italia españa

Est possible télécharger le trimestre, cliquez ici ----->pdf

MESSAGES 2022 2° trimestre

1er mai, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous invite tous à renouveler votre amour pour le Seigneur.
C'est seulement dans un cœur plein d'amour pour Dieu qu'il peut habiter. Et c'est seulement dans ce cœur rempli de charité divine que l'Esprit Saint peut agir.
… Je pose mon regard maternel seulement sur des œuvres revêtues d'amour pour des âmes aimantes : seules ces œuvres deviennent des pièces d'or qui montent au Ciel et donnent à l'âme une valeur inestimable. À la fin de sa vie elles lui donneront le droit et la possibilité d'entrer au Ciel.
Convertissez-vous vite, les châtiments avancent vers la Terre : s'il n'y aura pas beaucoup de prière et de conversion, dans deux mois il y aura une nouvelle punition pour l'humanité. Priez autant que vous le pouvez, offrez des jeûnes et des sacrifices.
… Le diable ne tente que les âmes destinées au Ciel et à la sainteté. Résistez donc à ses tentations par beaucoup de prières. Ne convoitez pas les choses du monde pour que votre cœur ne s'y accroche pas.
… Je vous bénis tous avec amour de Fátima, de Lourdes et de Jacareí ».

24 avril, Messages de Notre-Dame et de Sainte Faustine
La Très Sainte Vierge : « Mes enfants, aujourd'hui, alors que vous célébrez ici la fête de la Miséricorde Divine, je viens vous dire, en tant que Mère de la Miséricorde : Je suis la Mère de la Miséricorde, et ma mission est de vous conduire tous au Cœur Miséricordieux de mon Fils Jésus afin que vous y immergiez.
Alors la Miséricorde du Cœur de Jésus triomphera finalement dans ce monde désormais dominé par le mal, la violence et la guerre : un nouveau Temps de Paix se réalisera pour le monde entier.
Je suis la Mère de Miséricorde et je viens préparer le chemin du retour de mon Fils. Il viendra très vite inaugurer le jour de la Justice et donner le juste châtiment à tous ceux qui ont méprisé ses avertissements et nos messages d'amour. Il portera aux bienfaisants, à ceux qui ont obéi à nos messages, la récompense pour tout l'amour qu'ils ont eu pour nous et pour tout le bien qu'ils ont fait.
… Si vous ne profitez pas de ce temps de Miséricorde qui vous reste, bientôt mon Fils fera surgir pour le monde le Jour de la Justice, le temps de sa colère.
Mon Fils envoie souvent des avertissements au monde à travers moi et, quand mes enfants n'écoutent pas, il se met en colère et permet les châtiments de la nature.
Si, malgré cela, les hommes n’écoutent pas encore, alors il les abandonnera et les laissera à la merci des ennemis de leurs âmes. Je vous demande donc, mes enfants : convertissez-vous sans tarder, répondez à l'amour de mon Fils Jésus afin qu'il ne vous abandonne pas.
Oui, il y a une limite à tout et mon Fils n'attendra pas éternellement votre retour.
… Les ennemis infernaux, les ennemis de vos âmes, sont bien pires que les ennemis du corps et veulent porter vos âmes à la mort éternelle. Protégez-vous d'eux en veillant quotidiennement dans la prière et dans la méditation, en fuyant les choses du monde et les occasions de tomber dans le mal. Cherchez toujours de vivre dans la lumière, pratiquant les bonnes œuvres et essayant de conduire une vie sainte.
Continuez à prier mon Rosaire chaque jour ! Ce n'est qu'avec le Rosaire que vous pourrez arrêter la guerre et annuler également l'action de Satan dans tant d'âmes qui sont sous son pouvoir.
… Je vous bénis tous de nouveau avec amour de Fátima, de Ploc et de Jacareí ».
Sainte Faustine : « Mes frères bien-aimés, moi Faustine, je suis heureuse de vous voir tous ici, je vous aime tous, je suis à vos côtés et je ne vous abandonnerai jamais.
Adressez-vous à moi pour tous vos besoins et je vous aiderai toujours. J'ai écouté vos prières et je me prends soin de vous avec un souci tout particulier.
Mon frère bien-aimé Marc, je te bénis aujourd'hui de tout mon cœur et de tout mon amour.
Oui, personne n'a jamais médité autant de Chapelets de la Miséricorde comme tu l'as fait pour faire connaître au monde les messages que j'ai reçus du Seigneur Jésus.
… Je vous bénis tous avec amour maintenant de Ploc, de Vilnius et de Jacareí ».

17 avril, Pâques,  Messages du Seigneur Jésus et de Notre-Dame
Le Sacré-Cœur de Jésus : « Mes âmes choisies, aujourd'hui mon Sacré-Cœur se réjouit de vous voir ici. Je suis ressuscité ! Je suis ressuscité pour être avec vous jusqu'à la fin des temps, jusqu'à la fin du monde.
Je suis ressuscité, pour combler de plus en plus vos cœurs de ma lumière et de ma grâce.
Je suis ressuscité, pour continuer à chanter dans les siècles ma chanson d'amour pour vous tous.
Je suis ressuscité, pour être la lumière, pour être la paix, pour être le bonheur de vos cœurs pour toujours.
… Convertissez-vous ! Priez beaucoup ! Croyez en mon Sacré-Cœur, obéissez à mes Messages : ce sera alors une fête de Pâques continue dans votre vie de tous les jours.
Abandonnez la vie du péché et du mal, consacrez votre vie à Moi et à ma Mère, et alors votre vie deviendra vraiment le début de la vie du Ciel ici sur Terre.
Mon fils bien-aimé Marc, ... J'ai vu tes prières, tes cénacles, ton obéissance, ta fidélité et cela a rempli mon cœur d'une grande joie. J'ai donc offert au Père céleste tes mérites futurs unis aux miens, pour implorer au Père grâce et miséricorde pour l'humanité.
… Je vous bénis tous avec amour de Paray-Le-Monial, de Dozulé et de Jacareí ».
La Très Sainte Vierge : « Mes enfants, aujourd'hui, alors que vous célébrez la Résurrection de mon Fils Jésus, je viens à vous comme la Mère Glorieuse de la Résurrection !
Je suis la Mère Glorieuse de la Résurrection, j'ai vu mon Fils Jésus entrer dans la chambre où je priais et j'attendais sa résurrection, tout glorieux et plus brillant que le soleil. Il m'a embrassée et baisée et nos cœurs, allumés d’une seule flamme d'amour, ont fusionné et sont devenus un.
Alors, plongée dans la mer de son amour, de sa grâce, de sa gloire et de sa divinité, je me suis enrichie une fois de plus de nouvelles et plus grandes grâces de son amour qui m’ont rendue encore plus semblable à lui en amour, gloire et miséricorde.
Je suis la Mère Glorieuse de la Résurrection, et c'est pourquoi je suis venue ici à Jacareí pour porter les grâces abondantes de la Rédemption de mon Fils et les distribuer à toutes les âmes qui les veulent en abondance.
… Tout comme mon Fils Jésus s'est levé soudainement et est apparu devant moi et les apôtres, de même aussi il apparaîtra tout à coup sur les nuées du ciel, viendra juger les vivants et les morts, et rendra à chacun selon ses œuvres.
Renoncez donc aux œuvres mortelles du péché et revêtez-vous d'œuvres de lumière en faisant chaque jour de bonnes actions pour votre sanctification et pour celle des âmes et du monde.
Renoncez à tout ce qui vous a empêché jusqu'à présent d'appartenir vraiment à mon Fils Jésus et de vous consacrer à lui. Méditez continuellement nos Messages d'Amour : quand il arrivera le grand châtiment mes enfants auront besoin et voudront méditer ces messages, mais il sera trop tard.
... Et ceux dont l'âme est faible car ils n’ont pas voulu la nourrir par la méditation, la prière, le jeûne, la pénitence... tomberont et n’arriveront pas à la fin : ils seront donc effacés du Livre de Vie.
Il est donc nécessaire que vous fortifiiez vraiment vos âmes, tout comme chaque jour vous fortifiez vos corps par la nourriture. L'âme qui n'est pas continuellement nourrie par la prière et la méditation, n'a aucune force ni consistance et à la fin effondrera, car elle ne pourra pas supporter toutes les épreuves et les tentations qui la frapperont.
... Ce fut une grande consolation pour mon Cœur le moment du départ de mon Fils et sa séparation physique. Cet amour futur pour moi a consolé mon Cœur dans ce moment de joie, mais aussi de douleur.
Réjouissez donc vos cœurs parce que vous êtes les consolateurs de la Mère de Dieu.
Allez, n'ayez pas peur ! Continuez à apporter ma lumière et ma grâce à tout le monde.
… Je vous bénis tous avec amour de Pontmain, de Lourdes et de Jacareí ».

16 avril, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Mes chers enfants, aujourd'hui que vous célébrez la mémoire du samedi de ma grande douleur, je viens vous dire à tous : Je suis la Mère de la Solitude !
Oui, le samedi saint, j'étais sans mon Fils Jésus, transpercée par la douleur, versant des larmes continues de douleur et de nostalgie pour mon Divin Fils.
Je suis la Mère de la Solitude, car encore aujourd'hui cette humanité continue à crucifier mon Fils Jésus par ses péchés, sa rébellion contre lui et ses commandements et continue à refuser de l'aimer et de le servir de tout son cœur.
Je suis la Mère de la Solitude, car aujourd'hui encore je suis crucifiée avec mon Fils Jésus par tant d'âmes qui méprisent mon amour, mes messages et mes larmes. Elles font tout pour transpercer mon Cœur Immaculé avec leurs péchés et leur vie vécue dans les ténèbres du mal.
... Je suis la Mère de la Solitude alors que je contemple comment l'Apostasie progresse de plus en plus engloutissant progressivement les âmes et les familles, les conduisant au reniement de Dieu, à la rébellion contre Lui et à une vie entièrement païenne, sans aucun amour pour Dieu, aucune trace de prière et de spiritualité en elle.
Je suis la Mère de la solitude alors que je contemple comment l'humanité se rebelle encore aujourd'hui contre Dieu, promouvant davantage les guerres, la discorde, la mort et la diffusion du mal. Et c'est pour cette raison que mon Cœur Immaculé saigne et cette douleur se montre partout dans tant d'images dont les yeux ont coulé plusieurs fois mes larmes de sang.
… Alors, mes enfants, aujourd'hui encore je vous dis : levez-vous, soldats du vrai amour ! Levez-vous, enfants d'amour ! Levez-vous, mes chers enfants du monde entier et venez me consoler ; consolez le Cœur de Jésus et consacrez-moi toute votre vie, pour m'aider à sauver l'humanité et tant d'âmes malheureuses afin qu'elles ne se perdent pas.
Levez-vous, enfants d'amour, apôtres des derniers temps ! Veillez dans la prière, veillez dans l'amour, veillez dans la pénitence, car, comme mon Fils Jésus est ressuscité à l'improviste, renversant les soldats et ses ennemis, il reviendra soudainement renversant l'empire infernal et tous ses disciples, les réduisant en débris.
Alors, mes enfants, quand mon Fils Jésus viendra faite qu’il vous trouve la flamme de la foi allumée et les mains pleines de bonnes œuvres, afin que vous soyez dignes d'aller avec lui prendre possession de la terre promise, du Nouveau Ciel et de la Nouvelle Terre qu'il prépare pour tous ceux qui l'aiment et croient en lui.
Oui, veillez dans la prière, dans la méditation, dans le silence, au service du Seigneur chaque jour, afin que vous soyez jugés dignes de recevoir en récompense les mille ans de paix que mon Cœur Immaculé prépare pour tous mes enfants qui m'aiment, qui obéissent à mes messages et me servent avec amour.
… Je vous bénis tous avec amour de Nazareth, de Castelpetroso et de Jacareí ».

15 avril, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Mes enfants, je suis la Dame des Douleurs ! Aujourd'hui, alors que vous me contemplez dans le mystère de ma plus grande douleur au pied de la croix de mon Fils, qui meurt pour toute l'humanité, je reviens vous dire : ‘ma douleur est grande, car aujourd'hui aussi Jésus est crucifié par tant de mes enfants qui le méprisent, le rejettent et préfèrent le péché’.
Grande est ma douleur de voir cette pauvre humanité qui a suivi année après année le chemin de la rébellion contre Dieu, de l'apostasie, du péché et des vices, devenir de plus en plus malade et lépreuse de la maladie mortelle de sa perdition.
Grande est ma douleur de voir que tant de mes enfants, qui sont tombés dans l'apostasie, ne prient plus, ne croient plus au Seigneur et ne vivent plus selon ses Commandements et sa Parole, immergeant dans son Cœur et dans mon Cœur, les épées les plus douloureuses.
Grande est ma douleur de voir aussi l'Église, ma fille bien-aimée, couverte par les blessures très profondes de l'apostasie, des erreurs qui sont enseignées en elle et qui détruisent la lumière de la vérité dans les âmes. Ces erreurs produisent en elles des ténèbres épaisses, ainsi que dans les familles, dans la société et dans le cœur du monde entier.
Grande est ma douleur de voir des jeunes tués spirituellement par tant de vices, de plaisirs, de fausses idéologies que ce monde présente comme un bien, qui réduisent les âmes des jeunes à un immense calvaire plein de mort, de douleur et de souffrance .
Grande est ma douleur de voir que les nations ont suivi les unes après les autres la route de la rébellion contre Dieu, de l'exaltation du mal, des plaisirs et du péché aussi. Elles ont ainsi produit en elles la guerre, la mort et leur anéantissement.
… Comme mes messages de La Salette, Lourdes et Fatima n'ont pas été écoutés, mon ennemi a pu répandre partout les ténèbres du mal, de l'erreur, de l'apostasie, la perte du véritable amour pour Dieu.
… Ici, où mon Cœur Immaculé est consolé par mon petit fils Marc, qui chaque jour enlève tant d'épées de douleur de mon Cœur, par les bonnes œuvres qu'il fait pour mon amour et pour l'amour toujours ardent et pur qu'il a pour moi, mon Cœur Immaculé avancera de victoire en victoire jusqu'au triomphe total de mon amour maternel.
… Non seulement j'ai été au pied de la croix de mon Fils Jésus, je suis aussi au pied de la croix de chacun de mes enfants et je les accompagne dans leur immense souffrance en ce temps de grande tribulation. Et avec mon amour maternel je les aiderai de plus en plus à surmonter toutes les épreuves et à arriver victorieux dans le royaume promis par le Père et par mon Fils Jésus, qui descendra bientôt sur toute la Terre.
… À tous mes enfants bien-aimés, je donne maintenant ma bénédiction de Nazareth, de Jérusalem et de Jacarei.
Convertissez-vous sans tarder ! Renouvelez la prière et l'amour pour Dieu !
La Très Sainte Vierge : « … Mon fils Marc, sache que je t'ai permis de contracter cette maladie qui a traversé le monde ces dernières années, pour réaliser ton désir de libérer ton père du mal, de la maladie et de la souffrance.
Oui, il aurait dû contracter cette maladie lui aussi, mais puisque tu m’as demandé que tout ce qu'il souffre lui soit enlevé et te soit donné, Je t'ai accordé cette souffrance afin qu'il en soit épargné.
… L'amour est le plus grand pouvoir, et celui qui le possède, comme tu dis, a tout.

10 avril, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Mes enfants, aujourd'hui je vous invite de nouveau à désirer le Ciel avec encore plus d'amour. Seuls ceux qui désirent le Ciel de toutes leurs forces l'obtiendront.
Pour entrer au Ciel il faut devenir digne du Ciel, pour cela vous devrez renoncer aux choses terrestres et mondaines qui sont complètement opposées aux choses célestes, vous devrez mourir à vous-mêmes et à votre volonté.
Soyez dociles à ma voix maternelle, en vous laissant entièrement guider par moi sur le chemin du salut, de la prière et de la sainteté qui mène au Ciel.
... C'est pourquoi, mes enfants, priez en demandant ma Flamme d'Amour et efforcez-vous de devenir dignes d’elle, non seulement en lui étant dociles, mais aussi en collaborant avec elle et en répondant à tous les souffles et à toutes les inspirations intérieures que ma flamme d'amour vous donne afin que vous grandissiez chaque jour dans la perfection des vertus et dans la sainteté.
Une âme languissante, une âme tiède, une âme indécise entre Dieu et le monde ne pourra jamais être digne du Ciel.
... Je vous bénis tous avec amour maintenant et surtout toi, mon fils Marc.
… Je vous bénis tous avec amour de Pontmain, de Lourdes et de Jacareí.
… À mes enfants qui aiment, désirent et préfèrent le Ciel je laisse ma paix ! »

3 avril, Message de Notre-Dame
La Très Sainte Vierge : « Chers enfants, aujourd'hui je vous appelle de nouveau à élever vos cœurs vers Dieu par la prière.
En ces temps où l'humanité est tombée aussi bas que possible, seule une grande force de prière peut la rehausser et la faire revenir à la dignité originelle avec laquelle Dieu l'avait créée.
Oui, lorsqu'un être humain abandonne la prière, il s'éloigne de Dieu, perd sa dignité d'enfant de Dieu, tombe le plus bas possible et devient esclave de Satan.
Lorsque l'être humain revient à Dieu par la prière, il retrouve sa dignité, sa beauté d'enfant de Dieu et devient suprêmement beau et agréable aux yeux de Dieu.
Retournez donc au Seigneur par la prière. Vivez le Message de Fatima car même aujourd'hui, après 100 ans, mon Message de Fatima n'est pas encore connu, il n'est pas pratiqué et il n'est pas porté à la connaissance de mes enfants.
La Russie ne s'est pas convertie parce que le message de Fatima n'a pas été diffusé et n'a pas été obéi. Et donc elle non seulement a propagé ses erreurs à travers le monde, mais elle a aussi fait des guerres et promeut cette guerre contre mes enfants.
Seul le Rosaire peut convertir le monde entier et faire revenir toutes les nations à Dieu.
Je veux que vous méditiez sur les messages que j'ai donnés ici en juin 2016. Vivez ces messages dans vos cœurs et diffusez ces messages à mes enfants à travers le monde.
.... Marc, mon fils, continue à faire de bonnes œuvres afin que Je puisse répandre en abondance sur tous mes enfants des grâces et des trésors du Ciel, les enrichissant ainsi de ces dons.
… .Je vous bénis tous encore avec amour de Fátima, de Pontmain et de Jacareí.
Allez mon fils ! Grâce à ton "oui", deux châtiments qui auraient dû tomber sur le monde ce mois-ci ont été annulés.
…Paix ! Je vous aime tous et je suis proche de vous ».

Home Page | Histoire Jacarei | Jacarei et Medjugorje | Messages Jacarei | Avertissement et signes s'approchent | Prions en directe et comme a Jacarei | Films Photos et link | Messages d'Anguera | Messagges Enoc-Colombia | Contact

© site copyright enregistré