combat, qui ont gardé la foi et sont resté à la fin indemnes !
Chers enfants
Soyez petits comme Moi... faisant comme J'ai toujours fait, ne cherchant que la Volonté de DIEU et rien d'autre... n'ayant d'autre désir que de lui plaire, de le contenter et de le satisfaire. Répétez sans cesse comme je répétais :
- Parle Seigneur, ta Servante t'écoute !
Alors vous croîtrez avec Moi, chaque jour, sur le chemin de la parfaite satisfaction et de la parfaite glorification de la TRES-SAINTE TRINITE :
Aimez-la... pour tous ceux qui ne l'aiment pas !...
Louez-la... pour tous ceux qui ne la louent pas !...
Adorez-la... pour beaucoup qui ne l'adorent pas !...
Servez-la... pour beaucoup qui ne la servent pas ! ...
Ainsi vous serez des copies parfaites de votre Mère enfant, qui est née comme l'aurore du salut et comme un modèle célestiel pour toutes les âmes qui veulent vraiment plaire à DIEU avec un cœur pur, avec la pureté et la docilité de ses enfants les plus petits.

1er août, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous appelle de nouveau à la sainteté. Imitez la sainteté de mon Alphonse-Marie de Liguori, afin que vous puissiez croître chaque jour dans l’amour parfait et vrai pour le Seigneur, pour moi, et pour les âmes de vos frères dans le monde.
Imitez mon Alphonse dans son amour total pour Dieu, renonçant comme il l'a fait à toutes les gloires terrestres et mondaines, à tous les plaisirs et à tout ce que le monde offre, pour que vous puissiez voir le vrai chemin qui porte à la vie éternelle. Ce chemin est fait par le renoncement, le sacrifice, la prière, l'amour de Dieu et le détachement des choses terrestres.
Apprenez de mon Alphonse la précieuse leçon qu'il a toujours enseignée à ses enfants spirituels, à ses religieux et à tous les fidèles : « Tout l’amour que nous mettons dans les créatures, nous le prenons de Dieu ». Apprenez cette leçon de mon Alphonse et vous serez vraiment saints.
Apprenez aussi la leçon qu'il a toujours enseignée à ses enfants spirituels, à ses religieux et à tous les fidèles : « La sainteté est l'amour de Dieu porté au plus haut degré du mépris de soi. Et le péché, c'est l'amour-propre porté au plus haut degré, au point de mépriser Dieu lui-même ».
Oui, c'est ce que fait le pécheur lorsqu'il choisit de pécher : il s'aime tellement qu'il méprise Dieu lui-même. C'est son amour-propre poussé à l'extrême qui lui fait mépriser le Créateur lui-même.
Apprenez ces précieuses leçons de mon Alphonse et vous serez de grands saints. Lisez sans cesse les livres qu'il vous a laissés, car ils contiennent tous les éléments de sainteté que vous devez apprendre et imiter pour plaire à Dieu.
... A Cotignac j'ai appris à mes enfants du monde entier que tous les fléaux et les maux du monde peuvent être arrêtés par la prière et le sacrifice. J'ai aussi enseigné que toutes les grâces peuvent devenir possibles si mes fils prient avec constance, foi et persévérance. Ceux qui comptent totalement sur moi et sur mon pouvoir en tant que Reine du Ciel et de la Terre, obtiendront tout.
... Maintenant, je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Cotignac et de Jacareí ».

29 juillet, Message de l'Ange de la Paix
L'Ange de la Paix : « Mes frères bien-aimés, moi, l'Ange de la Paix, je viens aujourd'hui, avec notre Très Sainte Reine, dire à tous : ‘Cherchez avec une nouvelle ardeur le chemin de la sainteté !’
Renouvelez le désir de sainteté de vos cœurs, car ce n'est que dans la pleine sainteté que vous pourrez être dignes de vivre avec nous, les Anges, et avec notre Très Sainte Reine du Ciel.
Renoncez à tout ce que le monde vous offre, abandonnez votre volonté et vous deviendrez dignes des grâces de Dieu.
Priez le Rosaire chaque jour, consacrez votre vie à consoler les Cœurs de Jésus et de Marie, qui sont si tristes pour les péchés du monde entier. Ces Cœurs sont blessés par chaque péché grave : consacrez donc votre vie à les réconforter, et alors vous serez vraiment les roses mystiques de l'amour parfait qu'Ils sont venus chercher ici.
Priez le Rosaire chaque jour, car ce n'est qu'à travers lui que le monde et vous aurez la vraie paix.
... Je bénis vous et tout le monde de Fatima, de Coimbra et de Jacareí ».

28 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous invite de nouveau à reprendre le chemin de la sainteté. Regardez de plus en plus les Saints pour devenir comme eux.
Fuyez surtout tout ce que le monde vous offre, car tout ce que le monde veut vous donner est mauvais et conduira vos âmes à la perdition et à la damnation.
Ne cherchez que ce que vous donne le Ciel, car cela, mes enfants, vous rendra vraiment heureux et vous conduira au Père du Ciel.
Je suis avec vous tous les jours et je ne vous abandonnerai jamais.
Continuez à prier mon Rosaire tous les jours !
Maintenant, je vous bénis tous avec amour : de Pontmain, de Lourdes et de Jacareí ».

27 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Marc, ... grâce à toi s’est répandue ici la vraie dévotion non seulement à Saint Michel, mais à tous les Anges que le Seigneur a créés. Elle est donnée à tous mes enfants et leurs cœurs connaissent maintenant toute la valeur et la préciosité de la dévotion aux Saints Anges.
… Continuez à embraser le cœur de tous les hommes avec un véritable amour pour les Anges, en particulier pour les Anges Gardiens, car plus les âmes font confiance et recourent aux Anges Gardiens, moins Satan aura d'influence sur chacun : les âmes seront plus fortes dans la lutte contre les tentations et elles vaincront plus facilement l'ennemi.
… Je vous bénis tous avec amour maintenant de Pontmain, du Monte Gargano et de Jacareí ».

26 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui, fête de mes saints parents Joachim et Anne, je viens du Ciel pour vous appeler à la sainteté.
Ne regardez pas le monde mais mes saints parents Joachim et Anne, et imitez leurs exemples de sainteté.
Faites comme eux : utilisez vos biens pour magnifier Dieu et faire du bien sur la Terre.
Divisez vos biens en trois parties, comme ils l'ont fait : donnez-en une à l'œuvre du Seigneur, l'autre gardez-la pour votre subsistance et le troisième employez-la pour faire de la charité. Et alors vous aurez un grand trésor au Ciel.
Imitez mes parents Joachim et Anne dans leur confiance illimitée dans la providence, la sagesse et l'amour du Seigneur. Et ainsi, à chaque instant de votre vie, vous expérimenterez comment la grâce du Seigneur n'oublie jamais, n'abandonne jamais ceux qui lui font confiance.
Continuez à réciter mon Rosaire chaque jour, à travers lui vous deviendrez de plus en plus comme mes saints parents Joachim et Anna : dans l'amour, dans la confiance, dans le don total de vous-mêmes au Seigneur. Donnez-vous toujours plus, confiant totalement dans les mains de sa divine providence, qui n'oublie ni les oiseaux du ciel ni ses enfants bien-aimés.
… Maintenant je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí ».

25 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, si tout le monde récitera mon Rosaire, bientôt Dieu enverra l'Ange de la Paix pour bénir le monde par la paix, la prospérité, l’abondance, l’unité et l’harmonie entre les hommes.
N'arrêtez pas de prier, ne serait-ce qu'un instant, car Satan est fort et veut vous détruire, détruire tout ce qui est bon en vous, détruire le Brésil et le monde.
Vous devez prier sans cesse les Mille Je vous salue Marie pour arrêter ses plans diaboliques. Il a fait des projets pour vous conduire tous à la perdition, car il est de la haine pure : il vous hait de toutes ses forces et n'aura paix jusqu'à ce qu'il vous tienne tous dans ses main pour vous torturer éternellement en enfer.
Priez, priez sans cesse, afin que vous puissiez vous libérer d’entre les mains de Satan et rejoindre le salut que ma fille Camille vous a montré ici.
Oui, ce n'est qu'avec la prière, la vigilance et la flamme de l'amour dans votre cœur que vous pourrez échapper à tout ce que Satan a conçu pour vous.
Continuez à prier pour le salut de l'humanité, bientôt des événements graves secoueront le monde, et rien ne restera plus à sa place. Seule la prière peut redonner la paix à toutes choses.
Priez le Rosaire afin que la paix mondiale soit restaurée, protégée, et que votre joie, votre liberté et votre vie soient de plus en plus gardées, défendues et préservées.
… Marc, tout comme tu m'as préféré, moi je te préfère. Tout comme tu m'as choisi, moi aussi je te choisis. Et donc, comme tu m'as aimé plus que tout et tout le monde, moi aussi je t'aime plus que tout, je serai toujours à tes côtés et ne te quitterai jamais.
Va, mon rayon de lumière, continue à montrer au monde la grandeur et la gloire de mes Apparitions, non seulement à Lourdes, mais dans tous les endroits de la Terre que tu peux présenter.
Continue à montrer à tous mes enfants ma bonté et ma miséricorde qui n’abandonnera ni refusera jamais aucun de mes enfants.
Continue à montrer à tous mes enfants combien mon amour est doux et comment le Saint-Esprit lui-même a dit dans les Écritures : ‘Celui qui me trouve trouve la vie. Celui qui travaille pour moi ne périra pas, celui qui m'aime ne péchera pas, celui qui me fait connaître aura la vie éternelle’.
Ainsi, mes enfants recevront non seulement de moi, mais du Seigneur aussi, d'abondantes grâces et bénédictions de salut et le Cœur de mon Fils Jésus et mon Cœur Immaculé triompheront enfin dans leur vie.
… Je bénis tout le monde avec amour, surtout toi mon petit-fils André ; je viens de dire à mon fils Marc que ton père est avec moi, il va bien ! Réjouis-toi car avec le sacrifice des maux de tête de mon fils Marc et tes prières j'ai libéré ton père de la pénitence. Réjouis-toi d'avoir un intercesseur au Ciel.
… Je bénis tout le monde ici de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí ».

24 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Marc, merci ! Merci pour les films de la vie de ma fille Gemma Galgani, de mon fils Gabriel dell'Addolorata et de mon fils Benoît, que tu as fait pour les faire connaître à mes enfants.
... Grâce à toi maintenant combien de mes fils, surtout des jeunes, veulent imiter mon fils Gabriel dell'Addolorata : ils veulent abandonner le monde, reconnaître qu'ils n'étaient pas destinés au mal et aux péchés de ce monde, mais que ils étaient faits pour le Ciel, pour une vie sainte. Ils essaient maintenant de vivre dans la prière, dans l'amour de Dieu, dans le sacrifice et la pénitence, éprouvant chaque jour d'obéir et de répondre à mes messages.
... A vous, mes enfants consacrés, je donne maintenant six bénédictions spéciales, fruit des mérites de l'Heure des Larmes que mon fils Marc a faite pour moi et des films sur ma fille Gemma, Gabriel dell'Addolorata et Benoît.
Je vous bénis tous avec amour de Pontmain, de Pellevoisin et de Jacareí ».

23 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Mon fils bien-aimé Marc, j'ai attendu que tu naisses et que tu fasses connaître au Brésil tous les messages que mon Fils Jésus et moi avons donnés à notre fille Consolata Betrone.
... Le Rosaire d'Amour connu et prié, l'acte d'amour : « Jésus, Marie, je vous aime, sauvez les âmes ! » il est prié sans cesse par beaucoup de mes enfants. Je répands sur eux des grâces abondantes, mais je peux aussi les faire grandir dans la petitesse spirituelle que je désire d'eux afin que nos deux Cœurs puissent finalement régner en tous mes enfants, par la confiance, l'abandon total et la docilité à notre amour.
… Continuez, continuez à diffuser l'Heure du Sacré-Cœur de mon Fils Jésus, qui console beaucoup et continue à diffuser tous les messages que nous avons donnés à notre fille Consolata et le Rosaire d'Amour donné à tous nos enfants.
… Je demande à chacun de continuer à prier mon Rosaire chaque jour.
Je vous bénis tous de Lourdes, de Turin et de Jacareí ».

21 juillet, Message de saint Gérard
Saint Gérard : « Chers frères, moi, Gérard, je viens aujourd'hui avec Rosa de Viterbo et l'ange Mariel pour vous dire :
Priez, priez le Rosaire de plus en plus, ce n'est qu'à travers le Rosaire que vous pourrez vaincre Satan et empêcher tous ses plans non seulement contre l'humanité, mais aussi contre vous-même. Oui, il a fait un plan pour faire damner éternellement chacun de vous et vous ne pouvez le vaincre que si vous priez, priez et priez.
Par conséquent : Priez, priez, priez sans cesse.
Et aussi : Méditez, méditez continuellement sur les messages. Vous manquez beaucoup sur ce point, c'est pourquoi Satan vous trompe et vous gagne si facilement dans les tentations.
Méditez sur la vie des saints et essayez continuellement de suivre nos pas sur le chemin de la sainteté. Tant que vous ne renoncez pas à votre volonté et à tout ce que le monde vous offre, vous ne pourrez jamais trouver la vraie sainteté ni ressentir tout l'amour de Dieu pour vous.
… Recourez à moi dans la prière et je vous aiderai à perdre tout ce qui vous empêche d'être saints et d'atteindre le Ciel.
... Et à tout le monde, ici, je donne ma bénédiction affectueuse de Muro Lucano, de Materdomini et de Jacareí ».

20 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, priez chaque jour le Rosaire des consacrés. Ce puissant Rosaire que je vous ai appris ici, court mais puissant, sera le grand bouclier par lequel je vous défendrai des attaques de Satan.
Ce Rosaire puissant que j'ai enseigné ici au début de mes apparitions, vous fera vivre plus conscients des vœux et des promesses que vous m'avez faits le jour de votre consécration à moi ; vous fera vivre dans une confiance totale en mon amour, en totale dépendance de ma grâce, de mon soutien et de mes soins maternels.
Elle vous fera aussi ressentir le besoin d'aimer et de consoler mon Cœur Immaculé, afin que vous puissiez vous transformer ensuite en des grands instruments de salut pour le monde.
… Maintenant je vous bénis tous avec amour de Lourdes, de Pontmain et de Jacareí ». 

17 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous invite à marcher de nouveau sur la voie des Saints.
Regardez les Saints, pas le monde ! Regardez les Saints, pas votre volonté !
Regardez les Saints et non ce que le monde vous offre !
Si vous regardez les saints et suivez leur exemple, non seulement vous fuirez le péché, mais vous échapperez également aux feux de l'enfer le jour de votre mort.
Si vous regardez vers les saints et non vers le monde, vous grandirez dans la perfection du véritable amour et vous donnerez à Dieu et à moi grande joie et gloire.
Mon cher fils Marc, mon rayon de lumière, je ne me lasserai pas de te dire : merci pour tous les films sur la vie des Saints que tu as réalisés.
… Heureux ceux qui accueillent vraiment avec amour tous ces trésors que tu leur offres ici.
Heureux ceux qui savent profiter de cette opportunité que tu leur offres.
… Je vous bénis tous avec amour de Muro Lucano, de Materdomini et de Jacareí ».

14 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, ce soir je vous invite de nouveau à la prière avec le cœur... afin que votre prière soit vivante et vous transforme complètement.
… Désirez de toutes vos forces la conversion, la transformation du cœur et, par la prière, vous deviendrez de belles fleurs, de belles roses mystiques de prière, de sacrifice, de pénitence et d'amour pour le Seigneur.
Je suis ici depuis de nombreuses années pour vous conduire sur le chemin de la sainteté, mais beaucoup d'entre vous ne le veulent pas… C'est pourquoi le plan de Dieu, mon plan avec vous, est si retardé et pour beaucoup de personnes il est totalement ruiné et paralysé.
... Même si j'ai pleuré plus de 100 fois à Akita et donné mes messages douloureux à ma fille Agnès Sassagawa, le monde n'a pas cru, n'a pas écouté mon douloureux appel à la conversion et les messages d'Akita sont tombés dans l'oubli et le mépris du monde.
Marc, mon fils, combien d'épées de douleur as-tu retirées de mon Cœur en faisant ce film.
… Pour chaque âme qui voit ce film et qui se convertit, tu auras tant de couronnes de gloire que je mettrai sur sa tête au Ciel.
… Continuez à prier le Saint Rosaire tous les jours !
Je vous bénis tous avec amour maintenant d'Akita, de Le Frecou et de Jacarei ».

13 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Cher fils Marc, je suis Notre-Dame de la Rose Mystique !
Je suis ici aujourd'hui, l'anniversaire de mes Apparitions à ma fille Pierina Gilli, pour vous dire :
… Grâce à toi mes larmes qui ont coulé dans tant d'endroits, en particulier à Louveira, qui ont été si niées, ridiculisées, méprisées et jetées dans l'oubli, aujourd'hui encore ces larmes peuvent être vues par mes enfants grâce au film de mes pleurs que tu as réalisé.
… Mes enfants ressentent ainsi ma douleur pour les péchés du monde et pour l'état de corruption, de perdition et de prédominance du mal et du péché dans lequel vous vivez maintenant. Ils perçoivent le besoin de m'aider à sauver mes fils en faisant les cénacles, les groupes de prière et en diffusant mes messages à tout le monde.
… Oui, pour ce film, grand est ton mérite au Ciel.
… Reste avec moi en méditation, en prière, à mon service. Tu as choisi la meilleure part qui ne te sera pas enlevée.
… Je bénis toi et tous mes enfants de Montichiari, de Louveira, de Jambeiro et de Jacareí ».

12 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Mon fils bien-aimé Marc, aujourd'hui je viens du ciel pour te dire : merci ! Merci d'avoir écrit l’histoire de mon apparition à ma fille Justine, à qui j'ai révélé mon Scapulaire Vert.
… Ce Scapulaire a jailli de mon Cœur Immaculé comme un cadeau précieux pour toute l'humanité.
… Je bénirai aussi tous ceux qui t'aiment et t'aident dans ta mission : faire connaître toutes nos apparitions, tous mes messages, mes médailles et mes scapulaires, surtout les plus oubliés et méprisés du monde. Eux aussi seront généreusement bénis par moi.
… Je te bénis maintenant, ainsi que tous mes enfants, de Paris, de Lourdes et de Jacareí ».

11 juillet, Messages de la Sainte-Vierge, de sainte Camille et de Pierina Gilli.
La Très Sainte Vierge : « Mon fils bien-aimé Marc,… Grâce au film que tu as fait, maintenant mes enfants prient le Rosaire des Larmes, et le Rosaire avec plus de ferveur.
Ayez le véritable esprit de prière et non pas la prière égoïste qui est en quête de faveurs, mais la prière d'amour, la prière pour sauver les âmes, la prière pour consoler le Cœur de Dieu, la prière pour me consoler, la prière pour donner au Seigneur et à moi l'amour qui sauve les âmes.
… Mes enfants auront ainsi le vrai esprit de sacrifice : ils ont compris qu'ils doivent accepter les souffrances de chaque jour et les offrir pour le salut de beaucoup d'âmes condamnées car il n'y a personne qui prie et se sacrifie pour elles.
Ils comprennent qu'ils doivent expier et réparer les péchés de leurs proches et des personnes du monde entier, en faisant pénitence et en supportant et en portant la croix quotidienne, offerte en réparation des péchés.
… Grâce au film que tu as réalisé, mes enfants connaissent aussi les messages que j'ai donnés à ma fille Catherine Labouré : ils portent ma médaille avec amour, la médaille de mes Grâces, ils ont confiance en mon amour et en ma puissance maternelle.
… Mes enfants vivent désormais dans une parfaite confiance, dans un parfait don de soi et un abandon total entre mes mains, se laissant conduire, guider, garder, élever et éduquer par moi.
… Convertissez-vous sans tarder, changez de vie bientôt, séchez mes larmes de douleur avec votre conversion.
Mon fils Carlos Tadeu, maintenant je te donne le message mensuel :
"Je veux que tu prennes le deuxième volume de ma vie ‘La cité mystique de Dieu’ (de Marie d'Agreda) : lis-le et médite-le afin que tu puisses imiter l'abandon total à moi de mon Fils l'Enfant Jésus, et tu puisses aussi te donner à moi et me faire confiance de plus en plus".
Je bénis toi ainsi que tous mes enfants de Montichiari, de Syracuse et de Jacareí ».
Sainte Camille : « Mon cher frère Marc, moi, Camille, suis venue du Ciel pour dire à toi et à ton père : j'ai écrit les souffrances mentales du Seigneur et chaque vendredi j’endurais ces souffrances mentales de la Passion et je souffrais aussi les stigmates, même si elles n’étaient pas visibles.
… Priez le Chemin de la Croix et méditez sur les souffrances de Jésus et de Marie ».
Je vous bénis maintenant avec tout mon amour ».
Pierina Gilli : « Mon cher frère Marc, je viens du Ciel pour te dire que tu es l'âme que tu as accompli la grande tâche de faire connaître et aimer Maria Rose Mystique au Brésil et connaître ses messages dans toute leur intégrité.
Je t'aime pour cela, je te bénis, et sur toi et sur tous ceux qui sont ici maintenant je répands aussi ma bénédiction avec amour ».

9 juillet, Messages de la Sainte-Vierge et de sainte Véronique Giuliani.
La Très Sainte Vierge : « Mon cher fils Marc, aujourd'hui je viens du Ciel avec ma fille Véronique Giuliani, pour te bénir. ... Combien ma fille Veronica Giuliani m'a aimé avec sa vie. Combien d'âmes m’a-t-elle aidé à sauver et à conduire au Ciel. Sa vie était un acte d'amour parfait, un acte d'amour continu pour mon Fils Jésus et pour moi.
C'était vraiment une flamme d'amour incessante et tous ceux qui l'imitent deviendront aussi une flamme d'amour incessante.
Suivez ma fille Véronique Giuliani sur le chemin de la prière et du sacrifice, en acceptant avec amour toutes les souffrances que le Seigneur permet et en offrant tout pour le salut des pécheurs.
… Marc, merci beaucoup pour ce film sur la vie de ma fille Véronique Giuliani, que tu as réalisé et qui aide chacun, en particulier les enfants et les jeunes, à la suive sur le chemin de l'amour pour Dieu, du dévouement total et de la consécration de la vie au Seigneur, qui attire tant de grâces et de bénédictions au monde, enlève et annule tant de nombreuses punitions et écrase le pouvoir de l'enfer.
… Je bénis toi et tous mes enfants de Lourdes, de Montichiari, de Castello et de Jacareí ».
Sainte Véronique : « Mon cher Frère Marc, merci d'avoir fait le film de ma vie.
… Toute cette humanité a maintenant besoin de nous, les Saints, elle a plus que jamais besoin de nos exemples.
… Oui, 'l'amour se laisse trouver' dis-je au moment de ma mort. On le trouve aussi ici depuis 30 ans.
Je vous bénis tous de Castello, de l'Umbria et de Jacareí ».

7 juillet, Messages de Jésus et de Notre-Dame
Le Sacré-Cœur de Jésus : « Mon cher fils Marc, aujourd'hui je viens avec ma Très Sainte Mère pour dire à tous mes enfants : ma miséricorde s'est manifestée dans toute sa puissance dans nos apparitions en ce lieu depuis 1991, mais surtout le 7 juillet 1994, quand nous avons donné au monde entier, à travers toi, le grand signe de notre vraie présence ici dans cette ville et dans ce lieu saint, appelant toutes les âmes à nos Cœurs.
… Oui, ma miséricorde et la bonté de ma Mère envers cette génération sont sans limites, c'est pourquoi nous avons continué ici pendant de nombreuses années à vous inviter au salut et à la conversion.
Et bien que vos péchés continuent à blesser et faire saigner nos Sacrés Cœurs, nous ne sommes pas encore fatigués. Nous voulons insister, insister afin que vous, mes enfants, sortez de l'aveuglement et de la mort dans lesquels se trouvent beaucoup d'entre vous, que vous voyez que vous êtes entre les mains de Satan et que vous décidez de revenir vers Moi et vers ma Mère sur le chemin de la conversion, de la prière et de la pénitence.
Renoncez à l’exécrable milieu que vous avez créé en vous par vos péchés habituels et jamais réparés.
Sortez de la mort par la conversion, car beaucoup d'entre vous sont morts à la vie éternelle.
… Convertissez-vous ! Convertissez-vous sans tarder ! C'est mon souhait.
Mon fils Marc,… grâce à toi nos apparitions à Quito sont finalement connues. Tu dois continuer à les diffuser afin que les épées de douleur que le monde a plantées dans nos Cœurs, pour avoir méprisé leurs apparitions et les messages, continuent à être enlevées de nos Cœurs.
… Tu ne peux pas imaginer la consolation que tu as apportée à mon Cœur et au Cœur de ma Mère en faisant ces films.
… Continuez à prier chaque jour le Saint Rosaire de ma Mère, car à travers lui je ferai diminuer toujours plus l'influence de Satan sur vous et sur vos familles.
… Je vous bénis tous avec amour de Quito, de Dozulé et de Jacareí ».
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, ... Je suis le signe qui apparaît dans le Ciel du Brésil et du monde pour vous montrer le bon chemin à suivre.
… Je suis le grand signe que Dieu a mis dans le Ciel de cette génération pour l'illuminer au milieu de ses ténèbres et la guider sur le chemin de la vie, de la conversion et de la paix.
... Mon petit-fils Marc, ... tous ceux qui t'écoutent écouteront moi-même.
Ceux qui te méprisent, méprisent moi-même.
Ceux qui te désobéiront désobéiront à moi-même.
Ceux qui te blessent blesseront moi-même.
… Je vous bénis tous avec amour de Pontmain, de Pellevoisin et de Jacareí.
… A bientôt Marc, mon rayon de lumière ».

5 juillet, Message de sainte Camille.
Sainte Camille : « Mon cher frère, moi, Camille, je viens aujourd'hui avec la Mère de Dieu pour dire à vous tous : priez avec encore plus d'amour ! Priez pour demander le don du véritable amour pour Dieu, le don de la vraie crainte de Dieu, la sainte crainte de le blesser, de l'offenser et de l'attrister par le péché.
… Vous vous détournerez ainsi de beaucoup de péchés et de maux dans votre vie et vos cœurs resteront purs et agréables à Dieu.
… C'est le manque de la sainte crainte de Dieu qui conduit l'homme à commettre tous les péchés et toutes les offenses contre Dieu.
… Ne perdez pas un seul instant à poursuivre votre conversion et votre sanctification, car le temps du salut et de la conversion du monde est à sa fin. Bientôt viendra un temps nouveau, tous les hommes aimeront Dieu et vivront en paix. Mais seuls ceux qui maintenant se convertissent et obéissent aux messages de la Mère de Dieu entreront dans ce nouveau monde et dans ce nouveau temps.
Priez le Rosaire ! Je me suis sanctifiée par le Rosaire et par lui vous aussi vous pouvez vous sanctifier. Il n'y a pas de prière que le diable déteste plus que le rosaire, voilà pourquoi il fait tout ce qu'il peut pour faire disparaître cette prière du monde et convaincre les gens à la repousser.
... Aimer, servir, obéir, se sacrifier, travailler davantage pour notre Très Sainte Reine et devenir des flammes d'amour pour elle, grandissant chaque jour plus dans cet amour, ce sont les actes d’amour qui aveuglent et paralysent Satan et font triompher l’amour sur le mal.
Je vous bénis tous avec amour maintenant de tout mon cœur et répands ma bénédiction sur tout le monde ».

4 juillet, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous appelle de nouveau à lutter contre le mal par la prière.
Satan est fort et ce n'est qu'avec beaucoup de prières que vous pouvez le repousser et le vaincre. Priez maintenant autant que possible, car en ces temps difficiles, Satan veut non seulement décourager les justes, mais il veut aussi détruire ce monde et le transformer en un grand amas de cendres et de ruines.
Mais la prière est plus forte que l'enfer, elle est plus forte que Satan et le mal. Priez donc ! Priez ! Priez sans cesse !
Mon cher fils Marc,… grâce à toi maintenant mon apparition sur le Monte Bérico à Vicenza est mieux connue, aimée et obéie par mes enfants. Ils comprennent maintenant la nécessité de prier pour arrêter non seulement les pestilences, mais aussi le pire des fléaux : le péché, le mal et toutes les guerres du monde.
Mes enfants comprennent la valeur de mes Sanctuaires et de mes apparitions et combien les hommes paient cher, souvent de leur vie, quand ils n'écoutent pas mes messages.
… Oui, maintenant je te bénis et je bénis tous mes enfants de Pontmain, de Vicenza et de Jacareí ».

1er juillet, Message de Saint Gérard Maiella
Saint Gérard : « Mon frère bien-aimé Marc,… grâce à toi et au film de ma vie que tu as fait, maintenant beaucoup de mes frères me connaissent, m'aiment et me suivent sur le chemin de la prière. Je peux donc agir en eux, je peux œuvrer des grâces et des merveilles, car ils s’adressent à moi avec plus de confiance et d'amour.
… Tu as aussi séché beaucoup de larmes de la Mère de Dieu, qui, à cause de ma vie encore très ignorée, voit ses enfants, surtout les jeunes, qui se perdent dans les voies du péché.
… Heureux ceux qui t’imitent en suivant avec moi le chemin de la sainteté.
… Je t'aime, je te défends et te protège et maintenant je te bénis de Muro Lucano, de Materdomini et de Jacarei ».

 

Home Page | Histoire Jacarei | Jacarei et Medjugorje | Messages Jacarei | Avertissement et signes s'approchent | Prions en directe et comme a Jacarei | Films Photos et link | Messages d'Anguera | Messagges Enoc-Colombia | Contact

© site copyright enregistré